MF 24/7 : les brèves

La discothèque idéale FNAC...
non stop people special MF
Photo récente L. Boutonnat
Technique : concert 2019
maxi 45 tour réedition
Album Indissociables Youtub...

Mylène Farmer - Interview - OK ! - 20 février 1989



  • Date
    20 février 1989
  • Média / Presse
    OK ! (N°684)
  • Interview par
    -
  • Fichiers
    Mylène Farmer Presse OK ! 20 février 1989  Mylène Farmer Presse OK ! 20 février 1989
  • Catégories interviews



OK ! : Quelles sont les choses les plus importantes pour vous aujourd'hui ?
Mylène Farmer : Il y a le travail et la vie, mais on ne mélange rien.
Le mieux pour moi est que je puisse travailler... J'ai besoin de cette peur qui me saisit en studio, sur un plateau, et bientôt sur une scène. Elle est stimulante, et puis cela aide à oublier ce que l'on veut oublier.
"L'oubli c'est le sommeil de nos douleurs" a dit Luc Dietrich.


OK ! : Soit vous êtes sauvage, introvertie, ou bien vous aimez vous exhiber; comment peut-on vivre ces extrêmes ?
Mylène Farmer : Mal, il s'agit simplement de continuer à vivre.
Le désir fait que l'on franchit des obstacles sans même parfois les voir.


OK ! : Et demain, si le succès se meurt, qu'adviendra-t-il ?
Mylène Farmer : Si c'en est fini du succès un jour, je connaîtrai une solitude incommensurable, insupportable.


OK ! : Les personnes qui vous entourent, et qui sont dans l'ombre ?
Mylène Farmer : Elles sont très importantes pour moi, bien sûr. Il doit être parfois pénible pour ces personnes de nous donner de l'assurance et de s'exposer à nos sautes d'humeur.
On ne peut demander aux personnes qui vous sont proches qu'elles vous aident quotidiennement à porter votre fardeau. C'est normal.


OK ! : Si vous devriez brièvement dresser un portrait de vous-même ?
Mylène Farmer : Une partie de moi est probablement provocatrice, iconoclaste parfois, l'autre partie ennemie de cette première, cherche à l'affadir. Combat ou complémentaire ? Le mot qui me vient à l'esprit est le clair-obscur...


OK ! : Croyez-vous à la bonne étoile, au destin ?
Mylène Farmer : Il y a probablement les élus et les autres. De cette élection peut naître soit une grande élévation, soit l'abîme le plus profond. Certaines choses nous sont données, à nous de les enchérir.


OK ! : Que représente la chanson pour vous ?
Mylène Farmer : C'est une compagne merveilleuse, je suis passionnée par la musique et ses mots. Il me faut à présent l'émotion d'une scène.


OK ! : Que pensez-vous des interviews ? Pour ou contre ?
Mylène Farmer : Je préfère qu'on lise la nature de mes sentiments dans mes chansons, plus que dans les magazines.

Recherche Interviews

Rechercher dans les interviews
de Mylène Farmer