MF 24/7 : les brèves

Et maintenant Sydney !
Ainsi soit je SACEM
Vinyle BOF INXS MYSTIFY
Affiche russe UHQ
Vente du tele7jours couv 4
1,2,3 et de 4!!

Laurent Boutonnat et Mylène Farmer- Citations


Laurent Boutonnat parle de Mylène Farmer

"On cherchait quelqu'un au moment où on avait fait cette chanson avec un ami, qui était Maman a Tort, qui était une chanson un peu spéciale qui se passait dans un hôpital psychiatrique, d'une petite fille... Et le jour où Mylène est arrivée, elle était…elle était parfaite, quoi ! C'était le personnage ! (...) C'était pas tellement pervers, c'est plutôt…psychotique, je dirais. Quelqu'un d'un peu renfermé... Ça a été elle tout de suite, quoi. Même avant de l'entendre chanter. (A2 Midi - Antenne 2 - 01/09/1986)

"Mylène est, disons, très malléable. Alors, travailler avec elle, c'est un vrai bonheur. J'aime les acteurs qui ne sont pas tout le temps en train de discuter. Pas le style "oui, mais...". Mais c'est vrai que ce n'est pas facile de travailler avec les gens qu'on connaît. On ne fait pas de cadeau." (Première - Octobre 1994)

"Mylène a cet univers romantique en elle, et je l'ai en moi. Il n'y a pas de hasard. cela serait trop compliqué de travailler ensemble si l'on avait des envies opposées. mais je me demande si, à partir du moment où l'on passe autant de temps avec quelqu'un, on ne finit pas, même si on est très différents au départ, par se rejoindre." (Studio Magazine - Octobre 1994).

"Avec Mylène, j'ai l'habitude de dire qu'on est nés ensemble. Aujourd'hui, elle est devenue pour moi comme une soeur, tant sur le plan artistique qu'affectif. Et puis, il nous arrive d'avoir chacun nos projets." (Télé Star - Janvier 2007)




Mylène Farmer parle de Laurent Boutonnat

"Avec Laurent Boutonnat et Jérôme Dahan (ses producteurs, compositeurs, amis...), nous voulons essayer de créer quelque chose, un style. Le style Mylène Farmer !" (Salut - 07/11/1984)


Laurent Boutonnat Mylène Farmer Jérôme Dahan
Laurent Boutonnat Mylène Farmer Jérôme Dahan en 1984


"L'équipe se résume à trois personnes : Jérôme Dahan, Laurent Boutonnat et moi. Jérôme est dans la musique depuis sa plus tendre enfance, Laurent est plus orienté vers le cinéma. C'est intéressant, car, c'est un peu ce que j'aimerais refléter. Un côté chanson c'est évident puisque je chante, et un côté cinéma obtenu par le visuel (ma façon de bouger, d'interpréter, etc...). Jérôme et Laurent ont écrit Maman a tort ensemble. En ce qui concerne le nouveau 45 tours : On est tous des imbéciles est l'oeuvre de Jérôme Dahan et la face B, L'annonciation celle de Laurent Boutonnat." (Numéros 1 - Mai 1985)

"Dans mon entourage, deux personnes comptent : Laurent Boutonnat, mon producteur, et Bertrand Lepage. Je tiens énormément à ce travail d'équipe." (Numéros 1 - Novembre 1985)

"Avec Boutonnat, nous formons une équipe de caractériels. Alors on se dispute violemment et nous tombons toujours d'accord. Ce qui, en somme, est bien l'essentiel." (France Soir - 20/08/1986)

" Je travaille en permanence avec lui, et, pour le meilleur et pour le pire !" (Top 50 - Canal + - 06/09/1986)


Laurent Boutonnat Mylène Farmer
Laurent Boutonnat et Mylène Farmer en 1986 (Tournage du clip Libertine)


"Il a du talent, il l'exploite à mes fins et aux siennes. Moi je n'ai aucune prétention en musique." (Top 50 - 22/09/1986)

"Tout ce que je peux dire, c'est que nous avons, Laurent Boutonnat et moi, beaucoup de points communs." (Rock News - Janvier 1987)

"Laurent Boutonnat, avec qui je travaille sur à peu près tout : le clip, les musiques, les chansons... Entre nous, c'est l'entente parfaite ! " (Photo - Février 1987)

" Laurent Boutonnat compose la musique et, à partir de cela, on travaille le texte, j'amène des idées, ou des textes entiers comme c'est le cas pour certaines chansons. C'est avant tout un travail de collaboration entre deux personnes qui se connaissent bien, qui ont les mêmes goûts. Tristana est un texte qui est peut-être venu à un grand moment de désespoir." (Top 50 - 08/06/1987)


Laurent Boutonnat Mylène Farmer
Mylène Farmer et Laurent Boutonnat pendant l'été 1987


"Laurent Boutonnat écrit les musiques. Je reste auprès de lui. Et, la tête à l'ombre, j'écris des textes." (France Soir - 13/11/1987)

"Sa passion se situe derrière la caméra. Son rêve serait de monter un film long métrage en tant que réalisateur et puis de continuer à composer de la musique." (Graffiti - Décembre 1987)

"Au niveau du scénario de clips, c'est un travail en commun. Pour le reste, c'est Laurent Boutonat qui s'occupe tout seul de la réalisation." (Top 50 - 18/01/1988)

"Depuis quatre ans, c'est le compagnon de nombreuses choses. Ce sont deux moitiés qui n'en font plus qu'une (je me prononce pour lui), ce sont deux bourgeons qui fleurissent ensemble..." (Graffiti - Mai 1988)

"Je vivotais en faisant des photos de mode, en rêvant de faire du cinéma, quand j'ai rencontré Laurent Boutonnat. Comme nous avons tous les deux très mauvais caractère, on s'est bien entendus." (Nous Deux - 07/06/1988)


Laurent Boutonnat Mylène Farmer
Laurent Boutonnat et Mylène Farmer en 1988 (tournage du clip Pourvu qu'elles soient douces)


"Par rapport aux clips, en général, Laurent travaille seul de son côté, parce que je pense que c'est bien, puisque moi je suis l'auteur de mes textes, la mise en images est quelque chose de… comment dirais-je… d'assez complexe par rapport à un thème d'une chanson. Et, je crois que c'est bien de le laisser seul travailler, justement d'essayer d'aller peut-être au-delà des mots et de trouver quelque chose qui puisse apporter d'autres choses à ce texte. Maintenant, parfois, je travaille à ses côtés. En tout cas, je le regarde et je le surveille.  Quant aux textes des chansons, c'est quelque chose que je fais en solitaire. Quand nous travaillons en studio, Laurent est très, très proche de moi pour les prises de voix, parce que j'ai aussi besoin de ça. Je crois qu'il y a un réel partage en tout cas pour l'ensemble de ces chansons. Mais, lui, c'est le département cinéma, il est tout seul, et moi, le département écriture, je suis seule, même si on se concerte de temps en temps." (NRJ - 05/04/1991)

" La rencontre d'avec Laurent Boutonnat est fondamentale dans ma vie." (NRJ - 05/04/1991)

" Je suis relativement très, très fidèle. S'il y a une chose à laquelle je n'ai pas, mais vraiment pas envie de toucher, c'est à cette coopération. Laurent et moi, nous connaissons parfaitement notre façon à tous deux de fonctionner. Nous avons vécu différemment, mais ensemble, les différentes étapes de notre cheminement. La création est une démarche passionnelle, dans laquelle il peut y avoir des crises. Ce sont alors des crises fructueuses, celles qui font progresser." (Télé 7 Jours - 06/04/1991)


Laurent Boutonnat Mylène Farmer
Laurent Boutonnat et Mylène Farmer en 1991 (tournage du clip Désenchantée)


"C'est vrai que j'ai eu ce désir il y a très, très longtemps, que de faire ou du cinéma, ou du théâtre et que j'ai eu cette rencontre avec Laurent Boutonnat, et que nous sommes nés tous les deux d'une chanson, toujours avec cette envie que de pouvoir faire un film, lui le réaliser et moi l'interpréter. Pendant ces dix années, c'est vrai qu'on a pensé à ce film, à un film, et, voilà, nous l'avons fait." (NRJ - 16/10/1995)

"Evidemment Laurent est présent dans ma vie, dans ma vie de tous les jours. Sa présence m'est très importante." (Télé 7 Jours - 30/10/1995)

"Son physique de romantique, ses yeux bleus, très pâles. Son côté secret. Il parle peu, comme moi." (Libération - 07/11/1995)

"Pygmalion ? Une création des médias" (Libération - 07/11/1995)

"L'échec de Giorgiono a été douloureux pour Laurent." (Vogue Allemagne - Mars 1996)


Laurent Boutonnat Mylène Farmer
Mylène Farmer et Laurent Boutonnat en 1994 (avant-première du film Giorgino)


"Il parlait peu, comme moi. Comme moi, il avait pris des cours d'acteur. Il avait composé une chanson, Maman a tort. Je correspondais à l'image qu'il se faisait d'une chanteuse... C'est comme ça que la machine s'est mise en marche. J'ai toujours aimé exister à travers le regard de l'autre... Il rêvait de cinéma, à en mourir et de faire un film Giorgino. (Angelines - Automne 1996)

"Il compose, j'écris, il s'agit d'une vraie collaboration artistique. Tout ce que je peux vous dire c'est que je n'ai jamais fait quelque chose que je n'avais pas envie de faire." (Elle - 05/04/1999)

"Laurent est très important dans ma vie. Nous sommes tous les deux amoureux du cinéma, sensibles à tout ce qui constitue un bon film, du scénario à la qualité des images. Dans le contexte de la chanson, pour la réalisation de nos clips, nous pensons toujours en terme de cinéma, d'émotion." (Vogue - Septembre 1999)

"Les dix dernières minutes (avant l'entrée sur scène, ndlr) sont un moment de recueillement, j'allais dire c'est plus de la concentration et puis, pour trahir un peu nos petits secrets, Laurent passe cinq minutes avant l'entrée en scène, me serre la main et me dit: "Fais le vent" . Personne ne comprend mais "fais le vent" ça veut dire "respire", c'est une manière de respirer, d'essayer de déstresser un peu. (Le Grand Studio - RTL - 12/09/2009)

"Je ne me suis en aucun cas ­éloignée de lui. Après la tournée et les concerts au Stade de France, il s'opère une effrayante descente aux enfers malgré le succès, un vide sidéral, un manque. Vous recevez tant d'amour, de vibrations, autant de sensations qui vous donnent l'envie... d'écrire. Laurent a tout à fait compris mon besoin de créer. C'est aussi ça, la complicité. Nous nous retrouverons pour le prochain ­album." (Paris Match - 02/12/2010)

"Un mentor est un guide dont la démarche est personnelle, volontaire et gratuite. La relation que j'ai avec Laurent est une relation de complicité et de complémentarité. C'est une personne de grand talent qui est indissociable de mon chemin de vie." (TV Magazine - 15/07/2011)

"C'est un frère jumeau. c'est quelqu'un que je verrai, avec qui je travaillerai jusqu'à ma mort, j'imagine. Et, c'est quelqu'un de grand, grand talent. Et, j'avoue que quand j'ai travaillé encore sur cet album avec lui, dès qu'il met trois accords, il a encore cette capacité que de m'émouvoir et de me faire pleurer sur trois accords. Donc, c'est quelque chose de magique pour moi, bien sûr." (JT de 20H - TF1 - 02/12/2012)



MF 24/7

Et maintenant Sydney !
Ainsi soit je SACEM
Vinyle BOF INXS MYSTIFY
Affiche russe UHQ

Duel chansons

Voter
1988
Déshabillez-moi
Voter
2010
Bleu Noir

Résultat du vote

40%
60%

Souviens-toi du jour

le 21/09/1999

il y a 20 ans

Première date du "Mylenium Tour" à Marseille

Vidéos

"Télématin" - France 2

12/09/2019

Bande-annonce "Mylène Farmer 2019 Le Film"

06/09/2019

Premier teaser "Mylène Farmer 2019 Le Film"

05/08/2019

L'âge d'or des variétés

02/08/2019

Nouvelles images officielles inédites des concerts 2019

11/06/2019

20h30 le dimanche - France 2

09/06/2019

JT de 13 heures - TF1

09/06/2019

Culture et Vous - BFMTV - Un come-back spectaculaire !

09/06/2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Tournage du clip Pourvu qu'elles soient douces - Août 1988 - Photographe : Marianne RosenstiehlMylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos