Mylène Farmer - Sans contrefaçon - Histoire

   
           


Nous sommes en juillet 1987.

Mylène, devenue rousse depuis quelques mois, surfe sur un confortable succès. Ses deux précédents singles Libertine et Tristana ont très bien fonctionné dans les charts et son premier album Cendres de lune a réussi à progressivement s'imposer.

Mieux, les contours d'un univers spécifique se dessinent progressivement. Les textes, des thématiques, l'importance de l'image avec des clips presque révolutionnaires pour l'époque.

Cependant, on imagine aisément que Mylène et Laurent Boutonnat sont alors conscients que le plus difficile est devant eux.
Faire que Mylène ne rejoigne pas la liste interminable des artistes dont le succès se limite à un album mais enfoncer le clou, transformer une chanteuse à succès en une artiste unique et incontournable.




La naissance de Sans contrefaçon

Dans un premier temps, Laurent Boutonnat qui travaille d'arrache-pied sur les musiques du prochain album de Mylène avait pensé proposer en single une reprise de la célèbre chanson de Juliette Gréco, Déshabillez-moi.

Mais, pendant l'été 1987, les projets vont être profondément modifiés.

Mylène Farmer 1987 Photo Elsa Trillat

On peut se référer au témoignage précis de la photographe Elsa Trillat pour connaître la genèse de Sans contrefaçon:

Le contexte. Nous sommes en août 1987. Mylène a rencontré Elsa Trillat quelques semaines plus tôt et le contact semble être plus que bien passé entre les deux femmes, Mylène lui proposant de venir passer quelques jours de vacances avec elle dans une maison qu'elle loue avec Laurent Boutonnat à La Garde Freinet dans le sud de la France.
Laurent Boutonnat qui, de son côté, travaille avec Gilles Laurent sur le scénario du film Giorgino.

"Pendant ces vacances, on a pas mal roulé en voiture avec Mylène. D'ailleurs, je me rappelle que je mettais tout le temps de la musique, en particulier une compil de Marie Laforêt, Les cornichons de Nino Ferrer sur lequel on s'éclate comme des folles, et surtout Syvlie Vartan que j'aime depuis que je suis toute petite. Notamment Comme un garçon. Elle me dit alors que petite, elle avait les cheveux courts et que tout le monde la prenait pour un garçon et que, pour que la confusion soit encore plus troublante, elle se mettait souvent un mouchoir au creux du pantalon. (anecdote que Mylène raconte également dans différentes interviews, ndlr)
Plus tard, je lui demande si elle prévoit une nouvelle chanson pour bientôt. Elle me répond immédiatement : " En tout cas, j'ai déjà le titre et ça va te faire plaisir : "Sans contrefaçon, je suis un garçon". Tu m'as tellement bassiné avec ta Sylvie Vartan !
Le titre sera finalement raccourci. Pour les couplets, on s'est mis au bord de la piscine avec un dico de synonymes et elle m'a dit: "Tu vas voir comment on écrit une chanson !". Et on a commencé à faire rimer les mots. Ça s'est enchaîné très vite ! En une demie-heure, on avait inventé son prochain tube.
Le soir même, Laurent qui avait apporté un petit synthé, voit les paroles; en quelques minutes, il trouve l'accroche musicale sous nos yeux !
Pour la voix de l'intro, "Dis maman, pourquoi je suis pas un garçon ?", c'est un petit clin d'oeil à un private joke entre Mylène et moi. En fait, quand on descendait au bourg pour faire quelques courses, et notamment le coca, notre drogue à toutes les deux, je défiais Mylène la timide de s'adresser à la vendeuse de l'épicerie avec cette voix de gamine. Et elle le faisait ! Imaginez-la parlant à l'épicière avec la voix de l'intro de "Sans contrefaçon": "Bonjour madame la marchande de légumes de poireaux"! C'était tordant."
(Elsa Trillat- IAO - 2005)


C'est donc décidé, le nouveau single de Mylène sera Sans contrefaçon.

La reprise de Déshabillez-moi n'est pas pour autant écartée. On la retrouvera sur l'album Ainsi soit je... mais aussi en face B de certains supports de Sans contrefaçon.
Mylène l'interpètera en live à la fois sur le Tour 89 puis en 2006 lors des treize concerts Avant que l'ombre... à Bercy.
Et comment ne pas mentionner l'inoubliable interprétation lors des Oscars de la Mode le 21 octobre 1987 en direct sur TF1 durant laquelle on voit le bout de l'un des seins de Mylène qui dépasse. Il paraît, selon Elsa Trillat qu'elle "en était malade !"


Fin septembre, Mylène enregistre à Paris Sans contrefaçon. La chanson est enregistrée et mixée au Studio Mega. Thierry Rogen assure la prise de son.


Elle enchaîne une séance photos avec Elsa Trillat. Mylène porte les deux célèbres costumes à carreaux et à rayures. Elle avait repéré quelques semaines plus tôt des modèles similaires dans le magazine "Elle" et avait dit immédiatement à son manager Bertrand Le Page que c'était ce qu'elle souhaitait pour les visuels de Sans contrefaçon.






Un tube

Sans contrefaçon sort le 16 octobre 1987 en 45 tours. On découvre en face B un inédit: La ronde triste. Une musique de Laurent Boutonnat et des paroles de Mylène Farmer ce qui sera dorénavant la "règle".
Mylène Farmer - Sans contrefaçon - 45 Tours


En octobre, Mylène et Laurent Boutonnat travaillent sur le scénario du clip Sans contrefaçon.
Le 19 octobre, Mylène se fait mouler le visage pour la fabrication de la marionnette qui sera utilisée dans le clip.
C'est aussi à cette époque qu'elle écrit la plupart des textes que l'on retrouvera dans l'album Ainsi soit je...


Le démarrage de Sans contrefaçon en radios est plutôt laborieux ce qui n'est guère du goût de Mylène qui lance un challenge à son manager Bertrand Le Page :
"Je me souviens qu'elle m'avait téléphoné en me disant: "Si tu es un bon manager, tu vas me le prouver : je veux deux fois plus de passages sur NRJ pour Sans contrefaçon." J'ai eu le trac mais je les ai obtenus."


Parallèlement, Mylène va débuter la promotion de Sans contrefaçon en télévision à partir de mi-novembre 1987 et va l'interpréter pas moins de seize fois jusqu'en février 1988.

Mylène Farmer 1987 Photo Laurent Schill
Photo: Laurent Schill

Cohérence parfaite puisque Mylène porte pour la plus grande partie de ses prestations les costumes à carreaux ou à rayures que l'on retrouve sur les photos d'Elsa Trillat illustrant les différents supports du single mais aussi les articles de presse qui lui sont consacrés.

C'est Sophie Tellier (actrice, danseuse, la "rivale" dans le clip Libertine) qui travaillera avec Mylène sur le casting des danseurs qu'elle souhaite "très juvéniles".

Toutes les prestations TV pour Sans contrefaçon avec vidéos, infos et anecdotes


Des efforts qui seront récompensés.

Sans contrefaçon entre le 05 décembre 1987 à la 21ème place du top50 et atteindra la 02ème place, son meilleur classement, le 20 février 1988.
Les charts détaillés sont ici

Le hit de l'époque de la chanteuse italienne Sabrina, Boys, Boys, Boys l'empêchera d'accéder à la première marche du podium.
Sans contrefaçon se vendra à plus de 500 000 exemplaires en France et sera certifié Single Or.
C'est alors le plus gros tube de Mylène.


Deux remixes de la chanson réalisés par Laurent Boutonnat, le "Boy Remix" et le "Girl Remix" seront proposés sur différents supports.
Tous les remixes et toutes les versions de Sans contrefaçon / infos + écoute dans la Remixographie



Les collectionneurs le savent: c'est la première fois que Mylène propose un CD Maxi. On retrouve dessus la version originale de la chanson et ces deux remixes.
Mylène est d'ailleurs l'une des première artistes en France à proposer un maxi cd ce que mentionne le mensuel Vidéo 7 dans son numéro de mars 1988 (à gauche ci-dessous).
Le magazine Compact publie quant à lui une critique de ce maxi cd dans son numéro d'avril (à droite ci-dessous).
Mylène Farmer Presse Vidéo 7 Mars 1988  Mylène Farmer Presse Compact Mars 1988





Les critiques et la presse

Concernant justement les critiques de la presse, elles accueillent plutôt très chaleureusement le nouveau single de Mylène.
Pour Rock News c'est "délicieux et ensorcelant". Paroles et Musique trouve que Mylène "va droit au but" en "exploitant à merveille sa verve perverse".
Graffiti ne peut faire qu'un seul constat: "Deux écoutes et vous ne pouvez plus lutter".
Rock Music écrit de son côté avec une certaine justesse que Mylène "ratisse grand public avec à l'appui, un désir d'élitisme pour tous".

Les critiques parues dans la presse
Mylène Farmer Presse Graffiti Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Rock News Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Paroles et musique Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Music and Show Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Foto Music Janvier 1988 Mylène Farmer Presse Rock Music Février 1988
Graffiti (12/1987) Rock News
(12/1987)
Paroles et Musique (12/1987)
Music and Show (12/1987)
Foto Music
(01/1988)
Rock Music
(02/1988)


La presse évoquera la sortie de ce nouveau single de Mylène à travers de nombreux articles.
Une seule Une sera consacrée directement à ce single (elles seront évidemment plus nombreuses à la sortie de l'album Ainsi soit je...)
C'est pour l'hebdo alors très populaire chez les ados, "Top 50" paru le lundi 18 janvier 1988 auquel Mylène accorde d'ailleurs une brève interview.
Mylène Farmer Presse Top 50 18 janvier 1988
Mylène Farmer Presse Top 50 18 janvier 1988
Mylène Farmer Presse Top 50 18 janvier 1988
Mylène Farmer Presse Top 50 18 janvier 1988


Toute la presse sur Sans contrefaçon
Mylène Farmer Presse Cool Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Salut 04 novembre 1987  Mylène Farmer Presse Salut 04 novembre 1987 Mylène Farmer Presse Salut 04 novembre 1987 Mylène Farmer Presse Salut 04 novembre 1987 Mylène Farmer Presse France Soir 13 novembre 1987 Mylène Farmer Presse Ici Paris 13 novembre 1987
Cool (10/1987) Salut
(04/11/1987)
France Soir (13/11/1987) Ici Paris (09/12/1987)

Mylène Farmer Presse Télé Poche 21 décembre 1987 Mylène Farmer Presse Top 50 28 décembre 1987 Mylène Farmer Presse Graffiti Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Graffiti Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Graffiti Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Graffiti Décembre 1987 Mylène Farmer Presse Graffiti Décembre 1987
Télé Poche
(21/12/1987)
Top 50
(28/12/1987)
Graffiti
(12/1987)

Mylène Farmer Presse Salut 20 janvier 1988 Mylène Farmer Presse VSD 21 janvier 1988 Mylène Farmer Presse OK 25 janvier 1988 Mylène Farmer Presse OK 25 janvier 1988 Mylène Farmer Presse Super Janvier 1988 Mylène Farmer Presse Rock News Février 1988 Mylène Farmer Presse Rock News Février 1988  Mylène Farmer Presse Rock News Février 1988
Salut
(20/01/1988)
VSD
(21/01/1988)
OK
(25/01/1988)
Super
(01/1988)
Rock News
(02/1988)

Mylène Farmer Presse Top 50 02 février 1988 Mylène Farmer Presse Top 50 02 février 1988
Mylène Farmer Presse Elle 16 février 1988
Mylène Farmer Presse Paris Match 22 février 1988 Mylène Farmer Presse Voici 29 Février 1988
Top 50
(02/02/1988)
Elle
(16/02/1988)
Paris Match
(22/02/1988)
Voici
(29/02/1988)

Mylène Farmer Presse Salut 02 mars 1988 Mylène Farmer Presse Salut0 02 mars 1988 Mylène Farmer Presse Salut 02 mars 1988 Mylène Farmer Presse Salut0 02 mars 1988 Mylène Farmer Presse Rock News Mars 1988
Salut
(02/03/1988)
Rock News
(03/1988)





Mylène parle de Sans contrefaçon

Un texte sur l'ambiguïté sexuelle et ce qui l'entoure : le doute, le rejet, un auto questionnement parfois douloureux mais essentiel dans sa quête d'identité.

Mylène confirmera dans différentes interviews que cette chanson est une référence plus ou moins directe à son enfance.

Elle raconte dans France Soir qu'elle n'a pas eu à se "forcer" ajoutant
"Quand j'étais petite, beaucoup de gens me prenaient pour un garçon. Et… j'aimais ça." (France Soir - 13 novembre 1987)

Une musique de Laurent Boutonnat, un texte de Mylène Farmer. Mylène commence avec cette chanson à avoir une emprise plus grande sur la création.
Elle signera d'ailleurs tous les textes originaux de l'album Ainsi soit je....
En 1995, elle confie à Libération :
"Moi en libertine ("je suis une catin"), c'était lui (Laurent Boutonnat, ndlr); Sans Contrefaçon ("je suis un garçon"), c'était moi. J'avais mis un mouchoir dans mon pantalon à la maison. Pour voir. J'aime me travestir. On m'a longtemps appelé: "mon petit garçon." (Libération - 07 novembre 1995)

Dans Graffiti, Mylène précise :
"C'est un énorme clin d'oeil à mon vécu de fille manquée. C'est vrai, lorsque j'étais une gamine, je ne m'intéressais guère aux choses dites féminines. Par exemple, je ne jouais jamais à la poupée, je préférais déjà les petites voitures, je n'avais pas d'amies filles mais plutôt des copains. Attention, cette chanson n'est pas un règlement de compte. Ce ne fut pas comme on pourrait le croire, traumatisant, bien au contraire, j'ai vécu mes particularités avec une sacrée bonne santé notoire." (Graffiti - Décembre 1987)
 
Si on suit la carrière de Mylène, le moins que l'on puisse dire est que cette image de "fille manquée" ne lui aura pas collé à la peau.
Mylène semble prendre elle-même du recul sur ce sujet en confiant plus tard :
"Si vous me posez la question: "Est-ce qu'aujourd'hui vous avez toujours envie de mettre un mouchoir dans votre pantalon ?", je vais vous dire non, c'est du passé. Maintenant, je l'ai exprimé ce moment-là. Mais cela ne veut pas dire pour autant que je doive véhiculer cette image et ce sentiment toute ma vie."

Sans contrefaçon va connaître un démarrage sur les chapeaux de roue et s'imposer plus rapidement que Libertine et Tristana se retrouvant classé dans le top 50 avant même que le clip ait été tourné.
Mylène revient sur ce succès le 23 novembre 1987 dans l'émission "Nulle Part Ailleurs" sur Canal Plus:
"A chaque fois, on propose quelque chose de différent, et puis le public dit oui au fur et à mesure, et de plus en plus fort."





Le clip

Il est grand temps que le clip arrive sur les écrans.
Il est tourné sur la plage de la Hague dans le Cotentin dans les environs de Cherbourg au mois de décembre 1987.

Infos, anecdotes et vidéo sur la page du clip Sans contrefaçon

Mylène Farmer Sans contrefaçon Clip Photo Joel Casano





Eternelle

Depuis 1987, Sans contrefaçon aura été régulièrement mise en avant par Mylène ou par les autres.

---> Hymne Gay
C'est en 1987 que Mylène va s'attirer massivement les faveurs de la communauté gay grâce à Sans contrefaçon.

Certains gays vont vite être conquis par le look titi parisien à la Francisque Poulbot / garçon manqué de Mylène sur les photos d'Elsa Trillat. 
L'androgynie de Mylène (qui est "caméléon") est aussi mise en exergue dans le clip réalisé par Laurent Boutonnat dans lequel le petit pantin désarticulé dont on ne sait finalement pas vraiment le sexe prendra vie sous les traits on ne peut plus féminins de Mylène.


Le texte écrit par Mylène fait mouche.
Comment pour certains gays ne pas se retrouver derrière ces mots ?

Cette difficulté, parfois, d'assumer, son identité, affronter ou supporter le regard des autres:
"Tout seul dans mon placard / Les yeux cernés de noir / A l'abri des regards / Je défie le hasard"
Ou même, subir l'exclusion:
"Tour à tour on me chasse / De vos fréquentations"

Les doutes, mais aussi une détermination à faire fi d'une société qui reste bien souvent figée dans les préjugés:
"Dans ce monde qui n'a ni queue ni tête / Je n'en fais qu'à ma tête (...)
Je n'admets pas qu'on menace / Mes résolutions / Je me fous bien des qu'en dira-t-on "

La référence au Chevalier d'Eon espion du XVIIIè siècle connu pour se travestir en femme et qui fut condamné par Louis XVI à terminer sa vie sous l'identité d'une femme.

Un texte qui n'a pas pris une ride, d'autant plus fort ou subtile que l'homosexualité semble avoir une omniprésence latente sans être jamais directement citée.


Sans contrefaçon va devenir un hymne gay.

Dès sa sortie, les remixes (il y a donc le "Boy Remix" et le "Girl Remix", Mylène n'est pas sectaire !) font fureur dans les clubs gays. Plus de vingt ans après, la diffusion de la chanson ou de ces remixes met encore le feu dans n'importe quelle soirée (gay ou pas d'ailleurs, ne soyons pas sectaires !).

En 1994, Sans contrefaçon est la chanson phare du film "Pédale Douce" réalisé par Gabriel Aghion. On la retrouve évidemment sur la B.O et c'est elle qui ouvre puis conclut le film, reprise en choeur par Fanny Ardant, Patrick Timsit et Richard Berry.
Gabriel Aghion nommera ensuite sa boîte de production "Sans Contrefaçon Productions".

Pour le Tour 1996, Mylène chante Sans contrefaçon entourée de drag queens juchés sur des talons compensés.

Ce texte fait donc également référence au chevalier d'Éon  ("un mouchoir au creux du pantalon, je suis chevalier d'Éon").



---> Live, un incontournable
C'est la seule chanson que Mylène ait interprétée (intégralement ou en partie) lors de tous ses concerts depuis 1989.
Sur le Tour 89, justement, Sans Contrefaçon est l'un des titres les plus attendus par les fans avec Libertine et Pourvu qu'elles soient douces.
Elle fait suite à A quoi je sers... dans la setlist (à partir de septembre 1989). Mylène retourne alors sa veste grise laissant place à une veste à carreaux noirs et blancs. Une casquette vissée sur la tête, la voila transformée en Gavroche des temps modernes. Elle est accompagnée par ses danseurs et danseuses eux aussi entièrement vêtus en noir et blanc pour une chorégraphie endiablée. Mylène demande au pulbic de reprendre les refrains avec elle. C'est indéniablement la touche gaie du concert.
Mylène Farmer Tour 89 Sans Contrefaçon Photo : Marianne Rosenstiehl

Sur le Tour 1996, Sans Contrefaçon est un peu la touche gay du concert.
Mylène est entourée par ses danseurs, uniquement les hommes, vêtus en Drag Queen. Avec Libertine, c'est le tableau le plus coloré du concert, les lumières blanches très lumineuses laissant place à des couleurs plus diversifiées et chaudes en accord parfait avec les costumes et l'ambiance régnant sur scène ou dans la salle. 
Mylène Farmer Tour 1996 Sans Contrefaçon
En 1999/2000, pour le Mylenium Tour, Sans Contrefaçon est inclus au Medley mais, Mylène ne reprend qu'un refrain de la chanson, ce medley laissant une place prépondérante à Pourvu qu'elles soient douces (le medley sera légèrement modifié pour les dates en Russie, Sabs contrefaçon y étant chantée sur une plus longue durée).

Lors des treize concerts Avant que l'ombre... à Bercy en 2006, Sans Contrefaçon est évidemment au rendez-vous.  Après avoir interprété Porno Graphique, Mylène s'éclipse. Silence dans la salle. Puis, les premières mesures de Sans Contrefaçon résonnent. Le public hurle. Le titre a été réorchestré, une version plus musclé avec une batterie puissante. Mylène apparaît sur scène. Le costume qu'elle porte, créé par Franck Sorbier semble un clin d'oeil aux versions 89 et 96 de cette chanson. On retrouve chez les danseuses (huit filles cette fois et aucun garçon) un costume à carreaux comme en 1989 mais très coloré ce qui rappelle le Tour 1996. Mylène est vêtue d'une tenue noire à plumes et porte un chapeau haut de forme.
Mylène Farmer Avant que l'ombre...à Bercy Sans Contrefaçon  Mylène Farmer Avant que l'ombre... à Bercy Sans Contrefaçon 
Franck Sorbier confiait à propos de ce costume que c'était l'un des seuls du spectacle dont la conception avait été directement inspirée par la chanson :
"Mylène semblait ravie par l'idée du chapeau car elle n'en avait jamais porté sur scène auparavant. Je trouve que ça collait assez bien à l'esprit de la chanson avec un côté Dickens, gamin des rues." (IAO - Mai / Juin 2006)
Le chapeau de Mylène était recouvert de différentes dentelles ce qui rappelle le travail d'orfèvre effectué par Franck Sorbier sur ces concerts, de la Haute Couture.

Pour le Tour 2009, Sans Contrefaçon est chantée sur toutes les dates des concerts indoor puis en stades.
La réorchestration du titre pour la scène par Yvan Cassar est cette fois très marquée avec une version plus rock.
Les danseurs sont en tutus (qu'ils portaient déjà sur le titre précédent, Libertine) créés par Jean-Paul Gaultier.
Comme toujours, une ambiance de folie, le public ne manquant pas de clamer "Je suis ca-mé-lé-on".
Mylène Farmer Tour 2009 Photo Claude Gassian

Pour Timeless 2013, Sans contrefaçon est à nouveau proposée sur toutes les dates de la tournée.
Mylène Farmer - Timeless 2013 - Sans contrefaçon



---> Etranger et Nouveau remix
En 1990 Mylène parcourt certains pays d'Europe pour faire la promotion de l'album Ainsi soit je ...

Le titre Sans contrefaçon est à nouveau mis en avant. On retrouve un CD Maxi de cette chanson dans le coffret promo Ainsi soit je...envoyé aux médias. Mylène l'interprétera sur les plateaux de télévision en Suède et en Italie. Sans contrefaçon ne s'imposera malheureusement pas à l'étranger . Pourvu qu'elles soient douces (rebaptisée Douces) connaîtra en revanche un petit succès en Allemagne.

En 2003, on retrouve un nouveau remix de Sans contrefaçon réalisé par JCA sur l'album RemixeS.

C'est même ce remix qui est proposé en premier extrait dès le mois d'août.
Pas de sortie traditionnelle en commerce, seul un maxi 45 tours monoface sera disponible via le net et dans certaines grandes enseignes spécialisées.
Joli succès en radios et surtout en clubs : le remix atteindra la 51ème place du Muzicast Radio en France (airplay radio) - certains des singles "classiques" suivants ne feront pas mieux - et la 10ème position du Muzicast Clubs.



---> Reprises
De nombreuses reprises de Sans contrefaçon par Les Enfoirés, Lorie, Vincent Delerm, Julie Zenatti, Shy'm... ont vu le jour et contribué à rendre cette chanson indémodable.
Ecouter toutes les reprises de Sans contrefaçon ICI



Mylène Farmer 1987 Elsa Trillat

 

MF 24/7

Jeff Dahlgren saying "Hi!"
Replay passage MF 50 Mn Ins...
50 MINUTES INSIDE A L'INSTA...
CIF : Mylène VS Indochine

rechercher

Duel Chansons

Voter
2005
Aime
Voter
2012
Elle a dit

Résultat du vote

33%
67%

Dernières photos

Mylène Farmer - Tournage du clip Libertine - Photographe : Eric Caro - 1986 Mylène Farmer - Photographe Andre Rau - 1994Mylène Farmer - Tournage du clip Libertine - Photographe : Eric Caro - 1986 Mylène Farmer - Stars 90 - TF1 - 09 septembre 1991Mylène Farmer - Clip L'Instant X - Novembre 1995 - Photographe : Claude GassianMylène Farmer et une amie - Studios photos Pin Up, Paris

Dernières vidéos

Les 30 ans du Top 50 - M6

ajouté le 28/10/2014

Dessin animé - 30 ans de carrière

ajouté le 07/09/2014

Hervé Lewis parle de Mylène Farmer - Cherie 25

ajouté le 25/08/2014

Backdrop Timeless 2013 - Slipping away / Crier la vie

ajouté le 21/08/2014

Backdrop Timeless 2013 - Oui mais... Non

ajouté le 14/08/2014

Nagui - France 2

ajouté le 10/08/2014

Dernière presse

VSD - 13 novembre 2014
Maxi - 04 août 2014
Côté France - Septembre Octobre 2014

memento