Les brèves

Préco FNAC
Diffusion clip ROLLING STON...
MF Maxi 45trs UNIVERSAL
Réédition maxis 45t
Ghostland en suisse
Ghostland au Québec..
Lu 28864 fois

Mylène Farmer - Ghostland






Crédits & Infos techniques

Date de sortie : 14 mars 2018 (France) / 15 mars (Russie) / 5 avril (Allemagne)

Réalisateur : Pascal Laugier

Scénario : Pascal Laugier

Acteurs :
Crystal Reed (dans le rôle de Beth Keller adulte)
Anastasia Phillips (dans le rôle de Vera Keller adulte)
Emilia Jones (dans le rôle de Beth Keller à 16 ans)
Taylor Hickson (dans le rôle de Vera Keller à 16 ans)
Mylène Farmer (dans le rôle de Pauline)
Rob Archer (dans le rôle de Fat Man)
Adam Hurtig (dans le rôle du mari de Beth)
Alicia Johnston (dans le rôle de Cooper)
Erik Athavale (dans le rôle de l'ambulancier)

Durée de tournage : 7 semaines (début le 28 octobre 2016 - fin vers mi décembre)

Lieux de tournage : Canada (Winnipeg, Balmoral)

Année de production : 2016

Produit par : Clément Miserez, Jean-Charles Lévy, Scott Kennedy et Ian Dimerman

Production
: 5656 Films, Highwire Pictures, Inferno Pictures, Kinology & Mars Films (co-production franco-canadienne)

Distributeur : Mars Films (pour la France)

Ventes Internationales : Kinology

Bande originale du film (compositeurs) : Anthony D'amario & Ed Rig

Langue : Anglais



Synopsis

Suite au décès de sa tante, Pauline et ses deux filles héritent d'une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des jeunes filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque.
Tandis que Beth devient une auteure renommée dans la littérature horrifique, Vera s'enlise dans une paranoïa destructrice. Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Pauline n'ont jamais quittée. Des événements étranges vont alors commencer à se produire...
(source : communiqué Mars Films)



L'histoire du film & Actualités

08 avril 2016 : annonce par le site bloody-disgusting.com que Mylène Farmer sera actrice dans le prochain film de Pascal Laugier, Incident in a Ghost Land.

09 avril 2016 : gala.fr confirme l'info précisant que Mylène aurait un rôle secondaire de "femme adulte accomplie" sur un scénario jugé "extrêmement intelligent" par son entourage.

11 avril 2016 : Mylène confirme directement au site lepoint.fr sa participation à ce film. Elle se dit "ravie" et précise avoir "adoré travailler avec Pascal Laugier pour City of Love"

03 mai 2016 : Longue interview de Pascal Laugier au site mad-movies.com dans laquelle il donne de nouvelles infos sur le film et notamment le scénario.

24 octobre 2016 : Arrivée de Mylène Farmer à Winnipeg accompagnée de Christophe Danchaud son ami mais également maquilleur.

28 octobre 2016 : Début du tournage du film à Winnipeg au Canada. À noter que le tournage avait été initialement annoncé pour le mois d'août entre New York et Toronto avant d'être reporté. Il devait se poursuivre selon le site http://www.actramanitoba.ca jusqu'au 16 décembre.

Février à juillet 2017 : Montage du film

Mai 2017 : début du travail sur le son

07 juin 2017 : La société Yellow Cab Studios (société de post production audio) annonce sur sa page Facebook commencer à travailler sur le film

28 septembre 2017 : Présentation par Mars Films de ses prochaines sorties avec des extraits du film Incident in a Ghost Land lors du congrès des exploitants du cinéma à Deauville (vidéo ci-dessous).

30 octobre 2017 : le site http://bloody-disgusting.com/ dévoile de premières photos du film (sans Mylène) et annonce une sortie mondiale aux environs d'avril 2018.

07 novembre 2017 : le compositeur Anthony D'amario poste ce message sur sa page Facebook : "J'ai le plaisir d'annoncer la finalisation du dernier film de Pascal Laugier « Incident in a Ghost Land » sur lequel j'ai eu le plaisir de co-composer la bande originale. Rendez vous très bientôt dans les salles de cinéma. Avec Ed Rig".

