Les brèves

MF en anglais
Top album SNEP
Bourse d'échange
Top Radios
compil remyxes
Tournage clip Des Larmes

Yvan Cassar - Interview (2009)



    INTERVIEW DE YVAN CASSAR

    Musicien, arrangeur, directeur musical...
    Octobre 2009
    Platine



Extraits de l'interview de Yvan Cassar publiée dans le magazine Platine en octobre 2009 concernant Mylène (propos recueillis le 25/09/2009)


Les artistes sont-ils fidèles ?
Je crois. Si vous regardez bien, j'ai été longtemps avec Johnny sur scène. Avec Florent Pagny, on a déjà fait deux albums et deux tournées. Quant à Nougaro, j'ai fait la tournée après l'album de 2000, et c'est moi qui ai réalisé l'album posthume La note bleue. Je crois qu'avec Nougaro, cela a été l'aventure de ma vie. Et je travaille toujours avec Mylène...


Depuis 1994, vous n'avez cependant pas joué sur tous les albums de Mylène, vous étiez sur l'avant-dernier Avant que l'ombre..., pas sur le dernier Point de Suture, pourquoi ?
Non, parce que le couple qu'elle forme avec Laurent n'a pas toujours besoin de moi. Laurent Boutonnat, qui est arrangeur, producteur..., m'appelle quand il a besoin de moi. Et s'il n'a pas besoin, il n'a pas besoin...


Faire trois tournées à la suite avec un même artiste comme cela a été le cas avec Mylène ou Johnny, n'est-ce pas difficile ? N'avez-vous pas des problèmes à toujours trouver de nouveaux arrangements pour les tubes incontournables de chacun d'eux ? Libertine par exemple ?
En l'occurence, Libertine, ça allait parce que je ne l'avais pas faite beaucoup.


J'imagine cependant qu'avec Mylène, il y a des titres que vous avez dû renouveler quatre fois...
Si, si, si... Mais c'est très amusant. C'est ça le bonheur de la musique. Pour Mylène, il y a cette dimension, c'est vrai, mais pour celui où elle existe le plus, c'est Johnny. j'ai dû faire cinq versions de Que je t'aime.


Vous ne devez pas être loin avec Désenchantée ?
Euh... J'ai bien dû la faire trois fois... (sourires) Ensuite, il y a des versions que j'aime moins, car ces dernières se font à des moments précis et tiennent compte du son du moment. La manière dont on a fait Désenchantée en 2009 est vraiment dans l'humeur du temps. Je n'aurais pas pu la faire il y a trois ans. Quand on a fait la tournée Flashback avec Johnny, j'ai fait une version très acoustique de Gabrielle car on tournait "indoor" (en salles pas en extérieur, ndlr). Ca dépend aussi des salles.


Adaptez-vous les arrangements à la mise en scène ?
Non, avec Johnny,c'est la musique qui commande. C'est elle qui détermine le choix des musiciens, leur nombre... La mise en scène se construit ensuite.


Est-ce courant que vous soyez intégré à la mise en scène ? Avec Mylène, au Stade de France, vous étiez déguisé en ecclésiastique...
Non, parce que c'est la spécialité de Mylène de créer des personnages... Mais c'est divertissant, ça change un peu... Ca m'a fait également un drôle d'effet d'arriver sur la scène centrale de Bercy en pape il y a trois ans. Dans la vie, il faut faire des choses qu'on a jamais faites. J'ai vu trop de gens de ce métier aigris pour finir comme eux. Je n'ai pas envie de perdre l'envie de faire de la musique. Même si plus personne ne m'appelle, ce qui peut m'arriver ce métier étant fait de modes, j'espère que j'aurai toujours un piano pour jouer, même seul, dans mon coin.

(...)

Il reste Mylène Farmer. Quelle est sa grande qualité ?
La grâce et l'émotion.


Avez-vous été étonné qu'elle s'en sorte si bien lors des pannes du 11 septembre au Stade de France ?
C'est incroyable, cette artiste, la manière qu'elle a de communiquer, je pourrais dire de communier, avec son public. Cette générosité... J'ai fait des Stades de France avec Johnny et avec Mylène, qui sont vraiment la thèse et l'anti-thèse : homme et femme, grosse voix et voix très fragile, et force est de constater que les deux sont des bêtes de scène. Mylène ne m'a pas étonnée dans les pannes car je ne fais pas que lire certains articles de presse, je la connais bien et je sais ses capacités...


D'improvisation ? Elle ne les montre pas souvent...
Elle n'a pas à les monter, mais c'est quelqu'un d'extrêmement charismatique avec énormément de capacités.


Au fait, quelle a été l'origine des pannes ? L'avez-vous su ?
Je ne suis pas assez compétent en technique pour vous en parler.


Avec toutes les scènes que vous avez faites avec Mylène ou d'autres, cela vous était-il déjà arrivé ?
Non, c'est la première fois. Mais cela nous a permis de vivre quelque chose d'incroyable. Je ne pourrai jamais oublier ce moment où le Stade s'est mis à chanter à fond Désenchantée à la place de la sono. Pour ne pas être pris au ventre, il faudrait vraimenet être de marbre. De toute façon, les Stades qu'on vient de vivre avec Mylène resteront tous de grands souvenirs. Surtout grâce à la scène centrale. J'avais déjà fait une scène centrale avec Johnny, mais elle était à 30 mètres de la scène principale. Celle-ci était à 65 mètres. Se retrouver tous les deux au milieu d'un stade est juste quelque chose d'exceptionnel. Se retrouver en communion avec cette marée humaine m'a transporté. La qualité d'écoute a atteint des sommets pendant ces piano-voix : on a entendu les mouches voler... je suis faigué d'entendre ou de lire des choses désagréables sur Mylène parce que c'est quelqu'un qui chante extrêmement bien dans son registre. Mylène a une voix qui est extrêmement suspendue, qui a maintenant une maturité superbement intéressante... Et puis, il faut y aller pour chanter quatre pianos voix de suite dans un Stade de France blindé ! En chantant toutes les notes ! C'est une performance de haut vol.


Le sujet Mylène Farmer semble vous énerver ?
Non, je dis juste que ce n'est pas parce qu'on n'a pas une grosse voix qu'on ne chante pas bien.


Vous conviendrez quand même que ses interprétations étaient plus dans l'émotion que dans la justesse, en tout cas le 11 septembre au Stade de France... ceci dit, c'est bien qu'elle ouvre enfin vraiment les micros...
J'entends souvent dire que Mylène fait du play-back, mais c'est faux. Cela fait quatre spectacles que je fais avec elle et on n'a jamais fait de play-back !


Les musiciens, non, mais Mylène ouvre plus ou moins les micros : il y a des voix enregistrées pour la soutenir et les choristes se chargent des notes les plus hautes, non ?
Moi, ce que je vous dis, c'est qu'elle chante toutes les chansons du début à la fin et qu'elle ne fait jamais de play-back. Et qu'il faut y aller ! Parce que danser et chanter en même temps, ce n'est vraiment pas facile. Mylène met un point d'honneur à ne jamais faire de play-back et je trouve que c'est vraiment très courageux et tout à son honneur. Et si vous me le demandiez, je vous dirais : le plaisir que j'ai à faire ces spectacles qui sont liés à sa gentillesse, le bonheur que j'ai de travailler avec elle et avec son producteur qui est un homme exceptionnel. Il s'appelle Thierry Suc et je l'adore par-dessus tout. (...) Mylène a cette capacité à vous mettre le frisson avec sa voix suspendue un instant, c'est quelque chose qui n'appartient qu'a elle. Sa capacité à transmettre des émotions comme ça est quelque chose de miraculeux. La qualité de son timbre naturel est unique. Et moi, je me régale avec elle...


Quelle est la chanson de Mylène que vous préférez ?
Ainsi soit je. Il y a plein de chansons que j'aime beaucoup mais, celle-là, je la trouve absolument sublime.


Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009  Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009   Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009  Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009   Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009  Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009   Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009  Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009   Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009  Mylène Farmer Yvan Cassar Presse Platine Octobre 2009


MF 24/7

MF en anglais
Top album SNEP
Bourse d'échange
Top Radios

Duel chansons

Voter
1991
Agnus Dei
Voter
2010
Bleu Noir

Résultat du vote

55%
45%

Souviens-toi du jour

le 20/04/2018

il y a 1 an

Sortie du single "Rolling Stone" (supports physiques)

Vidéos

Publicité concerts 2019 - M6

18/02/2019

Publicité concerts 2019 - W9

18/02/2019

Teaser concerts 2019 Paris La Défense Arena

19/12/2018

La minute musique - TF1

02/12/2018

Clip "Désobéissance"

28/11/2018

50' Inside - La saga "Désenchantée"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Rolling Stone"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Sentimentale"

10/11/2018

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos