Les brèves

Nouvelles éditions deEnConc...
Page En Concert du Store
Le Shop Universal Ouvert !
Pré-commande Fnac
Nouveauté
Nagui se moque (encore) de ...
Pages : 741 742 743   [744]   745 746 747

À l'ombre divise le net

Par mylene.net, le 22/10/12 - 19:37
Dernière modification le 23/10/12 - 06:59 , lu 70 378 fois.
   
           



TELECHARGEZ
Mylène Farmer Téléchargez À l'ombre sur iTunes



Voici les premières réactions du net suite à la diffusion du single À l'ombre.

À l'ombre
divise profondément la toile.


---> La plupart des sites internet insistent sur la performance de Mylène qui s'est classée numéro 1 sur iTunes en seulement deux heures et crée le buzz à nouveau:

purecharts.fr, lefigaro.fr, musiqueradio.com, rtl.be, challenges.fr...

Polydor et Pascal Nègre ont signalé ce résultat sur twitter.




---> Il y a ceux qui aiment

nrj.fr a adoré. On espère que cela va inciter la radio à vite intégrer la chanson dans sa playlist :
"Un son électro très réussi. Sur la pochette du single, on découvre Mylène Farmer de dos, penchée à une fenêtre. Un cliché très artistique, comme si la chanteuse avait été prise dans son intimité, sur le vif. Le morceau est aussi une très belle surprise. Composé par le duo Mylène Farmer- Laurent Boutonnat, on retrouve la voix toujours aussi douce et envoûtante de Mylène, avec des rythmes électro rétro très réussis ! Ecrite par la star elle-même, la chanson porte la patte de l’artiste, célèbre pour ses textes sombres et touchants. Avec « A l’ombre », Mylène Farmer s’offre un très bon retour !"


aufeminin.com est plus neutre mais assez juste en constatant : " Les sonorités du morceau sont familières et le refrain efficace. Mylène Farmer n’a pas pris de risques, elle a fait du Mylène Farmer !"


Neutralité aussi pour lexpress.fr qui définit la musique de façon originale : "Une ballade rythmée. Le texte, signé Mylène Farmer, est mis en scène dans une ballade aux rythmes électro. La chanteuse française reste ainsi fidèle à son nouveau style."


Description similaire pour purepeople.com : "ballade mélancolique (forcément) À L'ombre qui bénéficie d'une orchestration dance qui tranche."


Neutralité descriptive aussi pour jukebo.fr : "A l'ombre est un titre très énergique ! Les rythmes électroniques viennent accompagner la voix de la chanteuse, qui a d'ailleurs écrit elle-même les paroles de la chanson. "


Un futur tube pour welovemusic.fr.


Le site belge 7sur7.be parle d'un "morceau dance, rythmé et clairement adapté à la scène" avant de souligner que les fans sont divisés.


Même son de cloche du côté du sute lepoint.fr : "un titre taillé pour le show"
.

On a connu tetu.com plus enthousiaste : "Du coup, et ce n’est pas vraiment une surprise, A l’ombre sonne comme… du bon vieux Mylène Farmer. Avec des gimmicks sonores familiers et un refrain suspendu dans les airs parfaitement taillé pour les concerts. Bref, du Farmer pur jus… sans surprise.Le texte ensuite. Rien de très original, on reste dans l'univers farmerien! Rien que le titre, A l'ombre rappelle Avant que l'ombre… On retrouve l’univers mystérieux de Mylène Farmer et une prose dont la chanteuse a le secret: «Un présage d'automne / La peur s'engage sur mon visage / Le doute frissonne» ou bien «A l'ombre l'on se coupe de soi-même / On s'arrache ainsi au ciel». Reste la production. C’est là que le titre divise entre les fans qui exultent déjà sur Twitter et les forums et les détracteurs qui se moquent du son «trop daté» de Boutonnat. C'est sûr que cela change de l'électro dance de Oui mais… non…"




---> Il y a ceux qui sont mitigés ou qui n'aiment pas


Ce matin, puremedias.com a été le premier site à dégainer avec l'article "Mylène Farmer va-t-elle retourner "à l'ombre" ?" se basant surtout sur les avis négatifs publiés sur la toile.


Critique assez approfondie sur le nouvelobs.com pour qui la chanson manque d'originalité, mais le journaliste, fan, se révèle finalement plutôt indulgent :
"On passera sur le visuel du single, pour se concentrer sur la musique. Le choix du titre en lui-même n’a déjà pas grand chose d’original : il n'est d'ailleurs pas sans rappeler "Avant que l’ombre". Et quand on l’écoute, on doit bien avouer que la chanson non plus n’est pas très originale.  Après écoute et réécoute, il y a comme une forte ressemblance avec son titre "Du temps". Effectivement, nous retrouvons dans ce titre la Mylène d’antan, mais ne nous attendions-nous pas à "autre chose" ? Quelque chose de plus original, de moins attendu ? Finalement ce sera une voix perchée et un son clubbing : une alliance que la chanteuse maîtrise. 
Avec l'affiche de sa tournée "Timeless", nous aurions vraiment pu nous espérer quelque chose de nouveau et de moins sombre. Ça ne sera pas pour cette fois-ci, mais peut-être le futur album réserve-t-il des surprises plus joyeuses. Même si cela n’est pas pour nous déplaire, les éternels insatisfaits que nous sommes gardent un petit goût de déception. 
Nous lui pardonnerons de rester elle-même : c'est aussi pour ça qu'on l'aime.
Une fois la petite amertume passée, on ne peut qu’apprécier ce nouveau single, qui ne devrait pas faire regretter aux heureux détenteurs de leur place de concert, dont je fais partie, de l’avoir achetée avant même d’en connaître le contenu. Des paroles toujours aussi joyeuses et pleines d’enthousiasme…
Heureusement que la musique, peut-être un peu trop électro, vient égayer la chanson. Elle n'en demeure pas moins entêtante, efficace et addictive.


Voici.fr met en avant le côté dance de la chanson qui a surpris et à nouveau divisé les fans :
"À l’ombre est un titre qui divise : d’un côté, il y a ceux qui avaient adoré le virage electro boom-boom du Gagaesque Oui mais… non, et de l’autre ceux qui restaient attachés au style habituel de leur chanteuse préférée. Manque de pot pour ces derniers, c’est bien du côté de la dance que ce dernier titre se situe.
Dès les première secondes du morceau, le ton est donné : Laurent Boutonnat, qui assure la composition sur Monkey me, est très, trop pour certains, attaché à sa boîte à rythmes et aux sons dérivés des heures les plus sombres de la makina. Porté par une electro aux effets parfois cheaps, mais alimenté par des paroles qui ressemblent bien à l’univers de Mylène Farmer (« Là sous les érables, le froid se cabre, mais toi dis-moi de ne plus être à l’ombre »), le titre ne donne pas toute sa puissance dans les écouteurs ; et pour cause, car c’est une chanson calibrée pour les concerts."


peoplenews est déçu :
 "le premier single de la chanteuse est très décevant, un synthé trop présent, des paroles fades et une mélodie pas du tout entreprenante."


Le site 24matin.fr insiste sur les avis les plus négatifs des fans (alors que les fans sont plutôt divisés). Il est aussi étonnant de lire que la musique serait "inabituelle" et que l'électro serait une nouveauté alors que ça fait des années que Mylène propose ce son dans nombre de ses chansons.
"La musique est assez inhabituelle pour le duo, A l’ombre se démarque assez des précédentes chansons comme désenchantée. Les réactions sur la toile ne sont donc pas réellement positives. Certains fans adorent l’univers de Mylène Farmer, mais ils n’ont pas apprécié ce revirement de situation avec un style musical qui se dirige vers l’électro. L’album est donc attendu avec une vive impatience et les passionnés espèrent retrouver des titres dignes du talent de la chanteuse."


Extrême sévérité du site evous.fr :
"Certains irréductibles se perdent en superlatifs mais la réalité est indiscutable : A l’ombre, le nouveau single de Mylène Farmer, s’avère bien décevant. Nombreux sont ceux qui espéraient un retour aux sources, surtout lorsqu’un animateur radio complaisant annonçait "Ça fait penser à ’Désenchantée’ !". Mais avait-il réellement écouté le titre avant de sortir cette contre-vérité ? On peut en douter.
Lundi 22 octobre, les fans ont plutôt découvert un single dans la droite lignée de Du temps et Sois moi - Be Me. Une dance de facture douteuse, bien loin de l’élégance des grands succès d’une chanteuse visiblement en manque d’inspiration. Quant au texte, il faudra plusieurs écoutes pour en mesurer l’intérêt. Mais qui en aura le courage ?"


téléloisirs.fr aime la voix de Mylène, moins la musique :
 "Il faut avouer que musicalement, A l'ombre est servi par une électro franchement désuète, heureusement accompagnée de la voix toujours aussi cristalline de Mylène Farmer."


avoir-alire.com, site systématiquement cassant avec toutes les nouveautés proposées par Mylène, reste fidèle à ses habitudes :
"Mais que vaut le nouveau morceau ? Pas grand-chose. Musicalement le titre est mal produit, "bourré bourré" de boucles nineties qui irritent les oreilles et qui ne sont pas loin des inédits catastrophiques de son dernier best of, Du temps et, le pire single de toute sa carrière Be Me ! Les boîtes à rythmes donne dans la piètre cavalerie synthétiques, typique du Boutonnat des années 90 qui n’a musicalement jamais su se révinventer. Reste la mélodie, efficace jusque dans ses sempiternelles répétitions, qui promet aux fans de belles envolées sur scène."


De son côté ptitblog.net pourtant généralement fan des chansons ou clips de Mylène semble déjà regretter le temps de Bleu Noir et de ses prises de risque :
"A la première écoute, le titre A l'ombre est peu étonnant, dans la continuité de ce que nous avait habitué le binôme Farmer/Boutonnat. Des arrangements eurodances qui manquent de classe et qui sont assez lourds, des paroles à la Farmer, elle parle d' "âme", de "ciel", de "nuit" qui tombe, de "diable"... Bref, alors que l'album Bleu Noir avait séduit par le son proposé avec des collaborations avec Moby ou le groupe Archive, Mylène Farmer semble ici avoir du mal à se renouveler."





---> Et les fans ?

Ils sont également profondément divisés ce qui n'est pas sans rappeler les première diffusions de Fuck them all en 2005 ou Dégénération en 2008. Oui mais... Non avait été plus fédérateur en 2010.

Impossible de résumer tous vos avis.

Si l'on devenait retenir les 'points positifs' les plus fréquemment mis en avant : la voix de Mylène, le texte et la mélodie très accrocheuse.

Les arrangements de la chanson sont le plus souvent présentés comme le point faible.

Pages : 741 742 743   [744]   745 746 747

MF 24/7

Nouvelles éditions deEnConc...
Page En Concert du Store
Le Shop Universal Ouvert !
Pré-commande Fnac

Duel clips

Voter
1987
Tristana
Voter
2008
Dégénération

Résultat du vote

66%
34%

Vidéos

Publicité concerts 2019 - M6

18/02/2019

Publicité concerts 2019 - W9

18/02/2019

Teaser concerts 2019 Paris La Défense Arena

19/12/2018

La minute musique - TF1

02/12/2018

Clip "Désobéissance"

28/11/2018

50' Inside - La saga "Désenchantée"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Rolling Stone"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Sentimentale"

10/11/2018

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos