> Toutes les News
Pages : 371 372 373 374 375   [376]   377 378 379 380 381

Nathalie Rheims interrogée sur Mylène et le projet L'ombre des autres

Par mylene.net, le 28/08/12 - 18:24
Dernière modification le 29/08/12 - 11:21 , lu 36 568 fois.

Nathalie Rheims était l'invitée de l'émission de Laurent Ruquier "On va s'gêner" lundi 27 août 2012 sur Europe 1.

Interrogée sur ses relations avec Mylène et le projet du film L'ombre des autres, Nathalie Rheims est restée très évasive :

Le projet du film : "Je ne peux pas vous en parler."

Mylène : "Sa qualité la plus grande, c'est sa simplicité et son incroyable gentillesse et surtout, son écoute aux autres."


A écouter ci-dessous avec aussi un Pierre Bénichou très en forme :


merci à Pierre

Difficile malheureusement de croire encore que le projet du film L'ombre des autres puisse aboutir un jour.


Lire et écouter :
---> L'ombre des autre: le projet impossible ?
---> Portrait de Mylène par Nathalie Rheims dans "Madame Figaro" en décembre 2008
---> Pierre Bénichou chronique à sa façon la sortie de l'album Bleu Noir le 06 décembre 2010

Nathalie Rheims

Nathalie Rheims a publié le 22 août son quatorzième roman aux éditions Léo Scheer : "Laisse les cendres s'envoler"

Livre récompensé par le prix de l'Académie Française 2012 décerné par le quotidien "Le Parisien".



Pages : 371 372 373 374 375   [376]   377 378 379 380 381

Un anonyme

le 05/09/12 à 11:52
0
Merci, je vous retourne le compliment ;-) Je suis d'accord avec votre passage sur les radios et les attentes du public. Et c'est là à mon sens tout le fond du problème : à force de lui donner des trucs médiocres à écouter, le public finit par être moins exigeant. Je préfèrerais que les radios nous matraquent de Miles Davis que de Guetta (pour rester dans les exemples que j'ai pris au début).
Bonne journée à vous et encore merci pour la discussion constructive.
Un membre du site le 05/09/12 à 11:36
0
D'accord sur la recherche et le temps passé sur une chanson, qui là, effectivement, relèvent d'un jugement objectif (puisqu'on peut plus ou moins quantifier à quel point quelqu'un s'est cassé la nénette pour faire quelque chose). Mais à mon avis, ça ne fait pas tout. Tenez, personnellement j'adore Véronique Sanson, et on sait qu'énormément de ses premières chansons étaient écrites et composées en 10-15 min, parfois 5 min. Une chanson comme " Pour les Michel ", pour moi il n'y a AUCUNE, mais aucune recherche là-dedans, ça a dû prendre 2 minutes à faire, et pourtant j'aime bien, comme quoi... Mais je reviens à votre post. Vous citez David Guetta. Je n'en suis pas fan non plus. Il m'arrive d'en écouter, mais pas dans le but d'élever mon esprit, c'est sûr, plutôt dans le but de le vider en fait. Car oui, j'ai certains moments, rares mais quand même, où il n'y a que ce fameux "boum-boum" qui me convient, souvent dans le cadre de mes études d'ailleurs (vous comprenez que je ne vais pas écouter une chanson à texte pour mémoriser un syllabus). Alors, je ne sais pas combien de temps passe David Guetta sur ses productions, mais admettons par défaut d'informations qu'il en passe moins que Mozart (quoique Mozart, en génie qu'il était -et là je parle d'un génie dans le premier sens du terme, avec mémoire eidétique et tout le bazar- pouvait aussi bien vous faire une symphonie en une heure). Mais il n'en reste pas moins que là où David Guetta a marqué un point au même titre que Mozart, c'est qu'il a su apporter à un public ce qu'il attendait. Je pense aussi qu'il faut replacer les choses dans leur époque. Mozart a plus d'une fois été qualifié de bouffon par les gens de son époque. (Encore une fois je tiens à vous préciser que j'écoute plus volontiers le " Requiem " que " Little Bad Girl ", que vous ne pensiez pas que je veux défendre Guetta à tout prix). David Guetta, on ne peut pas lui reprocher grand-chose, il a trouvé son public le garçon, et il satisfait énormément de gens. Après, ne croyez pas que je ne sais pas voir ce qui est recherché et ce qui ne l'est pas, rassurez-vous, je sais faire la différence ;) Mais peut-être au fond que la recherche n'est pas ce que la plupart des jeunes d'aujourd'hui veulent ? Peut-être qu'il est plus facile pour eux d'entendre " I got a hangover, wo-ho-ho ! " que " Je suis d'une génération désenchantée " ? Et dans ce sens, est-ce qu'on peut leur donner tort ? Ils ont le droit de se faire à eux-mêmes les réponses qui les arrangent. Et évidemment je suis d'accord avec vous qu'il ne faut pas tomber dans le piège du formatage. Aimer David Guetta, pourquoi pas, tant qu'on sait pourquoi on aime. Si ce sont les radios qui ont dit qu'il fallait aimer, ça devient plus dangereux, parce que là c'est manipulation et tout le reste. Mais donc je suis également d'accord, comme je disais au début, avec la différence entre recherche sur une chanson (quantifiable et donc en effet objective) et goûts personnels qui peuvent faire aimer une chanson où il n'y a aucune recherche sans avoir tort pour autant. Et je reste sur le fait qu'on ne puisse pas dire qu'une musique est bonne ou mauvaise (mais on peut dire en effet qu'elle est recherchée ou non) parce qu'on ne peut pas, à mon sens, qualifier définitivement une musique de "mauvaise", tant qu'il y a une poignée de personnes qui aiment cette musique, ou trois personnes, ou une personne, ou un ourang-outan, ou un bol de céréales. Et pour terminer avec une autre approbation, je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il faille être éclectique. Vous voyez, on peut être d'accord sur certains points ;) Et je me permets de vous dire que vous êtes une personne intéressante en discussion et que vous argumentez bien, ce qui vous différencie de pas mal de personnes sur ce site.

Un anonyme

le 05/09/12 à 10:37
0
Oui mais... toujours non ! ;-) Ne pas confondre goûts (chacun a les siens) et jugement objectif que l'on peut porter sur une musique (qui est un travail et qui est donc le reflet du talent et des qualités plus ou moins importants de celui qui le réalise). Une musique peut être plus ou moins recherchée, sophistiquée, ayant demandé plus ou moins de travail. Je prend un exemple, certes extrême : on peut OBJECTIVEMENT dire que la musique de Mozart ou de Miles Davis est plus recherchée que la techno "boum-boum" à la David Guetta. C'est comme dire que le texte d'"Allan" est plus recherché (donc de meilleure qualité) que celui de "Sois moi" :) Après, on est d'accord qu'il est possible de préférer la musique de Guetta que celle de Mozart ou de Miles Davis. Il y en a bien qui aiment le sado-masochisme :) Mais dans ce cas, je pense qu'il s'agit d'un problème de culture et de "formatage". Evidemment, si on n'écoute que du hard-rock ou que de la techno et dès notre plus jeune âge, on aura du mal à apprécier du classique ou du jazz. Mais si on est ouvert un minimum, on parvient à établir une "hiérarchie" dans les musiques suivant leur richesse et leurs qualité. On évolue. Plus jeune, j'écoutais du hard-rock et de la variété française, aujourd'hui cela ne m'intéresse plus (à part Mylène, parce que c'est Mylène lol et que j'ai toujours un petit espoir qu'elle se reprenne) depuis que j'ai découvert la musique électronique (dans son ensemble, pas seulement les "boum-boum") et le jazz (plus précisément le jazz "électrique", moderne).
Un membre du site le 05/09/12 à 00:26
0
Mais oui, je réitère, si on va dans l'absolu, il n'y a pas de vérité en musique. Je ne parle pas de l'HISTOIRE de la musique, où, effectivement, l'Histoire étant une science, il y a des vérités, incontestablement. Il y a des artistes beaucoup plus marquants historiquement que d'autres, c'est un fait. Dans le poids de l'Histoire, Lorie ne vaudra jamais Lennon ou Springsteen. Maintenant je ne vois pas pourquoi les fans de Lorie (dont je ne fais pas partie) seraient plus dans leur tort que ceux des Rolling Stones. Faites attention, nous parlons bien de deux choses différentes. Je vous rejoins totalement concernant l'Histoire de la musique, où il s'agit de voir quel effet a produit tel type de musique sur telle catégorie de personnes à une époque donnée. Il y aura toujours certains chanteurs, certains groupes, qui seront beaucoup plus appréciés, par beaucoup plus de personnes, et cela signifie simplement qu'ils répondent à des attentes, à des envies, d'un grand nombre de personnes. Mais le fait qu'ils fassent de la bonne musique, ce n'est pas une vérité absolue, parce qu'il y aura quand même des gens qui ne l'aimeront pas. Regardez, du point de vue de l'Histoire de la musique, parmi tous les albums de Mylène, c'est " L'Autre ... " qui est le plus marquant. Mais une personne qui ne jure QUE par le metal (et Dieu sait qu'il y a des groupes de metal populaires) ne vous dira jamais que " L'Autre... ", c'est de la bonne musique, simplement parce que ce n'est pas son style. Donc oui, je reste sur ce que j'ai dit : il n'y a pas de vérité en musique ; il y en a bel et bien en Histoire de la musique, et au passage je vous remercie d'avoir souligné cela parce que vous m'avez apporté la nuance que je cherchais :)

Un anonyme

le 05/09/12 à 00:04
0
23:47 : pas d'accord. Il n'y a pas de vérité en musique ? Alors vous pensez qu'on puisse dire que Lorie est aussi importante dans l'histoire de la musique que les Rolling Stones ou Duke Ellington ? :) Après, vous pouvez me dire qu'on puisse malgré tout préférer la musique de Lorie à celle de Duke Ellington mais bon... Les goûts, on se les forge en se cultivant, les sources d'information ne manquent pas (magazines papier, internet, médiathèques...). Donc voila, si un fan de Miles Davis me dit que la musique de Mylène est bonne, je serais plus enclin à le croire que si c'était un fan de Lorie (sauf mon respect pour ce dernier).
 

MF 24/7

Classements Timeless 2013
Gala
Rosace Timeless
Article de presse - Olympia...

rechercher

Dernières photos

Mylène Farmer - Tous à la Une - TF1 - 27 décembre 1991 - Je t'aime mélancolieMylène Farmer - NRJ Music Awards 2003 - 18 janvier 2003 - Palais des Festivals, Cannes - Montée des marchesMylène Farmer et Fabrice -  Casino Parade - RTL - 29 décembre 1987Seal et Mylène Farmer - NRJ Music Awards 2002 - 19 janvier 2002 - Palais des Festivals, Cannes - Montée des marchesMylène Farmer - Défilé Prêt-à-porter Printemps / Eté 1995 - 1996 Jean-Paul Gaultier - 17 octobre 1995 - ParisMylène Farmer - M6 Awards - 17 novembre 2000 - Award Clip de l'année pour Optimistique-moi

Dernières vidéos

Alizée dans Le Grand 8 - D8

ajouté le 18/06/2014

Les reines du Top 50 - W9

ajouté le 17/06/2014

Génération Hit Machine - W9

ajouté le 26/05/2014

Interview d'Olivier de Sagazan - Arte

ajouté le 24/05/2014

Pub Timeless 2013 Le Film - Spot de 15 sec

ajouté le 16/05/2014

Teaser Timeless 2013 Le Film - J-2

ajouté le 14/05/2014

Dernière presse

Gala - 23 juillet 2014
Le Parisien - 22 juillet 2014

memento