MF 24/7 : les brèves

Paris est Têtu
Et maintenant Sydney !
Ainsi soit je SACEM
Vinyle BOF INXS MYSTIFY
Affiche russe UHQ
Vente du tele7jours couv 4

Critique de l'album Interstellaires par Luc Melmont (20 novembre 2015)




Ces dernières années, même si elle n'avait rien à nous prouver, force est de constater que Mylene Farmer était capable du pire : des mélodies faciles, paresseuses, plutôt fades, une esthétique douteuse.


Aussi l'annonce d'un nouvel album, s'il pouvait susciter l'émoi dans sa communauté de fans, ne déclenchait qu'un léger haussement d'épaules chez les autres. Le duo avec Sting en septembre nous a un peu pris de court. Puis la révélation d'une amitié artistique entre Michel Onfray et la diva rousse. On rendra grâce à Onfray, polémiste assez facile, un peu sec, contesté – comme tout polémiste, de gauche ou de droite- d'avoir rappelé à quel point Mylene Farmer faisait partie de notre patrimoine hexagonal, qu'on le veuille ou non. Et peut-être même du patrimoine européen. Il n'y a pas d'équivalent dans le reste de l'Europe d'une 'femme superstar' du rang de Mylene Farmer.

Mais, et les fidèles lecteurs de ce site le savent, ici, ce ne sont pas les chiffres qui nous impressionnent. Nous en prenons acte, ils ne sauraient nous servir de grille de lecture pour déterminer si un artiste est intéressant ou pas. Un chanteur peut vendre 5 cds et être inintéressant. Un chanteur peut vendre 5 cds et être captivant. Et on rajoute le sentiment de subjectivité par dessus...

INTERSTELLAIRE. Voilà un album dans l'air du temps : l'espace, les étoiles, la galaxie, tout ça revient à la mode. Diantre, l'homme reprend conscience de sa place misérable dans l'immensité de l'univers. La crise et le réchauffement climatique y seraient pour quelque chose ? L'ESPACE est dans l'air du temps, à travers le cinéma, la littérature, la bande dessinée, la peinture et là, la musique.

L'ouverture rock, qui donne son nom à l'album (ou l'inverse) est efficace, sans être novatrice. Stolen Car, le duo Sting/Farmer est l'intrus du disque, la chanson la plus terrienne, et assurément l'une des meilleures. L'idée de revisiter un titre méconnu de Sting à la sauce 2015 était bonne. Si les couplets de A Rebours sonnent très 'Gainsbourg', années 70, le refrain est décevant, sirupeux. Le quatrième titre est sans conteste LE tube de l'album : C'est pas moi. Celui qui devrait avoir la faveur des radios, des discothèques, de mulitples remix. Très funk, planant, de la pop farmerienne pur jus. Ici et là j'ai lu des critiques négatives d'Insondables. Je m'inscris en faux. Titre sombre, vintage, évoque la cassure entre deux êtres, sans fracas : peut-être la collaboration Mylene Farmer/Laurent Boutonnat. Celui-ci ne participe pas du tout à l'album. Preuve en est que la chanteuse a su s'affranchir d'une présence peut-être trop encombrante et s'entourer de nouveaux talents : Martin Kierszebaum à la direction artistique, aux musiques – la chanteuse se réservant les paroles, fidèle à ses jeux de mots, ses voyelles qui traînent, ce fameux style vocal éthéré. Love Song est entêtante. Mais Pas d'access passe à la trappe. La reprise I want you to want me est un joli bol d'air. Je ferai l'impasse sur Voie Lactée et City of Love, plutôt médiocres. Le titre final termine le disque en apogée, magnifique Un jour ou l'autre.

Ce n'est pas l'album de la maturité. Ce n'est pas l'album le plus novateur. Mais dans l'ensemble un album d'une incontestable qualité, , soutenu par un superbe livret, qui montre que la chanteuse, même si ses choix ne nous plaisent pas toujours, n'a rien perdu de son audace.

http://lucmelmont.canalblog.com/


MF 24/7

Paris est Têtu
Et maintenant Sydney !
Ainsi soit je SACEM
Vinyle BOF INXS MYSTIFY

Duel chansons

Voter
1995
Et tournoie...
Voter
2018
Get up Girl

Résultat du vote

65%
35%

Vidéos

"Télématin" - France 2

12/09/2019

Bande-annonce "Mylène Farmer 2019 Le Film"

06/09/2019

Premier teaser "Mylène Farmer 2019 Le Film"

05/08/2019

L'âge d'or des variétés

02/08/2019

Nouvelles images officielles inédites des concerts 2019

11/06/2019

20h30 le dimanche - France 2

09/06/2019

JT de 13 heures - TF1

09/06/2019

Culture et Vous - BFMTV - Un come-back spectaculaire !

09/06/2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Tournage du clip Pourvu qu'elles soient douces - Août 1988 - Photographe : Marianne RosenstiehlMylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos