MF 24/7 : les brèves

Scène de côté
Reprise Amel bent catastrop...
Confidences Magazine
Retour de la cassette audio...
Vidéo inédite ????
Titre archive avant concert

Jean Paul Gaultier - Interview (2014)



    INTERVIEW DE JEAN PAUL GAULTIER

    Créateur des costumes des concerts Timeless 2013
    2014
    Bonus Vidéo Timeless 2013 Le Film




Timedress, Création des costumes

"J'adore travailler avec elle et c'est vraiment des aventures. Quand c'est pour quelqu'un qu'on aime et qu'on admire, c'est fabuleux !
Voilà, retrouvailles, on recommence, et on met ça ! Participer au montage du spectacle, c'est quelque chose quand même ! Déjà il y avait cette idée avec les robots. C'est une apparition, quelque chose d'un peu futuriste.

Timeless 2013

Ah bah ça, c'était les sources d'inspiration : Barbarella, Métropolis pour le côté futuristique et Jeanne d'Arc pour un côté un peu guerrière moyenâgeuse.
Je dois être influencé par elle. C'est on peut dire une collaboration réelle. Pour les hommes, elle a tout suivi ainsi que pour les musiciens. Tout passe par elle. C'est normal, c'est elle qui voit tout. C'est son univers, ça doit être du Mylène Farmer !
Alors il y a du Jean Paul Gaultier dedans mais pour Mylène Farmer... Ah il y a eu des choses assez drôles quand même... Par rapport au vêtement du final. J'avais une chose qu'elle aimait bien. C'est un artiste qui avait fait comme une espèce de sculpture entièrement transparente comme si c'était des gouttes d'eau.

Timeless 2013

Et j'ai refait des recherches d'abord de matières et tout... C'est une espèce de matière plastifiée, très brillante et caoutchouteuse et qui a une espèce de couche un peu d'hologrammes. Et que des bandes ! Que des bandes ! C'est un travail de folie ! Chaque trait, c'est une bande comme ça qui est posée sur une matière transparente pour que ça tienne, pour que le volume soit là.

Timeless 2013

J'avais fait la moitié, parce que c'est tellement d'heures de travail et tout, qu'on avait fait la moitié en ébauche. Et en voyant l'ébauche... Elle a dit... "C'est beau comme ça, tu touches à rien"... Sur le coup j'étais un peu genre : "hein ? On touche plus à ... rien ?" Parce que j'avais prévu autrement vous voyez ?

Timeless 2013

Et en fin de compte, en la regardant je me suis dit c'est beaucoup plus beau comme ça ! Ça c'est cette force et cet apport qu'a eue Mylène, je dois dire qui est assez remarquable. Et c'est de la créativité le fait de pouvoir dire : Non ! Bon bah voilà c'est une artiste donc elle voit la beauté là où elle est ! Et elle a su voir la beauté en quelque chose d'inachevé. Et du coup d'autres vêtements ont été faits un petit peu dans cet esprit-là. *rire*


Une partie de la tenue de la fin est devenue aussi le début. Ça c'est un autre grand changement. Parce que la tenue du début, j'ai pataugé énormément pour la faire ! C'est-à-dire que j'avais du structuré et du flou, de l'élastique et du non élastique dans le même vêtement. Ça été des changements, des changements, des changements, tout le temps, tout le temps ! Du coup à la fin, c'est non ! Non ! Et ça c'est une décision aussi de Mylène et je trouve ça très bien ! Elle adorait comment la combinaison était gravée à la fin qui se mettait avec une jupe. Et elle a dit : "mais on garde celle-là et on fait les choses qu'on doit faire", c'est-à-dire une asymétrie qui était prévue en mousseline. Et c'est devenu donc cette espèce de couleur qui lui sied par rapport à sa couleur de peau quoi ... comme une espèce de cape lingerie comme ça qui s'envole.

Timeless 2013

Quand elle est apparue et tout, je dois dire que j'avais peur ! Je me suis dis mon dieu ! Avec en plus la mousseline qui était très volatile qui avait comme une espèce de souffle qui la faisait envoler. J'avais peur qu'elle se prenne les pieds dedans et tout... Parce qu'en plus il y a un escalier. Il ne faut pas trop regarder les marches, il faut qu'elle regarde son public et tout... Il y a un sacré boulot ! Donc on est là plutôt pour essayer d'arranger et trouver des solutions. Et on est arrivé à plus pur et plus beau : la chevelure, son teint pâle, ses envolées de mousseline... C'était vraiment très, très, très, très beau ! Il y avait cette espèce de pureté d'ange comme ça... C'était une guerrière mais quand même très angélique.

