MF 24/7 : les brèves

Etudes piano Boutonnat
FNAC Nouvel Ouvrage 30 ans
Défaut sur L'autre Splatter...
La discothèque idéale FNAC...
non stop people special MF
Photo récente L. Boutonnat
 

ikkyusan

1303 visites

un(e) ami(e)

Aucun groupe

  • Ikkyusan
  • Né le 7 juin de l'an 1971
  • Homme Homo
  • Viens me le demander
  • Auxiliaire de vie sociale
  • Humeur : over aimable
  • Localisation : , Tanzanie

Mylène et moi

Fan depuisla première écoute de maman à tort

Albuml'autre

Chanson préféréepsychiatric

Concert préférémylénium tour

Clip préférébeyond my control

Mylène en quelques motsvoix de cristal,des paroles sacramentelles,un univers jalonné d'indices particuliers&personnels éparpillés dans des références collectives&universelles qui font d'elle une artiste qui partage les maux des Hommes-une Femme qui manie avec élégance ses mots

Ma page perso


The go-away-Land of  ikkyûsan                                                                 


D’entre les Mondes Part One


Malgré, le clair obscur et la fraicheur de la nuit,
Les efforts qu’elle faisait à oublier,
Quelque peu sa soif spirituelle,
 Afin de se consacrer
À elle… ..  Et bien plus,
Être loin d’elle aussi,

Lisa, laissa le vent emporter tout… .. ….. …


Ouh ouh ah ouhhhhhh… .. ….. … Ouh ouh ah ouhhhhhh

L’Esprit se jouait d’ailes et des tours, se manifestaient souvent là où elle ne s’attendait pas.

A quoi bon ! Soupira-t-elle …

Bien loin de ce qu’elle avait entrepris, décidé à faire un peu de place, à quelques rêveries et songe….

Tic tac en un clic crack
Au bord de l’Océan, alors qu’elle s’échappait, en pleine nuit.

L’Onde infinie, qui dans la nuit cherchait Les secondes essoufflées,
L’assombrit dans L'Océan des âges.
La gouaille des go- away land, illuminée par des éclairs épars, divulgua

Des vagues dans le ciel, rétro-éclairée de la lune
 Qui au loin dévoilait la voie des étoiles,
 Et le firmament vêtu de cent voiles de millième de mètre de haut, affecta Lisa  

Elle était dans la plénitude totale.

Et au moment où elle s’en fichait,
Elle se  retrouva non plus au bord de l’eau,
Mais dans les airs.

Une seconde, rêver, deux secondes, aimer, trois secondes, c’est dans l’air

Elle fut  précipitée par  le Sentiment Océanique dans  les « Ténèbres intérieures ».


… .. ….. … to be continue



Moi/Je ou l’émoi des jeux de l’autre Part Two


Lisa avait le mental qui se « coagulait »
Une ou deux lames chargées, l’affaire était jouée.
L’histoire d’une fée, C’est………..

Qu’Il ne manquait plus qu’un oiseau à cette nuit tsigane.

 Les sons de la mer volaient, et l’ambiance devenait assez ambiguë.
Lisa  en oubliait peu à peu le magnifique océan qui était à ses pieds,
 Dans laquelle la lune se reflétait.

Puis le vent se leva, la mer devint plus tumultueuse,
Au  dessus d’elle, quelques gouttes de pluie se mirent à tomber.
Son esprit avait déjà pris la « trappe » de l’intime. Lisa était higher

 En plein dialogue intérieur, assez joyeuse,
Elle se transcendait en une lumière qui  jaillissait de mille feux,
Dont les éclats diamantés offraient une mosaïque de couleurs.

Eblouie part tant de douceurs, comme à l’aube d’une naissance, elle rouvrit les yeux

Et arriva à la porte des deux frontières


Elle ressentait cette excitation qui te pousse à franchir une barrière.
 « J’y vais, j’y vais pas, j’y vais, j’y vais pas… ».

L’appel du large était le plus fort,
Et cette écume sur sa bouche en disait long sur ce qui allait suivre.

Bah ! Qu’est ce que je fais là  ….. se demandait-elle

Encore un subterfuge à l’apparence toute socialement acceptée
Que nous autres petits rien malhabiles
Non par choix, ni  par nécessité vitale,

Utilisons, afin de servir de couverture
À des aspirations plus hautes, genre expériences spirituelles
Ou simple délires personnels, qui ont, pense-t-on dans notre folie,
Parfois le potentiel de l’Universel, ruminait Lisa, en son for intérieur.



Knock Knock

… .. ….. … to be continue



Les veillées du fantaisiste voyageur Part Three


Le silence qui d’ordinaire ne froissait pas Lisa, avait don de l’agacer à ce moment précis.

À quoi je sers ?

Personne ne répliqua.

AH ! …………… rien du tout, disait sa voix intérieure

Toctoc toc
Oh hé oh hé
Diling diling diling

Evidemment, personne ne riposta, c’est alors ma foi que Lisa se mit à chantonner

Baîa yah yaya Baîa yah Yah .. … Yah yaya yayah


 Le silence sous-marin s’accorda parfaitement avec celui de la nuit, loin du bruit des hommes.


Alors Lisa se  laissa porter, envahir par le murmure des indécis.
Elle voulait même s’en inspirer.

Alors qu’elle se calquait sur le rythme des flots

Elle Expira, lentement, doucement 
Elle se laissa transporter par cette musique bien douce qu’elle devinait.
   
C’est là que l’impossible et l’ineffable se produisit

Au cœur de la nature, l’expérience devint surnaturelle.

Elle comprit qu’elle était en osmose avec celui qu’elle attendait


Submergé par les éléments ; les limites entre « le moi » et le monde qui se dissolvent.

Peu à peu, elle s’aventura dans une sorte de canal vertical, l’air de rien,



… .. ….. … to be continue


La futilité des nuits Part four

Lisa se retrouva face à la Source.
You’re welcome, lui répondit celle-ci

C’est alors qu’une Lumière absolue et infinie, assurément pure, simple,
Les engloba


Derrière le mur de vague, la Nuit et Ikkyûsan avait fait Corps. Une dernière ondine transporta Lisa sur la rive.

Cet état indifférencié dans lequel se trouvait la jeune femme l’associa au néant, à la nuit éternelle, à la mer

À la croisée de ces deux chemins. Frappé en son centre par la croix, symbole du cœur.

Tout est là,. Dit  Ikkyûsan à Lisa,
Dans un instant au bord de l’émotion tu seras une nouvelle vibration

Ca a commencé dans un autre monde. Un monde avant celui que nous connaissons, juste avant, pas bien loin, celui du rêve.

Je pleure des larmes de neige, répondit plaisamment Lisa
Il fait froid au dedans.



toute chose..Est..  Entre les eaux terrestres et les eaux célestes. Ne l’oublie pas Lisa


D’ailleurs, çà se fait tout seul.
 Le mental s’emballe. Mais c’est la sensation qui libère. Renchérit-elle

Et l’impression est si forte, que le cerveau a beau crier, mais on s’en fout !

 La sensation, évidemment, c’est la vie.


… .. ….. … to be continue


Le palanquin de Lisa Part five


Dans l’océan de l’aMer.
 Une paix infinie. Tout devient Notre qu’en dites vous Ikkyûsan


Spiritualise tes états d’âmes au gré de ta subtile délicatesse qui sublime d’amour l’esprit.. …


Même les vagues, qui s’écrasent sur nous, semblent nous sourire,
 Nous bercer… ..
 Nous accompagner toujours plus profondément vers. .. …
Toujours plus de paix, Rajouta Ikkyûsan


Des râles aux aboies qui s’abiment là,
Où l’écume de nos jours s’élève, se pèle –mêle
Pareils aux vents
Ces lames aiguisant mes iris de marbre

Ne sont ce Là que le chant des cigales,
Qui ont détrôné en profondeur « la vie au-delà des sens ». Compléta Lisa minant l’air de rien


J’aime comme tu pleure l’aiguille derrière l’arbre du temps qui efface.. …
Les migrations des crises contradictoires,
Pour poursuivre les chimères notoires.


Ah ! Bon * ! ?

Ma tendre et douce Lisa,

Ne vois tu pas !

Tu offre un rêve dont les paysages à texture
Manifeste des sentiments qu’inspire le temps
Contre vent et marées
Tu n’es que l’écrin particulier
De toi-même



… .. ….. … to be continue



                                                                 The secret Land of Ikkyûsan


L’émaux de Lisa  Part six


A l’intersection de ce nouveau monde
Elle ne pu que s’immiscer dans ce fleuve court
Qui lui souriait
Elle  pleurait ses «émois intérieurs » des « moi d’extérieur »
Ces années qui filent une toute autre lumière
D’où jaillit un nouvel horizon
Dont le bruit sourd amenuise de si triste saisons

Cueillir le fruit des chants me parait un adage au bord des larmes
Lisa retint son soupir
Puis d’une voix cristalline elle dit :

Où trouver un palanquin pour y mettre mes drames
Les faire vivre au de-là des routes
Non pas bifurquer vers un autre chemin car j’y retrouverais
Au près de la source
Les jumelles
L’envie et l’ennui

Alors ne me guidez pas
L’altitude crée d’autres habitudes
La vérité est une publication d’action
Qui ne se révèle pas sur le moment d’être
Ni même d’agir
C’est que l’empreinte est déjà là
Et le pas efface et n’a lieu d’exister






… .. ….. … to be continue


Les failles du cœur ou les faïences de l’âme Part seven


Ikkyûsan écoutait Lisa avec une délicatesse
Telle une caresse qui l’entourait

Il lui dit ceci :
Dans le miroir de la vie toi et moi
Sont le reflet de la voie

Prend  un bain de vie
Ni tiède ni chaud et encore moins froid

 Une immersion dans ses méandres s’interrogeait Lisa
Tout en regardant ici et ailleurs

Rejoindre la mer, la terre et le soleil
Joindre un tant soi peu le bout de soi, se plaisait-elle à rêver

Lisa, ….
….* ?
…………….
Lisa.. . ouhhhhhhhhhhhh ouh eh ouh
 
À fleur de l’eau
La peau sèche
La pluie intérieure avait amené
Les sens à ne plus tourner
Dans le tourbillon des émotions


Seuls les sentiments voguaient dans la baignoire
Flux de sang
La marée noire n’était pas si loin
Juste un peu plus dans les profondeurs
Là, ici git la mémoire qui n’oublie pas


Combien de temps pour laver ces soupçons
Qui ne nous culpabilise même pas

La mort à côté de vous, Ikkyûsan
Me semble si belle, dit elle d’une voix automnale
 
Vous vous parez pour le jour
Et la nuit veuve de tous
 Avorte une toute autre dimension compléta Ikkyûsan



… .. ….. … to be continue


Mot que l’on susurre consensus Part eight


Le reflet des étoiles sur l’iris  des pensées de Lisa vacillait

Le soir s’échappait à l’envolée
À l’avers des vers
Du vous entre nous

Elle se mit à fredonner

Je n’irai pas vous panser
De vos blessures impropres
Ne cherchons plus les cicatrices
 Qui à la surface n’étreignent que moi

Non ne me  recherchez pas
              Je suis là
                                              Et absent
Absous et absolu
                   À ne rien résoudre

           C’est juste un peu d’amour

Qui ne puis se résoudre
À une formule ou quelconques équations
Qui Ni changerait rien  

Luttez contre tous
Et vous ne trouverez que l’écran particulier de vos travers

C’est juste un peu d’amour

Irez-vous dans ces sentiers battus
Raviver le cœur de la flamme
Petite pluie si légère
Qui virevolte au dessus de nous
Surplombe une autre vision
Comme elle est belle cette nuit
Faite d’amertume, de baisers et de plumes

    C’est
    C’est juste
C’est juste » UN »
C’est juste un peu
    Un peu d’amour



… .. ….. … to be continue


Le Quiproquo des maux Part nine


A l’altitude de ses tempéraments
Elle se sentait vivante dans la moindre mesure

La lune entra dans le jeu
En donnant la parole aux nuages
Et la brise de mer d’ordinaire sage
Tourmenta d’une pulsation évoquée
Pour invoquer une incursion salvatrice

M’assisterez-vous lors de la dernière séance
N’insistez pas !
N’ai-je pas le droit et le devoir
De ne point vous dire
Qu’à la traversée du ciel du corps
Il me faut chasser de l’esprit
 Les mots qui ne veulent rien dire
Laissez-moi
Juste …… .. .. Respirer
Vider mon cœur
 Dévier mon corps
Dans une écriture de l’âme
Quidam, Messieurs Mes Dames
Je suis bel et bien
Un petit rien
Je m’évapore de mes silences
Pour les rendre denses et futiles
Je me surprends à ne plus y croire
Dites-moi, Ikkyûsan


… .. ….. … to be continue


Livré et délibéré  Part ten

Il l’écouta et ensemble
Lisa et Ikkyûsan écoutèrent dès lors
Le grincement de la porte entrebâillée du temps
Qui laissait entrevoir l’amplitude des marées
Des astres qui dans une attraction vigoureuse
Se contrariaient de fréquente ingression
Autre langage autre concept outre les formes
Qui ne codifie pas la personnalité
Allongé,  ébahi d’une telle intensité de vie
Ikkyûsan susurra à Lisa
Une critique évasive

La missive n’est elle pas de se surpasser
Par delà les maux qui cliquent et claquent

Reste figés le temps d’une causerie
 Avec l’indélébile et sournois
Tic tac du temps qui se déroge
À la sécurité et l’assurance d’être en vie

 Là résonne le clapotis de l’autre contre toi
Le plaideur de la discussion
Qui sourd aux propositions
Se défile des cadres réglementés
La fusion cognitive de l’effet abusif
Notoire  à toute confusion mentale est paradoxale

Mélange marquant qui nous transcende
 En de jolis desseins à peine soupçonnés
Appel à la dissonance et à la coordination pastorale
Qui ne feint pas l’urgence et les alléluias
 

… .. ….. … to be continue


                                      The Isulanima*lisa’Land of Ikkyûsan


" Isulamina*du Corse(âme d’ile,) Lisa'land of Ikkyûsan"


L’essence des sens Part eleven


Laissons-nous aller aux vents
A la longitude de nos envies
Comme la plume s’élevant, soulevé
A la latitude du tourbillon de nos vies

Glissa Lisa
Les joues rosées
 Telle une matinée fraichement réveillé

Cette pluie d’eau douce
Dans la nuit délave
La frimousse
En nous, elle essuie
De ses gouttelettes
Les rides de ce sourire
Qui sous les arbres font danser les palabras
Sur un air salin, remarquait-elle

Regarde les crabes scribes
Qui prient de si belle louange s’enquît Ikkyûsan

Flux et reflux d’émotions
Qui vogue sur l’estran des souvenirs
L’embrun qui encense les doutes
Fil de nos sourires suspendus
Etincelle flou et magique
 Le temps d’un mot
Un flot de mer
Vous entoure et vous surprend
De tout et d’un rien
Ses parts
De nous pas de mépris

Qu’en penses-tu délicate alizée que tu es ? Finissant la conversation de son air si fripon, Ikkyûsan




… .. ….. … to be continue


L’acclamation des proclamations Part twelve


Contre vous et vent,
Je vois le soleil qui sèche ses pleurs dans la mer
Eole calmant la terre, déclina-t-elle

A la rencontre stupéfaite
Lisa stipula des accords imparfaits
Qui ne se conjuguaient plus au moment présent

Au rond point du cœur
Des passages s’offrent à toi,
 Les règles de conduite, te signaleront
Sans cesse de t’améliorer
Emprunt à l’infraction
Délie-toi de ces polissonnes routes
Pour que les déroutes raisonnent à emprunter La Voie, signifia t-il

Nous recherchons ce qui nous relie à nous-mêmes
Cherchons-nous ce qui nous lie aussi spontanément
Nous croyons qu’un signe est une invitation
Mais quelle fleur sent le bonheur
Alors que l’essence de la mort germe en elle
Avons-nous oubliés qu’elle fleure bon
A toute heure comme une célébration
A ce que nous espérons être.. … …

De l’amour……………… ne put se retenir de conclure Ikkyûsan
De son œil si vif et intense
Il étreignit Lisa de tout de sa bienveillance
La salua une dernière fois
Et dans un élan ultime en s’effaçant, lui révéla
 



… .. ….. … to be continue


Des lyres et délires  Part thirteen


Les cymbales du ciel de traine
Annonçaient celle qui baragouinerait
Les ritournelles d’antan
Symbole de fiel et de miel
Ces histoires qui étincellent dans nos yeux émerveillés

