MF 24/7 : les brèves

best of MF 2001-2011
Photo Livre de scène en scè...
prix trône
De scène en scène
Classement CIF
Pas de bonus!

Critique de l'album Interstellaires par Eric (06 novembre 2015)



On se prépare au voyage, pour des ères Interstellaires » scande Mylène Farmer en ouverture du 10ème album de sa carrière, « Interstellaires ».


La chanson éponyme de l'album résonne comme un immense big-bang annoncé, une explosion artistique. Tout est annoncé dès l'embarquement à cette « Ballade Astrale », presque inquiétante.  L'interprétation mystico-divine soutenue par des chœurs qui semblent venir des ténèbres sur les couplets, nous propulse, quand vient, le refrain dans une tempête solaire lumineuse et chaotique à la fois. Les distorsions sonores  emmenées par les guitares électriques nous propulsent dans ce tourbillon spatial. Une véritable rampe de lancement au reste de l'album, qui ferait indéniablement une ouverture parfaite en live. Presque une évidence.....

Et la promesse est tenue : le big bang artistique est bien là ! Du slam  (A rebours) à la pop English de « C'est pas moi », en passant par les très Farmerien- Boutonnesque « Love Song » et « Un jour ou l'autre », l'album est éclectique.  Tous ces éléments  qui auraient pu en faire un album brouillon (comme ce fût le cas pour Avant que l'Ombre), donne un résultat cohérent, comme une anamorphose de tous ses précédents albums. On peut y trouver ici ou là plusieurs clin d'œil. Le plus symbolique à mon sens : la balançoire et la lune pâle du clip Ainsi soit-je dans « Love Song » (cette piste n'aurait pas fait ovni dans l'album Ainsi soit-je d'ailleurs...). La montée progressive du tambour et l'intonation d'Un Jour ou l'Autre fait penser immédiatement à Dernier Sourire......

Adieu donc les synthés Bontempi faisant place à une pop galactico-futuriste du plus bel effet. Sur plusieurs morceaux, la basse est très présente. Sur d'autres, la structure habituelle couplet/refrain/couplet n'est pas suivi, et c'est tant mieux (Love Song, Insondables). J'aime également quand le titre de la chanson n'est pas parmi les mots répétés dans le refrain (A rebours, prononcé une seule fois dans le titre éponyme). Je trouve que cela donne plus de sens au texte.

J'ai pu lire dans une critique d'un journaliste et qu'il « ose faire la comparaison avec Thriller » pour la piste C'est pas moi....Bizarrement, c'est ce que je me suis dit tout de suite en l'écoutant la 1ere fois. Tout aussi efficace. Cette chanson est à coup sûr le tube de l'album : accessible au grand public, terriblement efficace, d'apparence légère mais dans laquelle l'artiste se livre « intimement ». Et le pont musical et juste à tomber, le plus beau et efficace depuis California (qui pour moi est LA référence). Les images du live défilent immédiatement !

Le texte qui m'a le plus troublé reste Pas d'Access : doit-on y lire l'expression de Mylène qui souhaiterait se libérer de FARMER ? « Il n'y a pas d'access pour être libre.... Il n'y a pas d'access, pas d'équilibre.....Décolle, je m'envole, Plus ici je m'asphyxie.... » Troublantes révélations....

Les titres qui ont moins retenu mon attention sont Voie Lactée & City Of Love. Voie lactée parce que je pense qu'elle a dû l'écrire pour un album d'Alizée sans qu'elle n'ait eu le temps de la chanter....Pour City of love, la musique est intéressante. Je lui laisse la possibilité de l'apprécier dans le temps. Cependant je ne serais pas surpris qu'elle finisse en single.

Pour ce qui est  d' I want you To want me, comme le disent très bien les 1eres critiques, il fallait bien amadouer le public International. Elle me laisse de marbre en ce qui me concerne.

En résumé, pour moi il s'agit d'un très bel album, cohérent qui revisite ce que Mylène sait faire de mieux : proposer des productions avec un univers, une ambiance, une touche que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Chez aucun artiste. Si avec Monkey me elle a réussi à nous a offrir un live sublime, je n'imagine pas qu'elle ne présente pas cet album sur scène....

Mon classement :

1 Interstellaires (Comment ne pas faire une entrée de live avec cette chanson !!!!!!) 10/10

2 C'est pas moi (A sortir en single OBLIGATOIREMENT) 10/10

3 Love song  (A ne pas sortir en single ! Ça doit rester la pépite cachée....) 10/10

4 A rebours 9/10

5 Pas d'access 8/10

6 Un jour ou l'autre (Tellement farmerienne.....) 8/10

7 Insondables 7/10

8 Stolen Car 5/10

9 City of love 5/10

10 Voie lactée 4/10

11 I want you to want me 2/10    


MF 24/7

best of MF 2001-2011
Photo Livre de scène en scè...
prix trône
De scène en scène

Duel clips

Voter
1995
L'Instant X
Voter
2019
Des larmes

Résultat du vote

65%
35%

Vidéos

Publicité album "Live 2019" - Spot de 15 secondes

18/10/2019

Teaser J-1 Album "Live 2019"

17/10/2019

"Audrey & Co" - LCI - "Show XXL au cinéma !"

16/10/2019

Basique - France 2 - Annonce l'album "Live 2019"

10/10/2019

Clip "M'effondre" (Live 2019)

10/10/2019

"Télématin" - France 2

12/09/2019

Bande-annonce "Mylène Farmer 2019 Le Film"

06/09/2019

Premier teaser "Mylène Farmer 2019 Le Film"

05/08/2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie Delépine

Dernières photos