Timeless 2013

C'est notre petite princesse à nous... Absolument éblouissante ! En plus avec eux tout blanc comme ça, les brillances et tout. Si vous voulez l'idée des bandes comme ça, c'était dans le côté ar-ti-cu-la-tion en fin de compte. Or les robots c'est, ce sont des articulations. Je dois dire que ce sont de très bons partenaires les robots. Ils ont réussi à être humains, très, très, très, très bons. Les costumes qui sont pas mal non plus... Donc tout... Le beau avec le beau ça ne peut donner qu'encore plus beau ! Voilà!


La robe Swarovski... D'abord, ça a été le poids le problème. Le poids parce que c'était vraiment une chaîne d'une certaine qualité et en fin de compte du fait de la couleur qui a été choisie...

Timeless 2013

Au début on était dans les turquoises, dans le rouge mais le rouge elle l'avait déjà eu un peu... Une robe courte. Donc, c'était... Il fallait une autre couleur ! C'est dans l'orange etc. avec ses cheveux et tout... Et puis après j'ai vu cette couleur dans la gamme Swarovski, j'ai dit : "C'est celle-là !" Et c'est vrai que c'était celle-là. Mais celle-là, pourquoi est-ce qu'elle était si belle ? C'est parce qu'elle avait une projection métallique or qui donnait cette intensité et cette nuance mais du coup elle était plus lourde ! Donc du coup, quand on a commencé à faire la robe, ça a été : "Mon dieu ! Mon dieu ! On ne va pas pouvoir la faire !" Parce que c'était trop lourd ! Et du coup, comme quoi, c'est ça qui est merveilleux ! C'est que dans un sens quelque fois, des contraintes, des obligations et tout ouvrent à la créativité. C'est-à-dire qu'à ce moment-là, eh ben moi j'avais en tête... Quand même, je trouve qu'elle a de sublimes jambes. Du coup, je lui ai dit : "Eh ben, on ouvre là et ça te fait comme une espèce robe Payne devant, avec entièrement les hanches et les jambes montrées." Et du coup, elle est beaucoup plus légère. Aussi, il fallait la prendre à la taille bien, pour que le poids soit réparti en deux parties. Il y a une matière un peu transparente qui permet de tenir le décolleté. Et voilà ! Je dois dire que la couleur avec la couleur de sa peau et ses jambes comme ça... Ses jambes nues c'était quelque chose d'assez formidable ! Avec le dos, le dos qui était nu. Elle est éblouissante et en même temps avec un côté intimiste. C'est ça qui est assez étonnant ! La mise en place, même avec le piano, c'est ça cette intimité qui était un moment très... très différent.

Timeless 2013


Après, il y avait une partie qui était plus romantique. Comme époque 80, silhouette androgyne, genre 18ème siècle. Quand elle était comme une espèce de chevalier officier et tout... Ange noir, voilà un peu l'idée ! Au début, il n'y avait pas les cordes. Peu à peu je lui ai proposé donc comme une blouse victorienne. J'en avais trouvé une et je l'avais mise sur un mannequin et je l'avais laissée ouverte.

Timeless 2013

Ouverte comme ça pour montrer un côté quand même sexy et tout. Elle avait bien aimé ça. Donc après, j'avais travaillé autour de ça. Alors lui donner peut être de la longueur derrière et la faire un peu comme balafrée. Mais je n'avais pas trouvé un élément et quand même j'ai pensé : cordages... Cordages un peu qui font référence un petit peu aux sadomasochistes. Ça a été fait vraiment comme un cordage, de bandages et tout... qui soulignent en même temps à la fois la poitrine, tout en ligotant... tout en ligotant. Donc c'était tout à fait... Bien sûr, il ne fallait pas lui ligoter trop le cou quand même puisqu'il faut quand même qu'elle puisse ... que ces cordes vocales puissent s'exprimer. Donc voilà avec tout ce côté un peu comme des balafres, un peu un coup d'escrime quoi. Et d'un seul coup, on aperçoit un peu de peau ce qui est évidemment, évidemment sexy. Ajouter queue de pie, faux-cul volanté, boursouflé ... qui serait porté avec des pantalons serrés et genre des bottes et tout.

Timeless 2013

Très importantes les chaussures ! Pour pouvoir danser, pour pouvoir bien bouger, qu'elle se sente à l'aise dedans. Elle ne doit pas y penser. Dans les vêtements, c'est la même chose. Elle ne doit pas souffrir dedans. On voit qu'elle pense comment elle va bouger dedans... Si ça l'encombre, si elle se sent gênée, si elle se sentira bloquée ou si ça, ça va quand même. Il y a non seulement elle mais elle voit aussi tous les danseurs.
Quand je lui ai montré justement, les camisoles de force qu'on a revues et corrigées, bien sûr je n'ai pas fait des vraies camisoles de force. Aussitôt, ça a été d'accord. Bon, Ça rentrait très bien dans son univers, j'ai proposé aussi parce que je savais que ça allait dans son univers. Voilà.

Timeless 2013


La couleur est arrivée. C'est un laqué... Un rouge comme ça un peu laque chinoise. Le rouge qui a été enfin de compte évident. Quelle était l'autre couleur qui pouvait aller ? Le soleil rouge, donc c'était ça. L'empire du soleil levant, eh ben voilà... Comment on en est arrivé au côté japonais ? La chorégraphie est totalement intervenue. C'est ça qui a tout déclenché. J'étais entre les samouraïs et tout... Et j'ai commencé là, chose curieuse, par les hommes. C'est-à-dire que j'ai commencé en faisant des espèces de... de pantalons-jupes de samouraïs. Et voilà... C'était entre le samouraï et égyptien. Une espèce de bermuda avec un payne. Ce qui donne une idée un petit peu d'une jupe, alors qu'en vérité c'est un bermuda. J'ai ouvert des deux côtés pour qu'ils puissent danser. L'idée est venue comme ça et avec des espèces de corsetages. Du coup, pour Mylène je me suis dis, c'est bien aussi mais peut-être avec des jeux de longueur. Et c'est comme ça qu'on est arrivé à des espèces de chaps de samouraïs. Ça n'existe pas mais enfin bon... à ça ! Le premier croquis ça a été ça. Et il y avait cette espèce de jupe, sur-jupe. Et donc, avec le jeu de transparence quand même sexy et en même temps comme une espèce de bandeau sur la poitrine...qui est à la fois une sexualité subtile et voilà. Et qui rejoint un peu aussi les bandages.

Timeless 2013

Ça, c'est la zone censure, en même temps une autorisation, enfin dans ce mélange-là. Bah, il y a une espèce de strip-tease, avec une robe micro qui était plus comme un manga là. Personnage manga auquel je trouve elle va... elle correspond vraiment bien. C'est un manga à elle toute seule. Notre manga français ! Donc c'était ça, donc c'était Mylène manga.

Timeless 2013


Il y a eu plein de surprises, c'est-à-dire que jusqu'au dernier moment il y a eu des surprises et des changements.
Il y a une chose qui est restée, qui n'a pas bougé... C'était un côté costume d'homme. Là, elle avait un corset sous son costume d'homme, un petit corset, un serre-taille on va dire. J'ai une personne qui me fait les corsets, qui est... qui doit être fétichiste du corset et qui refuse de mettre un zip. Bon là, avec Mylène c'était impossible parce que ça met 3 minutes à mettre quoi. Et en plus, quand on est énervé et qu'il y a vraiment les gens qui sont là et qu'il faut vite y aller. Il n'y a pas eu de problèmes parce que je n'ai pas fait faire à la personne qui refuse de me mettre des zips dans le corset. Donc, ça c'est bien passé et ça c'est zippé et tout... Et aucun problème.

Timeless 2013

Il peut y avoir des choses de cet ordre-là, c'est-à-dire : adapter par exemple quelque fois quelque chose qui s'enfile plus facilement. Des problèmes techniques et de mouvements et d'enfilages. Il y a tout ça qui rentre aussi énormément en ligne de compte. C'est-à-dire après, pouvoir se déshabiller rapidement. Il y a les histoires de... de aussi de boitiers, toujours. Ça c'est toujours le truc... Je me dis que la prochaine fois, le boitier deviendra l'élément essentiel, ça deviendra ça la base du vêtement ! C'est vrai ! A la limite, au plutôt que d'essayer de les cacher, eh bien voilà on en fait une œuvre d'art ! *rires*

Ça a été vraiment une aventure ! Bah, un spectacle c'est ça! Non ? Ce n'est fait que d'imprévus, d'évolutions, d'évolutions, voilà ! C'était comme la chrysalide avec le papillon qui va sortir et tout.."


Retranscrit par Romain.

MF 24/7

Scène de côté
Reprise Amel bent catastrop...
Confidences Magazine
Retour de la cassette audio...

Duel chansons

Voter
1984
Maman a tort
Voter
2015
Insondables

Résultat du vote

57%
43%

Souviens-toi du jour

le 18/08/2008

il y a 11 ans

Sortie du single "Dégénération" (supports physiques)

Vidéos

Premier teaser "Mylène Farmer 2019 Le Film"

05/08/2019

L'âge d'or des variétés

02/08/2019

Nouvelles images officielles inédites des concerts 2019

11/06/2019

20h30 le dimanche - France 2

09/06/2019

JT de 13 heures - TF1

09/06/2019

Culture et Vous - BFMTV - Un come-back spectaculaire !

09/06/2019

L'Instant Culture - LCI - L'événement Mylène Farmer

09/06/2019

Culture et Vous - BFMTV - Concerts événements

07/06/2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos