MF 24/7 : les brèves

Live 96 vinyles marbrés
Mylène Farmer Live à berçy...
Live 96 vinyl
Live 2019 moins anamorphosé...
Vinyle Bercy 1996
Histoires de fesses 2019

Thierry Suc - Interview (La Tribune de Genève - 31 août 2009)



INTERVIEW DE THIERRY SUC
Producteur du Tour 2009 et Manager de Mylène Farmer
La Tribune de Genève (31 août 2009) - Interview par Jean-Daniel Sallin




La Tribune de Genève : Pourquoi avoir choisi le Stade de Genève pour créer ce spectacle ?
Thierry Suc : Au début, il était prévu de faire une tournée des stades en France. Le problème, c'est qu'en juin les stades ne sont pas libres. A cause du football. Nous avons donc opté pour une tournée indoor - qui s'est terminée en juillet à Moscou après 31 concerts. Restait l'idée de faire le Stade de France... Avec sa capacité de 30 000 places, le Stade de Genève nous paraissait l'endroit idéal pour démarrer.


Pourquoi Mylène Farmer a-t-elle attendu si longtemps pour "faire un stade" ?
Il y a très peu d'artistes à pouvoir en remplir un. En France, ils ne sont que deux: Johnny et Mylène ! Et Johnny Hallyday a attendu d'avoir 50 ans pour s'offrir le Parc des Princes... Faire un stade, c'est compliqué ! Il y a beaucoup de contraintes. On ne peut pas accrocher ce qu'on veut, il y a le problème de la pluie, de la lumière.


Cela a-t-il été difficile de la convaincre ?
Nous avons eu une longue discussion. Et puis, un jour, elle a dit: "O.K., on y va !" Ce n'était pas une petite décision à prendre.


Comment s'est déroulée la première rencontre avec elle ?
C'était avant sa première tournée, en 1989… Comme pour tous les autres, on s'est choisis. Ça part d'abord d'un amour pour la musique et pour l'artiste. On se rencontre. Et il faut se sentir! C'est un vrai choix, parce que je passe plus de temps avec mes artistes qu'avec les gens qui partagent ma vie. Avec Mylène, c'est une longue histoire de collaboration et d'amitié. Après vingt ans, on n'a presque plus besoin de se parler pour se comprendre. Et je peux vous dire que, vendredi soir à Genève, je serai ému. Symboliquement, ce sera un moment très fort.


Vous avez ensuite accepté de gérer sa carrière. Pourquoi ?
Parce qu'elle me l'a demandé. J'ai hésité. Parce que je ne savais pas faire ça. Mais, avec elle et Laurent Boutonnat j'ai beaucoup appris.


Est-ce facile de travailler avec Mylène Farmer ?
Très facile. Parce que Mylène sait ce qu'elle ne veut pas faire. Mon rôle consiste à l'accompagner. A faire en sorte qu'elle puisse exercer son art. Le temps où les artistes étaient des marionnettes est révolu. Il n'y aurait plus de place pour un Colonel Parker ou un Johnny Stark...


Le décor n'a jamais paru si spectaculaire. Cela vous arrive-t-il de mettre le holà?
On ne s'interdit rien au départ. On essaie de délirer le plus loin possible. C'est la technique qui nous freine ! Mais Mylène tient à son univers. Depuis le début de l'aventure, il y a un an et demi, elle participe à chaque choix. Jusqu'à la texture des rideaux. Si elle doit faire trente séances avec Jean-Paul Gaultier pour les costumes, elle assistera à toutes. Elle s'investit dans tous les corps de métier.


Ce qui frappe sur cette tournée, c'est son plaisir d'être sur scène...
C'est vrai, je crois que c'est la tournée où elle est la plus épanouie. La plus heureuse.


Comment l'expliquer ?
Je ne sais pas. Le temps fait qu'on connaît les choses. On en lâche certaines, on en prend d'autres. Mylène arrive à un âge où elle peut prendre totalement du plaisir sur scène. Mais je peux vous dire qu'elle a le trac pour Genève...


On parle beaucoup du mystère autour de Mylène Farmer...
Mylène n'est pas mystérieuse, elle est discrète. Elle n'aime pas tout donner en pâture. Elle n'aime pas faire de la télévision. Elle déteste parler d'elle. Ses rendez-vous, elle les donne sur scène. Elle y livre à son public ce qu'elle a à livrer. Et puis, elle ne se reconnaît pas dans les émissions qui passent sur les chaînes françaises. Elle ne fera jamais la Star Academy.


Mais, avec ses fans aussi, elle se révèle plutôt distante...
Le métier a changé. Quand un artiste passe cent vingt minutes sur scène, il ne peut plus signer des bouts de papier pendant des heures…... Mais la relation de Mylène avec ses fans est très forte. Et tout le courrier qu'elle reçoit, elle le voit.


En 2006, lorsque Mylène Farmer a décidé de faire ses quinze concerts à Bercy, on a dit que ce serait sa dernière tournée...
(il sourit) J'ai aussi lu quelque part que Mylène avait déjà réservé le Stade de France en 2011 pour fêter ses 50 ans. c'est faux ! Il s'écrit et se dit beaucoup de choses. Quand on n'a pas d'info, on les invente... Si je lui posais la question aujourd'hui, elle ne le saurait pas elle-même. C'est elle qui décidera du jour où elle arrêtera. Et, comme je la connais, elle n'en fera aucune publicité.


Mais qu'est-ce qui pourrait encore la motiver après le Stade de France ?
Il faut y réfléchir !



MF 24/7

Live 96 vinyles marbrés
Mylène Farmer Live à berçy...
Live 96 vinyl
Live 2019 moins anamorphosé...

Duel Live

Voter
2006
Désenchantée
Voter
2019
Désenchantée

Résultat du vote

54%
46%

Vidéos

Teaser J-1 "Live 2019 Le Film"

05/12/2019

Images de scène "Je te rends ton amour" (Live 2019)

29/11/2019

Publicité album "Live 2019" - Spot de 15 secondes

18/10/2019

Teaser J-1 Album "Live 2019"

17/10/2019

"Audrey & Co" - LCI - "Show XXL au cinéma !"

16/10/2019

Basique - France 2 - Annonce l'album "Live 2019"

10/10/2019

Clip "M'effondre" (Live 2019)

10/10/2019

"Télématin" - France 2

12/09/2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie Delépine

Dernières photos