Les brèves

un clip de Mylène Farmer r...
Alizée
classement - Charts in Fran...
PLATINE N°206
Mylène Farmer sur Apple Mu...
Unique archive '89

Mylène Farmer - Album Monkey Me - Critique de Mathieu


Retour au sommaire des critiques de l'album Monkey Me



Critique de l'album Monkey Me par Mathieu :

Du temps, pour s'extraire de cette armée de 12 singes ! En ce temps d'hiver, je crois être descendu de mon songe. Il sentait bon le sable roux. Désormais, il est en moi telle une peuplade de bonobos ! Cependant, je me réserve, à l'image de celle qui n'est plus que fuite envers sa propre apparence... Il suffit de comparer l'esthétique des derniers albums (couvertures et livrets) et de "voir" cette moindre application, dans un art visuel qui fut pourtant l'un des piliers du mythe farmerien (clips et pochettes). Mylène évanescente ? Et bien guenon, guenon ! De l'Instant Monkix, il y a bien banane existentielle !

Loin des autres choix d'intro, une ouverture de moins grand souffle avec "Elle a dit". Une aquarelle des sentiments sur un refrain justement très "frêle" avant de se foutre "A l'ombre" (ne serait-ce qu'à celle de la vuvuzélette au début du titre !). Relativement efficace, au chant touchant. Crépusculaire à la renverse, et transporté par un clip déphasant, je dirais même défigurant. Le Moncucul kibouge devient Monkiki tout dur avec le titre éponyme, original et fuck la cage que déjà se pointe à mon sens le + puissant titre de ce nouvel album, "Tu ne le dis pas". Une chorégraphie déjà se dessine en ma tête (comme "Je t'aime Mélancolie") et j'ai hâte de me trémousser à Bercy. Mélancolique et musclé donc, danse désenchantée mais lucide, bref boxing song hyper cute ;)


"Love Dance" ensuite, des corps ou dense ébats comme une ronde plus triste et plutôt tonique ! Loin de "Sois Moi / Be Me" (ouf !). Jolie ritournelle entraînante à la fin Marylinesque, au don de soi pour tout happy birthday... "Quand" sublime au saxo se Saturne, magnifique ballade et torrentielle émotion sur ce pseudo "Paradis Inanimé II", "J'ai Essayé de Vivre". Communion des mercis ¤ "Ici-bas" me fait l'effet d'un mix entre le film Martin Guerre et "C'est une Belle Journée" (tiens la Marie, martyre, de retour après "Fuck them all" d'ailleurs). "A-t-on Jamais", c'est Farmère Thérésa qui laisse la moindre empreinte avant que ne tombe la "Nuit d'Hiver". J'ai une nièce prénommée Chloé. :° Mais on retrouve enfin la compo ciné de Laurent; remix plus qu'une chanson adéquat en interlude (intro live ?). "A Force de" à force d'écoute en hymne au body pump, comme "Vertige" (intro là possible !) et enfin ce merveilleux, sensible et superbe "Je te dis Tout" qui en achèvera beaucoup à Bercy si chanté pour le final ;))


On retrouve donc une certaine cohérence, mieux travaillée qu'on ne le dit dans cette veine "revival old sound", avec l'ovni "Nuit d'Hiver" comme pour "Alice" "Pornographique", "Psychiatric", etc... Entre celles qui s'offrent trop "facilement", jusqu'à la langueur ou l'ennui dépassé, comme la déception manifeste envers ces instrus dans le rétro, ces arrangements poussifs à gogo boum boumesques... Je te tiens, tu me tiens par le simiesque, on embrasse à la longue une alchimie presque redoutable et maligne, envoûtement relatif, évidemment, malgré des textes moins littéraires voire tarabiscotés, opaques. Un effet scénique afin d'optimiser ces singeries et les chansons de "Bleu Noir" autant que d'autres, incontournables, avec des surprises, bref, une track-list assurément des + délicates, un casting casse-tête ("Et si Vieillir m'était conté" nécessaire pour la ligne Timeless, autant que "Pardonne-moi":)) Le cardio de Mylène, wow ! avec "Oui, mais non"; "Du Temps"; "Lonely Lisa" et la majeure party, euh... partie des nouvelles, ben je dis merci et surtout gare au gorille !


 

MF 24/7

un clip de Mylène Farmer r...
Alizée
classement - Charts in Fran...
PLATINE N°206

rechercher

Duel singles

Voter
2005
Q.I
Voter
2013
Monkey Me

Résultat du vote

52%
48%

Dernières photos

Mylène Farmer - Sacrée Soirée - TF1 - 17 avril 1991Mylène Farmer - Stars 90 - TF1 - 13 mai 1991 - DésenchantéeMylène Farmer - Stars 90 - TF1 - 13 mai 1991 - DésenchantéeMylène Farmer - Clip Désenchantée - Photographe : Marianne Rosenstiehl - Du 18 au 23 fevrier 1991 - Budapest, Hongrie - Image by © Marianne Rosenstiehl/Sygma/CorbisLaurent Boutonnat et Mylène Farmer - Clip Désenchantée - Photographe : Marianne Rosenstiehl - Du 18 au 23 fevrier 1991 - Budapest, HongrieMylène Farmer - Clip Désenchantée - Photographe : Marianne Rosenstiehl - Du 18 au 23 fevrier 1991 - Budapest, Hongrie

Dernières vidéos

Le Petit Journal - Canal Plus

ajouté le 12/06/2015

Planète People - TF1

ajouté le 07/06/2015

Personne ne bouge ! Arte

ajouté le 12/04/2015

The Voice - Reprise de Désenchantée

ajouté le 05/04/2015

Catherine et Liliane - Le Petit Journal

ajouté le 31/03/2015

Confessions intimes - NT1

ajouté le 20/02/2015

Dernière presse

Libération - 05 mai 2015
Têtu - 15 mars 2015

memento