Laurent Boutonnat - Biographie





Enfance et débuts


Laurent Boutonnat, de son état-civil complet Laurent Pierre Marie Boutonnat, est né le 14 juin 1961 à Paris.

Son père, Pierre-Louis Boutonnat, né le 04 février 1935 a eu une carrière de chef d'entreprises, puis de directeur de la Croix Rouge et de la WWF. Il a reçu le légion d'Honneur.
Pierre-Louis Boutonnat a épousé le 16 juin 1960 Marielle Brunher qui deviendra la mère de Laurent Boutonnat.

Laurent Boutonnat a un frère, Dominique (producteur de cinéma) et trois soeurs : Caroline, Bénédicte et Stéphanie (journaliste à France Inter puis BFMTV).

Laurent Boutonnat grandit entouré de sa famille dans le XIIIè arrondissement parisien. Il reçoit un enseignement religieux chez les jésuites. Il se passionne très tôt pour la musique (il joue du piano dès l'âge de cinq ans) et le cinéma (il tourne très jeune de petits court-métrages dont une adaptation étrange de Bambi en 1971).


Il arrête les études à l'âge de quinze ans. Il cherche du travail, il écrit, il délaisse la musique et s'intéresse de plus en plus au cinéma.


À l'âge de dix-sept ans, il réalise son premier film, le moyen métrage, Ballade de la Féconductrice qui restera deux semaines à l'affiche à Paris en 1980 dans une salle.

Il travaille comme caméraman aux côtés du reporter Jean-François Chauvel puis se consacre à la réalisation de publicités pour la télévision.




LA rencontre


Laurent Boutonnat écrit avec un ami, Jérôme Dahan les paroles de la chanson Maman a tort. Un casting est organisé afin de trouver l'interprète. Une cinquantaine de prétendantes et une élue : une certaine Mylène Gautier que Laurent Boutonnat avait croisé auparavant. Le choix se fait sans même que Mylène ait besoin de chanter, Laurent Boutonnat étant immédiatement fasciné par son côté "psychotique".

Maman a tort sort en mars 1984 et sans devenir un tube rencontre un joli succès pendant l'été. C'est aussi le premier clip réalisé par Laurent Boutonnat avec un budget d'à peine mille euros.

Laurent Boutonnat écrit et compose avec Jérôme Dahan deux autres chansons, On est tous des imbéciles et L'annonciation. Le 45 Tours On est tous des imbéciles sorti en 1985 est un échec.

La collaboration avec Jérôme Dahan s'arrête (il semble que les deux amis n'avaient pas les mêmes souhaits concernant la suite à donner à la carrière de Mylène). Changement de maison de disques : Mylène quitte RCA et signe chez Polydor dirigée par Alain Lévy pour trois albums.

Le premier album de Mylène Farmer, Cendres de lune sort en 1986. Laurent Boutonnat en a composé les musiques et a signé la quasi totalité des textes. Le 45 tours Plus Grandir précédant la sortie de l'album ne rencontre pas un grand succès mais il permet à Laurent Boutonnat de réaliser son premier 'grand' clip ' (réalisé en 35 mm comme un petit film avec générique, bande originale et avant-première au cinéma). C'est le single Libertine qui lancera vraiment la carrière de Mylène en 1986.





Le succès


Pendant l'été 1987, Laurent Boutonnat commence à travailler sur les musiques du prochain album de Mylène et notamment le single Sans contrefaçon qui sort en octobre. Il travaille dans le même temps avec Gilles Laurent sur le scénario de son prochain film, Giorgino.

L'album Ainsi soit je... est dans les bacs en mars 1988. Laurent Boutonnat a composé toutes les musiques (à l'exception de la reprise de Déshabillez-moi) mais les textes sont à présent tous de la plume Mylène. Laurent Boutonnat délaisse définitivement l'écriture pour les chansons de Mylène.

Il réalise tous les clips des singles de cet album, Sans contrefaçon, Ainsi soit je..., Pourvu qu'elles soient douces, Sans Logique.

En 1989, Laurent Boutonnat met en scène les premiers concerts de Mylène sur le Tour 89. Il réalise le clip de l'inédit À quoi je sers puis le film de la tournée En Concert qui sort en 1990.

En 1991 sort le troisième album de Mylène, L'autre... dont Laurent Boutonnat a composé toutes les musiques. Il réalise à nouveau les clips de tous les singles, Désenchantée, Regrets, Je t'aime mélancolie et Beyond my control, celui-ci étant le dernier réalisé pour Mylène jusqu'en 2001. L'album est un triomphe et se vend à plus de 1,8 million d'exemplaires en France.


Laurent Boutonnat a créé plusieurs sociétés de production :
En 1987 il crée la société Toutankhamon S.A. via laquelle il va produire de nombreux disques pour Mylène. Cette société cessera son activité en 1997.
Il crée le 19 janvier 1989 la société Heathcliff S.A. (du nom du héros des Hauts de Hurlevent), une société de production de films pour le cinéma avec laquelle il produira le Tour 89 et les films Giorgino et Jacquou le Croquant.
Le 26 octobre 1989, il fonde avec Mylène Farmer la société d'enregistrement sonore et d'édition musicale Requiem Publishing qui va éditer une très grande partie des chansons de Mylène ou d'Alizée.
Il crée le 19 juin 1997 la société de production Calliphora S.A. pour poduire l'album de Nathalie Cardone.



Giorgino


En 1993, Laurent Boutonnat réalise son deuxième film, Giorgino avec Mylène dans le rôle titre féminin. Après un tournage de cinq mois, débute un long et minutieux travail de montage. Le film sort sur les écrans le 05 octobre 1994. Assassiné par les critiques, il sera un échec commercial fracassant. Laurent Boutonnat vit très mal ce premier échec. Il s'isole pendant de longs mois et rachétera les droits sur le film bloquant toute diffusion en télévision (après quelques passages en crypté sur Canal +) et toute sortie en vidéo (jusqu'en décembre 2007, date de sortie du film en DVD).





Retour à la musique (Mylène Farmer, Nathalie Cardone, Alizée)


Pendant le printemps 1995, Laurent Boutonnat rejoint Mylène en Californie pour l'enregistrement de l'album Anamorphosée qui sort le 17 octobre 1995. Il ne réalise aucun des clips des singles extraits mais travaille sur la nouvelle tournée de Mylène, le Tour 1996 dont il réalisera également le film pour une sortie en vidéo en 1997 avec le Live à Bercy.

En 1997, il devient le producteur et compositeur de Nathalie Cardone, qui connaît un grand succès avec sa reprise de Hasta Siempre. Il participe à son premier album, compose quatre chansons et réalise les clips des singles Hasta Siempre, Populaire, Mon ange et Baila si.

En 1999, sortie du cinquième album de Mylène Farmer, Innamoramento dont Laurent Boutonnat a composé la plupart des musiques (pour la première fois Mylène a composé seule les musiques de certaines chansons). Il sera totalement absent de la nouvelle tournée de Mylène, le Mylenium Tour en 1999/2000.

En 2000, il co-produit avec Mylène Farmer la jeune chanteuse Alizée et compose pour elle la musique de Moi… Lolita dont il réalise le clip. La chanson est un succès mondial (plus de 2 millions de ventes). Suit un album, Gourmandises, dont Laurent Boutonnat compose toutes les musiques (Mylène signant les textes). À nouveau un très gros succès.

En 2001 sort le best of de Mylène, Les mots. Laurent Boutonnat a composé les musiques des trois titres inédits, Les mots, C'est une belle journée et Pardonne-moi. Il reprend enfin la caméra pour Mylène en réalisant les clips Les mots en 2001 et Pardonne-moi en 2002.

En 2003 sort le deuxième album d'Alizée, Mes courants électriques dont Laurent Boutonnat a composé les musiques. Il met en scène la même année le premier spectacle de la jeune chanteuse. Il réalise aussi les clips Parler tout bas et J'ai pas vingt ans pour elle.

Fin 2004, il produit l'album de l'artiste Kamale Kacet pour lequel il réalise le clip Ifkis.

Il compose également toutes les musiques du sixième album de Mylène (il en co-signe une avec Mylène), Avant que l'ombre... qui sort le 04 avril 2005. On retrouve Laurent Boutonnat le 16 décembre 2004 aux côtés de Mylène pour la conférence de presse annonçant cet album mais aussi les treize concerts à Bercy en janvier 2006, Avant que l'ombre... à Bercy dont il assurera la mise en scène avec Mylène.





Jacquou le Croquant


En 2006, Laurent Boutonnat réalise son troisième film, Jacquou le Croquant qui sort sur les écrans le 17 janvier 2007. Un accueil plus chaleureux que celui réservé à Giorgino et près d'un million d'entrées au box office français. Il compose la bande originale du film et notamment la chanson du générique de fin du film, Devant soi, interprétée par Mylène.





Nouveau retour à la musique


En 2008, Laurent Boutonnat compose toutes les musiques de l'album de Mylène Point de Suture qui sort le 25 août. Il participe à la direction artistique du Mylène Farmer Tour 2009.

Pour la première fois en 2010, Mylène sort un album, Bleu Noir, auquel Laurent Boutonnat n'a pas participé.

En 2011, il compose les musiques des deux inédits du best of 2001-2011, Du temps et Sois moi-be me et il réalise le clip du single Du temps.

Pendant l'été 2012, pour la première fois, Laurent Boutonnat dévoile un peu de sa vie privée dans un reportage consacré à sa compagne Ilona Orel pour le magazine russe Tatler (plus d'infos).

Le 03 décembre 2012 sort le neuvième album studio de Mylène, Monkey Me pour lequel Laurent Boutonnat a composé la musique des douze chansons. Il réalise également le clip du premier single extrait, À l'ombre.


Laurent Boutonnat

Référence : http://jodel.saint.marc.free.fr/boutonnat.htm (site entièrement consacré à Laurent Boutonnat)


 

MF 24/7

30 ans du top 50
Ju_mrm
Magazine STYX Mylène
Ces stars qui vivent caché...

rechercher

Dernières photos

Mylène Farmer - Photographe : Karl Dickenson - 1996Mylène Farmer - Photographe Marino Parisotto Vay - Février 1999Mylène Farmer - Clip L'Instant X - Novembre 1995 - Photographe : Claude GassianMylène Farmer - Tournage du clip Pourvu qu'elles soient douces - Août 1988 - Photographe : Marianne RosenstiehlMylène Farmer - Tour 89 - Photo non officielle - Photo fan - "Pourvu qu'elles soient douces"Mylène Farmer - Sept à Huit - TF1 - 08 janvier 2006

Dernières vidéos

Hervé Lewis parle de Mylène Farmer - Cherie 25

ajouté le 25/08/2014

Backdrop Timeless 2013 - Slipping away / Crier la vie

ajouté le 21/08/2014

Backdrop Timeless 2013 - Oui mais... Non

ajouté le 14/08/2014

Nagui - France 2

ajouté le 10/08/2014

Backdrop Timeless 2013 - À l'ombre

ajouté le 08/08/2014

Backdrop Timeless 2013 - Désenchantée

ajouté le 01/08/2014

Dernière presse

Voici - 15 août 2014
Gala - 23 juillet 2014
Le Parisien - 22 juillet 2014

memento