Alors qu’elle nous éclaire de son fluide spatial
Abreuve les sommeils touffus
Repose les corps en fait
Source d’attente
Dansent les airs
Réveil autre éveils
Dense dans les déserts
Les poètes noirs
Sourd d’entendre
S’offre un retour en force
Sur les rivages d’espoirs
 Songe à un repos
Mauve astral
Astre habile dans les airs
De l’atlas
Atrabilaire
Se fait un honneur lunaire
De se voiler
Pour une escale éphémère
Ancrée sur d’autres Terres
Déserter les fées mères
Consoler les paires perdues

… .. ….. … The end … .. ….. …



Artists : Lisa' (personnage crée par Mylene Farmer sur le site lonely Lisa) & Ikkyûsan
History : all by Ikkyûsan
Lovely thanks, smoothies and sweety kisses first to Lisa, Margotine for the idea,
Merci
À tous ceux et celles qui ont pris le temps de me lire, Where is my mind , Khelem, notamment, Margotine, bien évidement, merci

Mes goûts

Musiqueécletcique : la musique est un pas effectué à partir du son de notre corps vers l'inconnu secret, de la nature vers l'infini... enjoy life, peace love and education

Cinécinéma d'auteur

Séries TVi don't like tv i prefer to read a book or compose poetry

Cuisinecuisine du Monde

Sportrugby

Littératurelittérature orientale (japon, chine, arabe, persane...) littérature du moyen age.... "le feu, les tempêtes et les séismes sont à la terre ce que la convoitise, la haine et le mal sont au coeur de l'homme" khalil gibran

Autreperformances diverses d'artistes, arts de rues,,,

Mes amis

Mes groupes

En tant qu'administrateur

Aucun groupe pour l'instant

En tant que membre

Aucun groupe pour l'instant

Mon Top Chansons

  • 1
    Allan
    (Extended Mix)
  • 2
    La veuve noire
    (Single Version)
  • 3
    Jardin de Vienne
    (Album Version)
  • 4
    We'll never die
    (Techno Remix)
  • 5
    Vieux Bouc
    (Album Version)
  • 6
    Sans Logique
    (Illogical Club Remix)
  • 7
    Que mon coeur lâche
    (Damaged Club Remix)
  • 8
    Regrets (avec Jean-Louis Murat)
    (Sterger Dub Mix)
  • 9
    Pas d'access
    (Album Version)
  • 10
    N'aie plus d'amertume
    (Album Version)
  • 11
    I want you to want me
    (Album Version)
  • 12
    Psychiatric
    (New Beat Version)
  • 13
    On est tous des imbéciles
    (Version Longue)
  • 14
    Je t'aime mélancolie
    (Insane Dance Mix)
  • 15
    Agnus Dei
    (Album Version)
  • 16
    Diabolique mon ange
    (Album Version)
  • 17
    C'est pas moi
    (Album Version)
  • 18
    Greta
    (Album Version)
  • 19
    Effets Secondaires
    (Single Version)
  • 20
    L'annonciation
    (Single Version)

Vous voulez vous aussi avoir un top ? Allez éditer votre profil, section top !
Votre top sera alors visible par tout le monde sur votre profil !

Mon Top Photos

Le top est en cours de chargement.

Pour ajouter des photos à votre Top Photos, rendez-vous sur la galerie photo de notre site et parcourez les albums.

Dans un album, survolez les photos et cliquez sur "+" pour ajouter la photo de votre choix à votre Top Photos. Cliquez sur "-" pour supprimer une photo de votre top.
Si vous affichez une photo en cliquant dessus, vous pourrez également l'ajouter à votre Top Photos en cliquant sur le bouton situé sous cette photo.
Vous pouvez ajouter jusqu'à 25 photos dans votre Top.
Vous pourrez modifier votre Top Photos très simplement en éditant votre profil (ajout, suppression, modification du classement...)

Mes annonces

Vous pouvez gérer vos annnonces personnelles dans la section Petites Annonces du site.
Vous pourrez poster vos annonces suivant plusieurs catégories et recevoir des réponses des autres membres du site.
Je n'ai actuellement aucune annonce sur le site.

Ma collection

Pour ajouter des objets à votre Collection, rendez-vous sur le référentiel de notre site.

