Les brèves

Top album SNEP
Des larmes en streaming
Complet vendredi 7 juin !
Julia sur Instagram...
PUB RFM EN PRESSE
Concours DH radIo

Mylène Farmer / Sting / Martin Kierszenbaum - Interview - AFP - 11 novembre 2015



  • Date
    11 novembre 2015
  • Média / Presse
    AFP
  • Interview par
    -
  • Fichier
    -
  • Catégories interviews



Interview pour l'Agence France Presse (AFP) dont des extraits seront publiés par de nombreux sites internet d'actualités à partir du 11 novembre 2015.
Retranscription sur cette page des extraits connus de cette interview.
Interview pour la promotion de l'album Interstellaires sorti le 06 novembre et réunissant Mylène, Sting et Martin Kierszenbaum.


AFP : Se faire connaître outre-Atlantique ?
Mylène Farmer : Ce n'est pas un but en soi. J'écris en français et le marché américain reste malgré tout extrêmement difficile, comme le marché britannique. Parlons simplement d'une jolie surprise et pas d'un enjeu ou d'un mouvement de carrière. Tout ça n'est pas réfléchi.


AFP : Le marché américain, que tentent aussi de séduire ces temps-ci Stromae ou Christine and the Queens, reste toutefois une gageure pour les artistes francophones.
Martin Kierszenbaum : On a découvert qu'il y a déjà de nombreux fans de musique, aux Etats-Unis, qui connaissent bien le travail de Mylène.
Sting : Les chansons de Mylène sont compréhensibles que vous soyez Français ou non. (...) Ça sonne sexy, ça sonne sensuel.


AFP : Le duo Stolen Car.
Sting : Il y a douze ans, cette chanson n'avait pas eu de succès parce qu'il manquait un ingrédient magique. Mylène est devenue cet ingrédient. Cette voix féminine, ces mots en français, c'était exactement ce dont la chanson avait besoin


AFP : Les paroles de Mylène Farmer sur l'album Interstellaires globalement plus contemplatives et moins subversives et sulfureuses que les tubes -- LibertineSans contrefaçon ou Pourvu qu'elles soient douces -- qui l'ont fait connaître dans les années 1980.
Mylène Farmer : J'ai toujours du mal à parler de ce que j'écris, éventuellement de ce que je suis. On me parle d'une forme d'apaisement (dans cet album)... Ça fait 30 ans que je fais ce métier, forcément on évolue. (...) (Une) envie de lever la tête et de s'échapper un peu du monde environnant. (...) J'ai besoin d'imaginer un ailleurs, j'ai besoin de m'accrocher à cette idée, même si c'est évidemment métaphorique.


AFP : La scène ?
Mylène Farmer : (Je souhaite) prendre mon temps pour essayer de réinventer quelque chose, ne pas se précipiter. (...) Mais je vais le faire, parce que j'ai très envie de le faire.





MF 24/7

Top album SNEP
Des larmes en streaming
Complet vendredi 7 juin !
Julia sur Instagram...

Duel chansons

Voter
2005
Porno Graphique
Voter
2005
Get up Girl

Résultat du vote

55%
45%

Vidéos

Publicité concerts 2019 - M6

18/02/2019

Publicité concerts 2019 - W9

18/02/2019

Teaser concerts 2019 Paris La Défense Arena

19/12/2018

La minute musique - TF1

02/12/2018

Clip "Désobéissance"

28/11/2018

50' Inside - La saga "Désenchantée"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Rolling Stone"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Sentimentale"

10/11/2018

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos