Les brèves

Duel

MF 24/7 : les brèves

AVQLO 6ème top album
Doc C8 plus d infos
François Hanss
Grosse chute du best-of
Mélanie Laurent
Quotidien

Duel chansons

Voter
2005
Q.I
Voter
2010
Leila

Résultat du vote

64%
36%
X

Guéna LG - Interview (2013)



    INTERVIEW DE GUENA LG

    DJ, Remixeur
    Avril 2013
    Styx Magazine - Spécial Monkey Me



Bonjour Guena LG ! Pourriez-vous vous présenter ?
Je suis né à Bordeaux. J'ai fait un bac littéraire et j'ai voulu très rapidement m'orienter vers la musique. Après des études de commerce, je suis devenu directeur marketing chez Universal.


Quel est votre parcours musical ?
J'ai été très intéressé par tout ce qui était musique électronique dès l'adolescence. A l'époque, je voulais déjà fonder un groupe de dance avec une amie. Ça ne s'est pas fait car nous n'avions ni les connaissances ni la maturité nécessaires. Mais c'est toujours resté un rêve et c'est ce qui m'a poussé à m'orienter vers ce style musical.


D'où vous vient votre pseudo de scène ?
C'est la contraction de mon prénom, Guénaël, et de mon nom de famille, Geay. Comme tous mes amis m'appellent Guéna, je voulais garder cette sonorité, donc j'ai abrégé le « ël » en « L ». Quant au « G », c'est l'initial de mon nom de famille.


Vous avez commencé à remixer Mylène Farmer à partir de l'album Bleu Noir. Comment avezvous été amené à travailler pour elle ?
C'est son producteur et manager, ainsi que Pascal Nègre [PDG d'Universal Music France, ndlr] qui avaient entendu tout ce que j'avais fait pour Lady Gaga. Ils sont venus vers moi pour me proposer de remixer Oui mais... Non de Mylène Farmer. J'ai dit « oui » immédiatement car c'est une artiste que j'admire depuis très longtemps.


Avez-vous déjà rencontré Mylène à l'occasion de l'un de vos remixes ?
Non, je l'ai uniquement croisée quelques fois sur des émissions de télé, notamment les NRJ Music Awards, mais je n'ai jamais échangé avec elle, tout simplement parce qu'à chaque fois, elle est en mode travail et je n'ai pas envie de perturber quoi que ce soit.


Parmi tous les titres de Mylène Farmer que vous avez remixés, quel est celui sur lequel vous avez préféré travailler ?
Chacun a une histoire un peu particulière donc je n'ai pas de préféré. Je sais que Oui mais... Non a été important pour moi car c'était la première fois que je remixais Mylène et ça a été un cap. J'étais vraiment flatté. Ensuite, Bleu Noir était un titre qui, musicalement, me parlait énormément. J'aime beaucoup son côté mélancolique. Quant à A l'ombre, j'ai aimé le remixer car je trouve qu'il se passe quelque chose d'intéressant au niveau de l'a cappella.


Depuis quand suivez-vous la carrière de Mylène Farmer ?
Depuis ses débuts, enfin plus particulièrement depuis Tristana, qui est un titre qui m'a beaucoup touché à l'époque. Quand j'étais ado, j'étais très fan. Après je me suis un peu calmé, mais quand elle est revenue avec Innamoramento, j'ai adoré ! J'ai trouvé l'album vraiment très bien écrit et produit, et j'aimais beaucoup les clips. Puis nous sommes allés voir le Mylenium Tour avec des amis et depuis, j'ai continué à la suivre.


Que pensez-vous de Mylène sur scène justement ?
J'ai vu tous ses concerts sauf ceux de 89 et 96. Et là j'ai hâte de la voir en septembre ! Je trouve que c'est toujours un bon moment car il y a une très bonne énergie et une ambiance que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. C'est ce qui fait la singularité de Mylène sur scène. Elle a clairement un charisme et
une présence scénique particulière !


Vous êtes proches des TYP et d'OfferVous êtes proches des TYP et d'Offer Nissim qui ont également remixé A l'ombre. Avez-vous été en contact pour échanger des idées sur les remixes ?
Chacun a fait sa sauce de son côté. J'ai mis en relation l'équipe de Mylène avec TYP et Offer Nissim et chacun a pu apporter quelque chose de singulier, et c'est ce qui était intéressant dans le fait de tous travailler sur le même morceau.


Vous avez récemment sorti votre premier single Brighter. De quoi parle ce titre ?
De la capacité de certaines personnes à nous donner la force d'avancer. On s'aperçoit que le monde n'est pas si rose et quand on voit l'actualité, il y a de quoi déprimer. Mais il y a toujours quelqu'un ou quelque chose qui nous permet de nous accrocher et d'aller de l'avant.


Qui sont les Gravitonas, en featuring sur le titre ?
C'est un groupe suédois électro-pop fondé il y a trois ans par un producteur de renom en Suède, Alexander Bard, et Andreas Öhrn, un ancien chanteur de punk. On avait collaboré ensemble à l'époque des soirées Glam As You à Paris. Nous sommes restés en contact en se disant que ce serait bien que l'on fasse quelque chose ensemble un jour. C'est chose faite aujourd'hui !


Projetez-vous de sortir un album dans les prochains mois ?
Un EP en fait, pas un album. Il y aura quatre ou cinq titres dessus et j'aimerais que ce soit prêt avant cet été. Le prochain single qui sortira s'appellera Stay Awake et l'artiste qui chante dessus s'appelle Brian Rice, il vient du Danemark et a une voix très intéressante !

MF 24/7

AVQLO 6ème top album
Doc C8 plus d infos
François Hanss
Grosse chute du best-of

Duel chansons

Voter
2005
Q.I
Voter
2010
Leila

Résultat du vote

64%
36%

Vidéos

"C'est une belle journée" Live "Avant que l'ombre... à Bercy"

10/09/2021

Publicité "Avant que l'ombre..." L'Intégrale Collector Vinyle

10/09/2021

Publicité "Avant que l'ombre..." L'Intégrale Collector CD/DVD

10/09/2021

Publicité album "Plus Grandir"

20/08/2021

Festival de Cannes - Cérémonie du palmarès

17/07/2021

Festival de Cannes - Montée des marches pour la cérémonie du palmarès

17/07/2021

Festival de Cannes - Montée des marches film "Flag Day"

10/07/2021

Festival de Cannes - Conférence de presse

06/07/2021

Dernière presse

Nous Deux - 31 août 2021 - À écouter Le meilleur de Mylène
Public - 10 septembre 2021
Télé 7 Jours - 13 septembre 2021
Télé Star - 13 septembre 2021

Dernière presse

Nous Deux - 31 août 2021 - À écouter Le meilleur de Mylène
Public - 10 septembre 2021
Télé 7 Jours - 13 septembre 2021
Télé Star - 13 septembre 2021

Dernières photos

Dernières photos