Vous pourrez ajouter chaque objet individuellement à votre Collection, ou indiquer ce que vous cherchez ou vendez.

Mon Top Albums


Chaque membre peut créer son Top Album sur son profil. Il suffit d'éditer son profil, section "Top Album". Vous pouvez alors ajouter des albums et les ordonner.

Ma collection des vidéos Mylene.net

Votre collection des vidéos de Mylène Farmer publiées sur notre site.

Vous n'avez ajouté aucune vidéo à votre profil.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche pour ajouter ou supprimer des vidéos à votre profil.
Vous pouvez également supprimer des vidéos de votre profil directement sur la page d'édition du profil.

Mon Top Concerts

ikkyusan n'a pas encore défini son Top Concert.


Chaque membre peut créer son Top Concert sur son profil. Il suffit d'éditer son profil, section "Top Concert". Vous pouvez alors ajouter des concerts et les ordonner.

Mes dernières brèves

ikkyusan n'a posté aucune brève sur Mylene.net.

Mes derniers avis

ikkyusan a posté 90 avis sur les articles de Mylene.net. Voici les plus récents :
L'insipide mansuétude

[... L'Exclu n'est rejeté
Que par le Délabrement du coeur
Qu'on se le dise la rime n'est que Pureté ...]

[... Qui se prévaut de la pauvreté
Duo de la mort et de la vie
Sur un lis d'Élégies de l'amour ...]

[...Occulte la sobriété et la simplicité des gouts
Convoite qu'en toi le passé et l'avenir
Sèment le simple ...]

[ooo Tout passe et trépasse,
en ce jour donnons,
un peu de nous,
à tous, à chacun,
interrogeons nous sur le sens de la vie ooo].

[ooo Outre les roses qui secrètement
Perdurent les lois de la nature
Discrètement L'automne tisse les liens d'amour
Qui nous révélera tous les bonheurs au Printemps ooo].

[ooo En ce jour,célébrons nos anciens,
nos disparus, nos proches, nos amis, nos familles,
mais aussi ces anonymes, ces inconnus ooo]

A tous, je vous honore je vous M
on the Coast way,
wind will blow his flow
for time to lifetime, so far away,
so closer from you to me
that search more expressions than explications
Quintessence de mes sens
Vibration sensuelle et sensitive
Sensorielle Esquisse exquise
Geisho arts of me
ADN feed back
Molécule irréfléchie
Qui bascule mon inconscient
Bouscule mon subconscient
Me distrait en jouant avec l'ego
Légère mon âme est ainsi
Contraste et sens
No man's landscape
Etendue de ma personne alitée
Aux confins de l'originel
c'est exact thomaswak encore plus selon le degré d'affinité , de partage, d'amour, de moments passés inoubliables , innéfables avec nos mères...
c'est exact thomaswak encore plus selon le degré d'affinité , de partage, d'amour, de moments passés inoubliables , innéfables avec nos mères...
C'est
C'est juste
C'est juste » UN »
C'est juste un peu
Un peu d'amour

Sur "The Monkey List, la playlist de Mylène"

Le 2016-06-16 23:05:46
Pluton ne me protège pas
Mon fard est pesant
Je sens des transformations profondes

Il me faut éliminer les fardeaux
Me détruire en vue de me régénérer
Je serai le phoenix qui renait de ses cendres

Je suis indéfini et brulant
Je suis la lave en fusion
Je suis la force brutale de nos instincts

J'exhume avec une virulence inouïe la colère et la violence cachée et inconsciente
Qui peut se déchaîner en nous pour se projeter ensuite dans nos actes
Mais je ne veux.....je ne peux .........

Alors,

Je canalise et dépasse en intensité l'imaginable
Pour dépasser nos blocages intérieurs ou éliminer certaines situations devenues complètement inextricables.
Énergie indispensable et utile par la destruction irrémédiable de ce qui pose problème,
Je suis un Plutonien

Je me sens parfois étranger au monde, à ses lois comme à ses préoccupations.
Les règles du jeu social ne sont pas nécessairement les miennes.
Je suis si sensible à l'inconnu, aux lois subtiles d'un ordre caché

Je prends un malin plaisir à tourner en dérision les modèles trop simples ou trop rigides,
à souligner les limites de toute explicative communément rencontrée.
Je suis marginal dans ma manière d'être, de penser ou d'agir.

Suis-je un partenaire hors-normes ?
Ma vie est-elle en dehors des sentiers battus ?

Ou, plus simplement, une distance vis-à-vis de la morale conventionnelle qui fait ma dissemblance ?
J'éprouve le sentiment, confus parfois, de n'être de nulle part,
de ne me sentir appartenir réellement et intimement à aucun groupe bien défini...

Bref, de ne pouvoir me laisser réduire à quelque modèle que ce soit.
Ce fossé qui me sépare de l'autre, du commun des mortels, fait aussi ma force :

Une force de lucidité, me permettant de relativiser les événements,
de ne leur accorder que l'importance qu'ils méritent.

J'agis en coulisses, agence secrètement les faits,
crée la situation souhaitée sans avoir l'air d'imposer ou de dicter quoique ce soit.

Il n'est pas simple de faire admettre sa différence, s'intégrer sans heurt
You Ouh forty five Years old 45 ans, des années de vie, aucun regret, que de la gratitude,de l'Amour,assurément, celui que j'ai reçu de chacun, tous ceux que j'ai rencontré, que je vois et perçois, Merci
Mylène l'affran­chie Elle a long­temps intri­gué, voire irrité.et continue encore d'en agacer plus d'un Elle touche-à-tout, elle compose,écrit et interprète ses chansons mais egalement elle peint, s'est essayé à la lithographie, illustre pour le compte d'autres auteurs, A son actif, les réalisateurs les plus pres­ti­gieux, les de son premier clip " maman a tort" jusqu'a "beyond my control" de véritables court métrages réalisés par Boutonnat, puis Luc Besson (Que mon coeur lâche), Abel Ferrara (California), ou encore Ching Siu-tung (L'Âme-Stram-Gram), ces vidéos ont largement contribué au succès de la chanteuse.Elle aurait pu sombrer dans la faci­lité.
En fait, non, elle n'au­rait pas pu. S'il y a un mot qui ne risque pas de lui être asso­cié, c'est bien celui-là: faci­lité.elle a besoin d'obs­tacles à fran­chir pour vibrer, de défis à rele­ver, d'un bras de fer à gagner avec soi-même pour évoluer. Insa­tia­bi­lité de carrié­riste? Surtout pas. Perfec­tion­nisme plutôt, exigence pous­sée à l'ex­trême, goût de l'aven­ture aussi, soif inas­sou­vie d'uni­vers incon­nus, de sensa­tions fortes. Refaire deux fois la même chose, suivre une route sans inté­rêt? Ce n'est pas son truc. Mylène ne doit rien à personne sinon qu'a elle même elle est perfectionniste elle sait s'entourer et est reconnaissante envers ceux qui l'accompagne..Mylène a toujours privilégier des titres moins commerciaux plus grandir,je te rend ton amour,redonne moi,si j'avais au moins, je te dis tout et enfin city of love

Mylène la capricieuse elle n'en fait qu'a sa tête c'est tant mieux

L'auteur de ce profil est le seul responsable du contenu de cette page web
Veuillez signaler un abus ou un contenu illicite aux modérateurs

Alerter les modérateurs

Ne plus recevoir de messages de cet utilisateur

MF 24/7

Etudes piano Boutonnat
FNAC Nouvel Ouvrage 30 ans
Défaut sur L'autre Splatter...
La discothèque idéale FNAC...

Duel chansons

Voter
1991
Il n'y a pas d'ailleurs
Voter
2018
Retenir l'eau

Résultat du vote

68%
32%

Vidéos

"Télématin" - France 2

12/09/2019

Bande-annonce "Mylène Farmer 2019 Le Film"

06/09/2019

Premier teaser "Mylène Farmer 2019 Le Film"

05/08/2019

L'âge d'or des variétés

02/08/2019

Nouvelles images officielles inédites des concerts 2019

11/06/2019

20h30 le dimanche - France 2

09/06/2019

JT de 13 heures - TF1

09/06/2019

Culture et Vous - BFMTV - Un come-back spectaculaire !

09/06/2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Tournage du clip Pourvu qu'elles soient douces - Août 1988 - Photographe : Marianne RosenstiehlMylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos