Les brèves

Le Shop Universal Ouvert !
Pré-commande Fnac
Nouveauté
Nagui se moque (encore) de ...
Fnac 'les mots' promo 10Eu...
RUMEUR 2CD + DVD
Pages : 776 777 778   [779]   780 781 782

Archive inédite - Presse + Interview d'Amérique

Par mylene.net, le 09/08/12 - 19:57
Dernière modification le 12/08/12 - 10:41 , lu 41 027 fois.

L'actu restant calme, une découverte très intéressante faite par un fan, Cricri, passionné par la presse sur Mylène.

Un article qui n'avait jamais été mis en ligne sur internet jusqu'à présent.


Article en anglais publié en mars 2000 dans le magazine canadien "Outré" (on retrouve dans le texte l'erreur classique sur le prénom de Mylène - qui ne s'est jamais prénommée Marie-Hélène et, on se demande si le journaliste avait fumé la moquette quand il a regardé le clip Souviens-toi du jour - il y a vu Mylène dans le rôle du... "Petit Prince" !)  .


Le plus intéressant est la présence d'une interview de Mylène.

Il est difficile de savoir si le journaliste a réellement interviewé Mylène (ce qu'il affirme dans son article) ou a reproduit les questions et réponses provenant de diverses interviews données par Mylène auparavant.

Ça reste dans tous les cas intéressant à lire.

L'article avec la traduction de l'interview en français.

Mylène Farmer Presse Outre Mars 2000 Canada  Mylène Farmer Presse Outre Mars 2000 Canada   Mylène Farmer Presse Outre Mars 2000 Canada  Mylène Farmer Presse Outre Mars 2000 Canada  

merci à Cricri pour les scanset à stevie du forum mf-international.com pour une partie de la traduction



Outré : On retrouve dans beaucoup de vos chansons une obsession pour la mort et le côté le plus sombre de la vie. Pensez-vous parfois que les gens voient en vous plus qu'en était votre intention initiale ?
Mylène Farmer : Oui, mais c'est tout à fait normal. Et tant mieux. C'est pareil pour moi quand je vais voir un film ou quand je lis un livre. C'est l'imagination qui travaille. Je ne peux pas reprocher aux gens de comprendre plus dans mes chansons que ce qui pourrait y figurer. Mais, une fois encore, peut-être que ces choses sont présentes et que c'est moi qui ne les voit pas.


Outré : Mais une fois encore, les thèmes de l'amour et de la mort et ce qui les lie tous les deux, sont très présents dans vos chansons.
Mylène Farmer : Ce sont mes sujets favoris. Il y a toujours une peur du lendemain, une certaine tristesse. Mais, mon regard a peut-être changé. Mes mots ont changé, éclairés par tout ce que j'ai vécu. Avec le SIDA, l'amour et la mort n'ont jamais été aussi étroitement liés. Je pense que c'est une des terribles blagues de la vie.


Outré : Allant dans une direction opposée, trouvez-vous parfois que votre public puisse ne pas voir certains aspects de votre travail ?
Mylène Farmer : Il y a des personnes qui ne sont pas réceptives à ce que je fais - des personnes qui vont chercher à "descendre" ce travail- et ce sont les règles du jeu.


Outré : Vous menez une vie isolée, loin de la foule. Ça vous dérange quand on vous approche dans la rue?
Mylène Farmer : Cela arrive très rarement. Il y a des personnes qui peuvent être approchées plus facilement. D'autres font profil bas. Mais il est vrai qu'être reconnue est quelque chose que je trouve difficle à gérer. Sur scène, avec un public, c'est fabuleux. Dans mon travail, je donne autant que possible. Mais je trouve ça difficile dans la vie de tous les jours parce que je ne suis pas certaine d'être à la hauteur pour ça. Je préfèrerais disparaître.


Outré : Pouvez-vous décrire une de vos journées, quand vous ne travaillez pas?
Mylène Farmer :  Vous savez, c'est probablement si banal que c'est inutile d'en parler. Comme tout le monde - je mange, je dors, et je réfléchis...


Outré : De quoi vous nourrissez-vous?
Mylène Farmer : C'est une très bonne question ! Je lis beaucoup. Beaucoup de poésie. Je me nourris de choses qui ne sont pas nécessairement tangibles. J'aime les films et je vais au cinéma assez souvent... ou alors je passe mes journées à ne rien faire, ce qui n'est pas très glorieux, d'ailleurs !


Outré : Plusieurs de vos vidéos ont été sexuellement explicites et troublantes, rendant fous certains censeurs. Cela vous peine-t-il ?
Mylène Farmer :  Non. Ce n'est pas le côté sexuellement explicite qui a gêné les censeurs - c'est la violence psychologique, dérangeante, la désillusion.


Outré : Désillusion?
Mylène Farmer : Oui. C'est un refus de se mentir à soi. Aujourd'hui, nous sommes dans une perte de toutes les formes d'illusions - et de manière spectaculaire. Les temps deviennent de plus en plus difficiles. Il reste très peu d'émerveillement, plus rien ne s'offre à nous. Mais de telles périodes conduisent généralement à des périodes de grande créativité, alors on peut espérer que des choses intéressantes vont se produire.


Outré : Excusez la banalité de ma question, mais avez-vous peur de la mort?
Mylène Farmer : Je pense que la mort est la seule chose importante - la seule chose vraiment terrifiante. Pas tant la mort elle-même, mais l'après-mort, et aussi juste avant de mourir. Et la déchéance physique...


Outré : Dans l'une de vos premières chansons, vous chantiez : "la vie est triste comme un verre de grenadine". Le pensez-vous vraiment ?
Mylène Farmer : C'est un peu ça oui. Elle est triste. Mais, en même temps, comme un verre de grenadine qui pétille.


Pages : 776 777 778   [779]   780 781 782

MF 24/7

Le Shop Universal Ouvert !
Pré-commande Fnac
Nouveauté
Nagui se moque (encore) de ...

Duel clips

Voter
1987
Tristana
Voter
2008
Dégénération

Résultat du vote

67%
33%

Vidéos

Publicité concerts 2019 - M6

18/02/2019

Publicité concerts 2019 - W9

18/02/2019

Teaser concerts 2019 Paris La Défense Arena

19/12/2018

La minute musique - TF1

02/12/2018

Clip "Désobéissance"

28/11/2018

50' Inside - La saga "Désenchantée"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Rolling Stone"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Sentimentale"

10/11/2018

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos