MF 24/7 : les brèves

Classements Amazon
Vents contraires. J-R Lemoi...
Soirée spéciale sur NRJ Hit...
Nagui
JPG par Loïc Prigent
Backstage

Mylène Farmer - Interview - Radio FFN - Février 1996






Interview diffusée sur la radio allemande FFN. Les questions sont posées en allemand, Mylène répond en anglais, ses réponses étant simultanément traduites en allemand pour les auditeurs.


Les quatre ans qui séparent L'autre... d'Anamorphosée
Mylène Farmer : Je n'en avais pas marre de la musique mais j'avais besoin d'une pause, parce que nous avions tourné le film. (Giorgino, ndlr) Et d'une manière générale, il y a toujours un moment dans la vie où on a besoin d'une pause pour réfléchir. Peut-être que c'était tout simplement important pour moi d'arrêter de travailler pendant un temps.


Le son inédit d'Anamorphosée
Concernant la production, je voulais des guitares, des basses, de la batterie qui sonnent live. C'était nouveau pour moi mais un changement, non ! On évolue constamment. L'album est différent, c'est vrai, mais je reste pourtant toujours la même, aujourd'hui comme hier.


Les thèmes abordés dans Anamorphosée
C'est difficile de résumer, en quelques mots, les textes de mon album. L'idée, c'est de voyager dans sa tête et ses pensées. Il s'agit de courts moments dans une vie. Enfin c'est un peu difficile à expliquer... (Rires)


La pochette d'Anamorphosée
Pour la pochette de l'album, je tenais absolument à travailler avec un excellent photographe. C'est pour ça que j'ai fait appel à Herb Ritts ! Quand j'ai vu cette photo de moi sans tête, je me suis dit que c'était exactement le message que je voulais faire passer. Le conscient ne s'inscrit dans aucun contexte, il voyage librement. Je me suis dit que c'était ça, le concept !


La chanson Eaunanisme est-elle une provocation ?
Non, pas vraiment... Parce que l'idée qui se cache derrière le mot "masturbation", c'est de se donner du plaisir à soi-même et de se faire du bien. Et quand on écrit, c'est exactement la même chose. On le fait avant tout pour son propre plaisir, on n'a besoin de personne d'autre que soi pour cela. Donc cela relève bien de l'onanisme.


Le "mystère Mylène Farmer"... Stratégie marketing ?
Comment osez-vous (rires) me demander si tout ça est artificiel ou si ça me reflète vraiment ? On me pose toujours la même question ! Et franchement, je me demande si je dois y répondre. Vous imaginez bien que je ne vais pas vous répondre : "Bien sûr que tout ça est artificiel ! Ça n'a rien à voir avec moi !". Ça ne m'agace pas, c'est juste que je me demande comment on peut poser une telle question ! (après une autre question inaudible du journaliste, ndlr) Non, je ne pense pas que ce soit artificiel, mais c'est vrai qu'on a toujours tendance à théâtraliser, à mettre en scène ses idées. C'est peut-être ça qui fait artificiel, comme vous dites !


Source retranscription et traduction : Styx Magazine spécial Mylène Farmer - Référentiel des radios - Editions Sunset Publishing - 2013

Recherche Interviews

Rechercher dans les interviews
de Mylène Farmer