Les brèves

Robe Je te rends ton amour
SOUVIENS-TOI DU JOUR
INTERVIEW NEGRE
Disparition
Pas encore de date de sorti...
BD Bichon 3
Interview

Mylène et Sting très complices en Allemagne (traduction en français)

Par mylene.net, le 18/11/15 - 18:10
Pages : 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123   [124]   125 126 127 128 129 130 131 132 133 134
Dernière modification le 30/12/15 - 09:46, lu 38 721 fois
> Toutes les News


Mylène a accordé avec Sting une interview à l'un des plus grands quotidiens d'Allemagne, "Die Welt".
Mylène n'avait accordé dans le passé que deux interviews en Allemagne : en février 1996 à la radio FFN et en mars 1996 pour le "Vogue" allemand (une interview croisée avec Amélie Nothomb).
L'album Interstellaires s'est classé pour sa première semaine à la 79è place du top albums Allemagne.

Mylène.Net vous propose la traduction de cette nouvelle interview dans son intégralité en français.


Elle est l'icône de la musique pop la plus couronnée de succès en France, il est une star mondiale. Maintenant, Mylène Farmer et Sting chantent en duo. Une conversation de couple sur les barbes des hipsters et des machos, sur l'homophobie en Russie et sur comment danser malgré une fracture de la jambe.

Un hôtel de luxe près de l'Arc de Triomphe à Paris : Sting ouvre la porte d'une suite, mais laisse tout d'abord passer la chanteuse française Mylène Farmer. Tous deux forment un couple pour une chanson : ils ont récemment ré-enregistré une vieille chanson de Sting. En anglais et en français. Stolen Car - l'histoire d'un voleur de voitures, d'un chef d'entreprise et de sa maîtresse. En France, la chanson s'est hissée au numéro un dans les charts iTunes. Elle figure également sur le nouveau CD Interstellaires de Mylène Farmer qui vient de sortir. Un mélange pop éclectique de guitares, de reggae et de ballades - reliés par cette voix de femme douce et triste. Farmer et Sting prennent place sur un canapé en cuir. L'un à côté de l'autre. Le journaliste est assis en face d'eux. On a l'impression d'être en thérapie de couple. Mais ce ne sera pas aussi grave que ça.


Welt am Sonntag : Madame Farmer, vous vous êtes récemment cassé une jambe. Comment allez-vous ?
Mylène Farmer : Merci, je vais déjà beaucoup mieux. C'est lors d'un accident il y a cinq mois qu'elle a été fracturée à deux endroits.


Welt am Sonntag : Avez-vous remarqué ce qui est arrivé au Foo Fighters et chanteur Dave Grohl - lorsqu'il est tombé de la scène en Suède, s'est cassé la jambe et qu'il a joué peu de temps après avec des analgésiques et un bandage réalisé à la hâte ?
Mylène Farmer : Bien sûr, je l'ai vu comme la plupart des gens. J'ignore absolument comment il a pu supporter cela. Ce fut vraiment très courageux.
Sting : Je crains que depuis lors beaucoup de personnes croient être en mesure de booster leur carrière avec de telles cascades. On se casse la jambe de la manière la plus spectaculaire possible pour attirer l'attention sur soi (rires).


Welt am Sonntag : Mais cela a aussi des inconvénients : Grohl va devoir passer le reste de la tournée des Foo Fighters en position assise avec la jambe plâtrée.
Mylène Farmer : C'est vraiment incroyable. Je n'aurais jamais pu monter sur scène et donner un concert avec une jambe cassée. Inimaginable. Je suis déjà très contente d'avoir réussi à participer au tournage de la vidéo avec Sting avec des béquilles.
Sting : Il faut ajouter que contrairement à toi, Dave Grohl n'a pas besoin de porter de talons hauts lorsqu'il se produit avec une jambe cassée. Lors de notre tournage vidéo, Mylène a dû marcher avec des talons aiguilles sur un sol pavé alors que sa jambe n'était pas encore complètement guérie.


Welt am Sonntag : Ce qui a eu pour conséquence, comme on a pu le lire sur le net, que Sting a dû la serrer tout contre lui en dansant, afin qu'elle ne tombe pas.
Mylène Farmer : Exact. Ok, je vais vous dire maintenant ce qui s'est vraiment passé : je me suis intentionnellement cassé la jambe, juste pour pouvoir m'accrocher à Sting pendant le tournage et lui souffler à l'oreille : "S'il te plaît, serre-moi fort." (Rires) Plus sérieusement : il a bien veillé sur moi.


Welt am Sonntag : Pour votre duo Stolen Car, Sting a dû chanter dans une tonalité plus élevée pour que vos deux voix s'harmonisent. Il faut dire qu'il a déjà une très haute voix. Avez-vous eu une astuce pour le convaincre ?
Mylène Farmer : Non, j'ai dû rassembler tout mon courage avant de lui demander s'il pourrait chanter dans une tonalité plus haute. Cela allait tout simplement mieux avec ma voix. Si nous avions chanté la chanson dans sa tonalité d'origine, j'aurais dû chanter avec une voix plus basse. Cela aurait été désagréable pour moi. Il a immédiatement dit : "Oui, bien sûr, je vais le faire."
Sting : "Oui, madame. D'accord." Lorsqu'une femme me demande de chanter plus haut, je le fais. Je suis un gentleman.
Mylène Farmer : Je pense que ça ne lui a pas été dommageable. Avec cette nouvelle tonalité, sa voix a des nuances tout à fait différentes. Le morceau est plus intéressant que lorsqu'il le chante dans la tonalité que nous lui connaissons.


Welt am Sonntag : Comment l'avez-vous vécu, Sting, est-ce que ce fut difficile ?
Sting : Ce fut difficile parce que j'étais en tournée pendant la période d'enregistrement et que j'ai un peu trop sollicité ma voix. Mais une telle chose n'est généralement pas un problème pour moi. Je suis un chanteur professionnel. Je devrais être capable de chanter dans une tonalité différente. Les changements de tonalité sont très intéressants, car une chanson peut instantanément obtenir ainsi une tonalité émotionnelle totalement différente. Je trouve que la nouvelle version sonne mieux que mon ancienne version de 2003. Mylène m'a poussé vers de plus hauts sommets. Ma voix a une clarté différente.


Welt am Sonntag : Un retour vers une époque où votre voix était plus haute, plus agressive ?
Sting : Pas forcément. Je continue de chanter Roxanne dans la même tonalité dans laquelle j'ai écrit la chanson. Je remercie Dieu de parvenir encore et toujours à chanter "haut" . Mais je reconnais que lorsque je compose de nouvelles chansons aujourd'hui, je les écris habituellement dans une tonalité plus basse, parce que je suis en train de développer une voix plus basse.


Welt am Sonntag : Votre duo en a surpris plus d'un, car personne ne savait qu'il y avait un lien entre vous. Comment vous êtes-vous connus ?
Mylène Farmer : J'ai vu Sting il ya quelques années lors d'un spectacle à la St. Like's Church de Londres. Ce fut très poétique et impressionnant. L'année dernière, je me suis envolée pour New York et j'y ai vu la mise en scène de sa comédie musicale The Last Ship - très sombre, très émouvante. Nous nous sommes rencontrés ensuite, et lorsque je lui ai demandé s'il accepterait que nous fassions quelque chose ensemble, il a répondu : "Pourquoi pas ? "
Sting : Je suis ami avec le manager de Mylène, il a mis en scène il y a quelques années à Paris l'opéra Welcome to the Voice auquel je participais. Je m'étais réjoui de constater que Mylène était venue voir mon oeuvre de Broadway à New York. Lorsqu'elle m'a demandé de proposer une chanson, Stolen Car m'est immédiatement venu à l'esprit, je l'avais écrite il y a douze ans. Je m'étais toujours imaginé qu'une femme devrait en chanter le refrain : "Emmène-moi danser ce soir." La petite amie d'un chef d'entreprise marié le chante parce qu'elle ne reçoit pas assez d'attention. J'ai toujours attendu LA femme qui pourrait chanter cela.


Welt am Sonntag : Madame Farmer, vous avez réécrit des parties de la chanson de Sting et vous les avez traduites en français. Avez-vous eu des doutes quant à savoir si cela allait bien s'harmoniser ?
Mylène Farmer : C'est pour ainsi dire une adaptation. Je suis resté très proche de l'original.
Sting : C'est comme un espéranto musical. Même si je ne comprends pas tous les mots que chante Mylène, je peux ressentir les émotions qu'elle transmet à travers la langue française et son rythme.
Mylène Farmer : C'était compliqué. Cette chanson ne s'est pas faite en une heure ou deux. C'était passionnant. Et aussi un peu effrayant.
Sting : Pourquoi cela l'était ?
Mylène Farmer : Eh bien, parce que c'est une chanson de toi. On ne doit pas bâcler une chanson de Sting.


Welt am Sonntag : Et allez-vous continuer à chanter tous les deux ?
Mylène Farmer : Peut-être que Sting viendra une fois comme invité à l'un de mes concerts - ce serait merveilleux. Mais il est déjà bien occupé. Je suis infiniment heureuse que cela ait marché avec ce duo.
Sting : Je suis actuellement en studio, c'est vrai.


Welt am Sonntag : Votre dernier album The Last Ship en 2013 se composait de chansons pour votre pièce de Broadway du même nom, vous avez enregistré votre dernier album pop en 2003 avec des chansons plus personnelles. Ça y est, c'est le grand retour ?
Sting : Honnêtement, je dois avouer qu'actuellement je donne la priorité au travail en studio. J'ai réuni une équipe de musiciens et je m'amuse tout simplement. Je ne peux en dire davantage.


Welt am Sonntag : Mme Farmer, en France et dans d'autres pays francophones vous remplissez les stades, vous avez du succès en Europe de l'Est. En Allemagne, le nombre de vos fans est moins grand. Cela ne vous dérange pas ?
Mylène Farmer : Cela ne me surprend pas car c'est de ma faute. Lorsqu'on m'a demandé il y a des années si je voulais faire la promotion de mes albums à l'étranger, y compris en Allemagne, j'ai refusé.


Welt am Sonntag : Pourquoi ?
Mylène Farmer : Parce que cela me coûte encore de parler de moi-même dans les interviews. Principalement. En France je ne donne également que très peu d'interviews. Si je m'étais plus impliquée en Allemagne, cela aurait été sûrement différent.
Sting : Mylène est une grande star mondiale de langue française. Il est important de le reconnaître.


Welt am Sonntag : Comme les chanteurs anglophones, vous ne connaissez pas de telles limites, vous êtes un acteur sur la scène internationale. Est-ce que cela vous donne parfois mauvaise conscience ?
Sting : Cette situation a davantage à voir avec l'hégémonie des États-Unis. Le pays est une puissance politique et militaire, mais en même temps une force culturelle également. Le jazz, le blues et le rock'n'roll sont toutes des expressions américaines. Nous avons pu nous approprier plus facilement les Anglais que les Français ou les Allemands.


Welt am Sonntag : Donc, pas de mauvaise conscience ?
Sting : Nous ne devrions pas chercher un débat d'équité dans ce contexte. Cela n'a rien à voir avec l'équité, ce sont des accidents de l'Histoire. Bien sûr, j'ai eu de la chance de grandir en Angleterre dans les années 1950, lorsque nous avons entendu la musique américaine. Et c'est ainsi que plus tard j'ai pu vendre ma musique aux États-Unis. Donc, c'est comme si je l'avais vendue dans ma ville natale minière de Newcastle. Mon impression est que l'étendue de la culture est maintenant passée au niveau international. Il y a une plus grande variété, pas seulement de la musique anglo-américaine. Tout au long de l'histoire il y a toujours eu ces répartitions. La musique a été longtemps marquée principalement par des compositeurs italiens. Ensuite, le relais a été pris par la France, puis l'Allemagne, avec Beethoven, puis Bach, l'Angleterre. Je vois cela comme un mouvement constant. La langue française est une valeur importante qui devrait être plus entendue. Mais cela vaut pour toutes les langues. Toutes les langues sont belles. Elles ont toutes de la poésie. Toutes les langues ont leur Schiller et Goethe.


Welt am Sonntag : Mme Farmer, hors de France, vous avez très bien réussi, notamment en Russie. Avez-vous dans vos performances à Moscou ou Saint-Pétersbourg aussi joué votre « Sans contrefaçon - je suis un garçon » ?
Mylène Farmer : Oui, toujours. Pourquoi ?


Welt am Sonntag : Votre chanson tourne autour de la recherche de l'identité sexuelle. Vous êtes devenue notamment une icône du mouvement gay et lesbien. Depuis la loi anti-gay de Vladimir Poutine, la déclaration publique sur les gais et les lesbiennes est une infraction punissable. Avez-vous ressenti l'effet de ces restrictions ?
Mylène Farmer : Non. J'ai toujours pu chanter en Russie toutes les chansons que je voulais. Sans contrefaçon a été l'une d'entre elles. Et je l'ai chantée de nombreuses fois. Je n'ai jamais été menacée ou rappelée à l'ordre de quelque façon que ce soit.


Welt am Sonntag : Le député de droite à la Douma Alexander Starovoitov voulait intenter un procès à U2 - concernant la propagande pour les homosexuels. C'était à l'occasion de la couverture de Songs of Innocence, leur dernier CD : on voit le batteur Larry Mullen, serrant son fils adulte - les deux hommes torse nu.
Mylène Farmer : J'en ai entendu parler. Je peux seulement dire que personnellement cela ne m'est jamais arrivé.
Sting : Il est curieux de voir comme certaines parties du monde évoluent vers une plus grande tolérance, tandis que d'autres restent à l'âge des ténèbres. Nous ne devons pas permettre que les homosexuels soient mis à part dans la société ou même traités comme des criminels. Cela n'a pas de sens. Nous devons parler chaque fois que quelque chose comme cela se produit. Parce que c'est ça l'avenir : l'acceptation. la tolérance la compréhension. Si un politicien stupide en Russie dit qu'il va poursuivre U2, il ne cherche qu'à se faire de la publicité.


Welt am Sonntag : Il a obtenu de la publicité. L'info a fait le tour du monde entier.
Sting : Oui, il n'aura obtenu que de la publicité. Je ne peux pas le prendre au sérieux.


Welt am Sonntag : Sting, vous vous êtes longtemps abstenu de diffuser des messages politiques dans vos chansons. Au lieu de cela, vous avez chanté dernièrement : « Il n'y a pas de religion, si ce n'est le sexe et la musique. »
Mylène Farmer : Vraiment ? Cela sonne pas mal, je le chanterais bien tout de suite.
Sting : Vous voyez, c'est pour cela que Mylène et moi nous nous entendons si bien. Séparer le sexe de la religion est une erreur. Il devrait y avoir un lien entre le sexe et la religion. Le sexe crée la vie, la vie passe par les relations - et même la religion. Avant l'ère chrétienne le sexe était merveilleux et amusant. Il a été vénéré comme une sorte de cadeau, non pas comme quelque chose que nous devons cacher, comme on le voit dans de nombreuses religions. Sexe et musique - c'est ma religion.
Mylène Farmer : A moi aussi.
Sting : Amen.


Welt am Sonntag : Joli mot de fin. Je dois vous poser encore une question au sujet de votre barbe.
Sting : Ma barbe ?


Welt am Sonntag : Aujourd'hui ce sont seulement les gens branchés qui la portent, ce qui les met en évidence comme les punks et les porteurs de coupe mulet.
Mylène Farmer : Je trouve sa barbe TRÈS sexy.
Sting : J'ai porté la barbe pendant des années, puis rasée de nouveau et je l'ai ensuite laissée repousser pour le rôle au théâtre. Je suis un pré-hippie. (rires)


 

Pages : 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123   [124]   125 126 127 128 129 130 131 132 133 134
Un membre du site le 18/11/15 à 18:31 top comm'
135
Pourquoi diable est-ce en dehors de France qu'on a droit aux meilleures interviews de Mylène??? Les journalistes francais n'ont-ils donc rien à lui dire?
Répondre 
Un membre du site le 08/04/16 à 00:45
0
merci d'avoir retranscris cette interview tres agreable
Répondre 

Un anonyme

le 02/12/15 à 19:58
0
Tuesirrenplassable merci
Répondre 

Un anonyme

le 02/12/15 à 14:29
0
les homos sont des victimes; les victimes des pédés. therefore je suis homophile MAIS pédophobe naan mais !!
Répondre 

Un anonyme

le 24/11/15 à 18:33
1
Merci pour l'interview elle est géniale

Mylène je t'aime ?
Répondre 
Un membre du site le 22/11/15 à 17:28
3
Quelle interview ! J'adore cette interview on peut ressentir la bonne humeur qui régnait. Dommage que ce ne soit pas comme cela en France. On dirait qu'ils se sont vraiment exprimés et lâchés si je puis dire. Cela nous apporte aussi plus d'informations sur leur caractère.
Répondre 

Un anonyme

le 21/11/15 à 17:04
2
Mylene s'est exprimee plusieurs fois en faveur de l'egalite des droits, meme en plein JT de 20h. Comment peut-on affirmer qu'elle n'affiche pas ses positions ?
Répondre 

Un anonyme

le 21/11/15 à 15:11
1
Anonyme de 13h34 quand je lis le début de votre commentaire je me demande si on parle de Mylène Farmer. Il me semble qu'il ne faut pas oublier les chansons et les clips qui font un tout et prétendre qu'rlle ne veut pas offusquer Poutine êtes-vous certain d'avoir compris le message de Mylène qui chante l'amour Universel.
Faut pas exagérer non plus. Elle prend position à sa manière. Ce n'est pas quelqu'un d'expressif mais dès le début elle prend position pour "les homosexuels" sans le crier sur tout les toits en mettant des clins d'oeil à la communauté, et ceux qui sont assez fins le comprennent.
Respectez la discrétion et la réserve de Mylène.
Répondre 

Un anonyme

le 21/11/15 à 14:55
2
Réponse au Top Comm' : C'est surtout que Mylène Farmer n'a visiblement rien à dire à la presse française ; et par extension à ses fans. Trop facile de dire que tout ce qu'elle a à dire est dans ses chansons, encore faut-il comprendre le sens de ses chansons...
Répondre 

Un anonyme

le 21/11/15 à 13:34
1
Encore une fois, Mylène évite de se facher avec son ami Poutine sur la question de l'homophobie en Russie. Peur ? Lâcheté ? C'est trop facile de flatter la communauté gay pour vendre des disques et des concerts tout en faisant celle qui ne se sent pas concernée par les problèmes socio-politiques du monde. Genre ce qui dépasse de mon nombril ne me concerne pas et donc ne m'intéresse pas. Je n'ai jamais compris comment les gays pouvaient encore faire de Mylène une icône alors qu'elle n'a pas le courage d'afficher ses opinions (car elle en a forcément) et de s'investir dans le monde dans lequel elle vit...
Répondre 

Un anonyme

le 21/11/15 à 13:01
1
11:27 Il faut vous en remettre au lieu de vous plaindre tous les jours que vos messages ont été supprimés. Vous vous dites vrai fan de Mylène Farmer mais il ne me semble que Mylène Farmer respecte les autres artistes... à bon entendeur.
Répondre 

MF 24/7

Robe Je te rends ton amour
SOUVIENS-TOI DU JOUR
INTERVIEW NEGRE
Disparition

Duel chansons

Voter
1985
Plus Grandir
Voter
2012
A-t-on jamais

Résultat du vote

62%
38%

Souviens-toi du jour

le 23/11/1992

il y a 25 ans

Sortie de l'album "Dance Remixes"

Vidéos

Seal chante "Les mots" dans "Salut les Terriens"

11/11/2017

Jean Paul Gaultier, l'enfant terrible de la mode

11/11/2017

10 choses à savoir sur Mylène Farmer

11/11/2017

Michel Sardou évoque sa rencontre avec Mylène - Nostalgie

11/10/2017

Premier teaser du film Incident in a Ghost Land

21/10/2017

Vinyle - France Ô - Interview de Damso

18/10/2017

20h30 Le dimanche - France 2

15/10/2017

50 Minutes Inside L'actu - TF1

14/10/2017

Dernière presse

L'Opinion - 16 mars 2017
Le Parisien Aujourd'hui en France - 16 mars 2017
Le Monde - 16 mars 2017
Le Figaro - 16 mars 2017

Dernière presse

L'Opinion - 16 mars 2017
Le Parisien Aujourd'hui en France - 16 mars 2017
Le Monde - 16 mars 2017
Le Figaro - 16 mars 2017

Dernières photos

Laurent Boutonnat, Mylène Farmer, Anthony Souchet, Thieery Suc, Florence Foresti à la sortie du concert des Rolling Stones à l'U Arena le 19 octobre 2017Anthony Souchet et Mylène Farmer à la sortie du concert des Rolling Stones à l'U Arena le 19 octobre 2017Laurent Boutonnat, Mylène Farmer et Anthony Souchet à la sortie du concert des Rolling Stones à l'U Arena le 19 octobre 2017Laurent Boutonnat, Mylène Farmer et Anthony Souchet à la sortie du concert des Rolling Stones à l'U Arena le 19 octobre 2017Mylene Farmer Funerailles du comedien Jean Rochefort a l'Eglise Saint Thomas d'Aquin. Paris, FRANCE - 13/10/2017 (Sipa via AP Images)Mylene Farmer Funerailles du comedien Jean Rochefort a l'Eglise Saint Thomas d'Aquin. Paris, FRANCE - 13/10/2017 (Sipa via AP Images)

Dernières photos