12 décembre 2017 : Le PDG de Mars Films, Stéphane Célérier annonce sur son compte instagram la date de sortie du film pour le 14 mars 2018. Le film a à présent pour nom : "Ghostland".

13 décembre 2017 : Le PDG de Mars Films, Stéphane Célérier partage sur les réseaux sociaux la première photo du film avec Mylène (et Crystal Reed).

09 janvier 2018 : Mars Films dévoile l'affiche du film.

11 janvier 2018 : Mars Films annonce l'avant-première publique du film au Grand Rex le 12 mars à 20h30 (avec mise en vente des place le 20 janvier à 10h). Plus d'infos

11 janvier 2018 : Mars Films annonce sur twitter que le film est déjà vendu dans plus de 40 territoires au monde, dont la Russie et l’Allemagne.

12 janvier 2018 : Mars Films annonce que le film sera présenté en compétition officielle au Festival international du film fantastique de Gérardmer.

12 janvier 2018 : Diffusion d'un premier teaser vidéo du film. La bande annonce est annoncée pour le mercredi 17 janvier.

17 janvier 2018 : Mise en ligne de la bande annonce du film.

03 février 2018 : Présentation du film en sélection officielle du 25è Festival international du film fantastique de Gérardmer en présence du réalisateur Pascal Laugier et de l'actrice Emilia Jones. Plus d'infos

04 février 2018 : Ghostland remporte trois prix au Festival de Gérardmer : Grand Prix 2018, Prix du Public et Prix du Jury SyFy. Plus d'infos




Anecdotes

Mylène était accompagnée au Québec lors du tournage du film par Nathalie Engelstein une amie qui a également travaillé avec elle sur certains clips dont Fuck them all et a été à l'origine du livre Fragile en 2014 avec la photographe Sylvie Lancrenon.
Christophe Danchaud ami de Mylène et également maquilleur était également présent mais uniquement  lors des premiers jours du tournage afin de mettre au point les différents maquillages pour Mylène.

Mylène interprète le rôle de Pauline à deux âges différents : 45 et 60 ans. Il a fallu la maquiller afin de la vieillir pour la seconde partie du film.

Il faisait très froid sur le tournage du film (jusqu'à -60° en extérieur les derniers jours) et certaines caravanes dans lesquelles l'équipe du tournage allait entre les différentes prises de vue n'étaient pas chauffées.

La maison, lieu principal du tournage se trouvait à plus d'une heure de route de l'hôtel dans lequel séjournait Mylène.

Le tournage s'est déroulé sur précisément quarante jours et quarante nuits.

Le 7 décembre 2016, Mylène partage un petit dessin fait sur la neige. Photo publiée par le journaliste du magazine "Gala" Thomas Durand (qui a déjà interviewé Mylène dans le passé) sur son compte twitter : "Cadeau de #MyleneFarmer à ses fans depuis le tournage de #IncidentInAGhostland #letitsnow #InstantX #neige"
Dessin de Mylène Farmer dans la neige sur le tournage du film Incident in a Ghost Land 

L'actrice Taylor Hickson garde un bon souvenir de Mylène : "C'est un ange, elle m'a offert un beau cadeau d'anniversaire. Nous nous parlons encore aujourd'hui. Elle est comme une mère et généreuse." (publié par l'actrice le 18 février 2017)
L'actrice Taylor Hickson parle de Mylène Farmer le 18 février 2017 



Vidéos





Photos

Affiches du film
Affiche France du film Ghostland   Affiche Allemagne du film Ghostland  Affiche Russie du film Ghostland  Affiche pays anglophones du film Ghostland

Photo du tournage du film avec Mylène (mise en ligne le 13/12/2017 - Photographe : Allen Fraser)
Crystal Reed et Mylène Farmer dans le film Ghostland de Pascal Laugier 

Captures HD du film avec Mylène
Mylène Farmer dans le film Ghostland de Pascal Laugier Mylène Farmer dans le film Ghostland de Pascal Laugier Crystal Reed et Mylène Farmer dans le film Ghostland de Pascal Laugier 

Premières photos promo
Incident in a Ghost Land  Incident in a Ghost Land

Photos & Captures du film
Incident in a Ghost Land  Incident in a Ghost Land   Incident in a Ghost Land  Incident in a Ghost Land   Incident in a Ghost Land  Ghostland 

Photos des décors du film (mises en ligne sur http://sara-mccudden-g84a.squarespace.com/)
Décor du film Incident in a Ghost Land Décor du film Incident in a Ghost Land Décor du film Incident in a Ghost Land Décor du film Incident in a Ghost Land Décor du film Incident in a Ghost Land Décor du film Ghostland Décor du film Ghostland Décor du film Ghostland Décor du film Ghostland Décor du film Ghostland Décor du film Ghostland Décor du film Ghostland Décor du film Ghostland Décor du film Ghostland   Décor du film Incident in a Ghost Land 

Autres photos
Incident in a Ghost Land - Pascal Laugier le réalisateur lors du mixage du film  Incident in a Ghost Land - 01er août 2017   Incident in a Ghost Land - L'actrice Emilia Jones dans la salle de mixage le 25 juillet 2017  Incident in a Ghost Land - L'actrice Emilia Jones dans la salle de mixage le 25 juillet 2017   Incident in a Ghost Land - Le réalisateur Pascal Laugier et l'actrice Emilia Jones à Paris le 25 juillet 2017  Incident in a Ghost Land - Le réalisateur Pascal Laugier et l'actrice Emilia Jones à Paris le 25 juillet 2017  Incident in a Ghost Land - Photo partagée par la société de post production audio Yellow Cab Studios le 7 juin 2017  Incident in a Ghost Land - Photo partagée par l'actrice Crystal Reed sur son compte twitter le 21 décembre 2016  Photo d'un technicien et de l'actrice Emilia Jones partagée le 15 décembre 2016 dernier jour de tournage du film Incident in a Ghost Land pour l'actrice  Photo d'Emilia Jones partagée par l'actrice pour son dernier jour de tournage le 15 décembre 2016 sur son compte instagram   Photo partagée par l'actrice Anastasia Phillips sur le tournage du film Incident in a Ghost Land sur son compte Instagram le 13 décembre 2016  Photo partagée par l'actrice Anastasia Phillips sur le tournage du film Incident in a Ghost Land sur son compte Instagram le 13 décembre 2016  Photo partagée par l'actrice Anastasia Phillips sur le tournage du film Incident in a Ghost Land sur son compte Instagram fin octobre 2016 




Presse

20 Minutes

12 avril 2016

20 Minutes - 12 avril 2016

La Dernière Heure (Belgique)

12 avril 2016

La Dernière Heure - 12 avril 2016

Metro (Belgique)

13 avril 2016

Metro Belgique - 13 avril 2016

Télé Magazine

30 avril 2016

Télé Magazine - 30 avril 2016

So Film

07 mai 2016

So Film - 07 mai 2016

Studio Ciné Live

11 mai 2016

Studio Ciné Live - 11 mai 2016

Nous Deux

17 mai 2016

Nous Deux - 17 mai 2016

Carrefour Savoirs

01er août 2016

Carrefour Savoirs - 1er août 2016

Winnipeg Free Press (Canada)

29 octobre 2016

Winnipeg Free Press - 29 octobre 2016

Mad Movies

Janvier 2018

Mad Movies - Janvier 2018 Mad Movies - Janvier 2018 

Paris Match

03 janvier 2018

Paris Match - 3 janvier 2018

France Dimanche

19 janvier 2018

France Dimanche - 19 janvier 2018 France Dimanche - 19 janvier 2018 

Télé Poche

22 janvier 2018

Télé Poche - 22 janvier 2018 Télé Poche - 22 janvier 2018 Télé Poche - 22 janvier 2018




Critiques

grand-ecart.fr  (04/02/2018)
De scène en scène, c'est le sentiment d’oppression qui l’emporte. Le pire est toujours à venir et le pire survient effectivement.
Mylène Farmer gagne ses galons d’actrice, dans un rôle certes secondaire, mais ô combien difficile. (...) Derrière le bruit et la fureur, les cris permanents de souffrance et les images malsaines et dérangeantes, sa douceur apporte une trêve bienvenue.

filmdeculte.com  (04/02/2018)
Ghostland est un film inconfortable, d'une brutalité qui confine au malaise.

lci.fr  (04/02/2018)
C'est du cinéma offensif et rêche, sale et mal élevé qui donne le bâton pour se faire battre et gratte ce qui doit être gratté. Du cinéma qui, sous couvert de genre, nous rappelle d'une part la nécessité dans l'art de montrer l'horreur du monde, des gens, des choses au risque de scandaliser.
Et Mylène Farmer dans tout ça ? Elle est impeccable. Revenue de loin tel un fantôme de cinéma (Giorgino, le seul film - maudit - dans lequel elle a joué, date de 1994), la chanteuse brille en incarnation maternelle et même émeut dans une des scènes les plus fortes et les plus belles de ce film hanté - un sublime ralenti que n'aurait pas renié le Shyamalan du Village. Sans contrefaçon, elle est parfaite. 

commeaucinema.com  (04/02/2018)
 Les liens humains à l'épreuve de l'horreur, sont encore une fois au centre de son film, qui comptera indéniablement dans l'histoire du cinéma de genre.
 Mention spéciale au casting incroyable, et plus particulièrement à Mylène Farmer, qui se révèle d’une justesse et d’une sensibilité saisissantes.

 allocine.fr  (04/02/2018)
 Un film d'une grande maîtrise, aux décors somptueux et terrifiants, où la tension ne retombe jamais.
 Mylène Farmer y livre une prestation très juste, tout en sobriété.

cineserie.com b (04/02/2018)
On reste bouche bée du début à la fin. (...) Ghostland serait-il LE film d’épouvante de ce début d’année 2018 ? La réponse est probablement OUI !
Mylène Farmer est magnifique, Pascal Laugier a su en tirer le meilleur, à la fois forte, fragile, et si gracieuse. Mylène Farmer est émouvante, touchante.

telerama.fr  (05/02/2018)
 Subtil et éprouvant à la fois, le film de Pascal Laugier a logiquement recueilli tous les suffrages à Géardmer.
 Dire si la chanteuse convainc ou non en tant qu'actrice est hors de propos : l'important est qu'elle apporte dans Ghostland son étrangeté à elle. Celle d'une femme enfant qui ne pourrait accoucher que de poupées de porcelaine, à son image. A travers la présence de Mylène Farmer, c'est la même rêverie troublante, entêtante, qui se poursuit.

avoir-alire.com  (05/02/2018)
En cette année 2018, le cinéma de genre vibrera au nom d’un seul homme : Pascal Laugier dont on est encore une fois les martyrs consentants, mais téméraires, apôtres éternels de ses fantasmes morbides et de ses tourments de visionnaire. Chef d’oeuvre.
Mylène Farmer qui, 24 ans après Giorgino, livre une interprétation vraiment crédible et sans fausses notes.
 
lesinrocks.com  (05/02/2018)
Cette proposition relativement basique (chaque élément du récit est du déjà vu) touche juste et fort.
La mère est incarnée par la très rare Mylène Farmer, à qui ce second rôle honorable permet de cultiver son image gothique.

konbini.com  (05/02/2018)
  Certains trouveront la démarche radicale. D’autres la jugeront complaisante (à raison), tant les séquences sordides se répètent, à grands coups de jump scares.
  À la périphérie de la cruauté de ces agresseurs résident pourtant des sous-textes fantasmatiques intéressants, des invitations vers l’imaginaire, vers la féérie mortifère, vers l’adieu à l’enfance. Quand il investit ce terrain-là, armé d’un décorum (encore une fois) magnifique où trône impeccablement Mylène Farmer, Ghostland est efficace.

cineseries-mag.fr  (05/02/2018)
Ghostland agace, Ghostland fascine, Ghostland clive.
Mylène Farmer offre une prestation des plus convaincantes

madmoizelle.com  (05/02/2018)
Un long-métrage terriblement fort, esthétique, et violent.




Interviews

Mylène Farmer ("Gala" - 17/05/2017)

C'était impressionnant de le voir au travail (le réalisateur Pascal Laugier, ndlr), d'observer comment il faisait corps avec son long-métrage. Je garde un souvenir très fort de ce tournage et de "mes filles" à l'écran.

J'aime les projets ambitieux, précis, qui demandent l'investissement de toute une équipe pour un résultat encore inconnu... Il y a une certaine beauté dans ce geste collectif. J'ai accepté ce film, essentiellement parce que mon rôle était très bien écrit et parce que Pascal maîtrise remarquablement ce genre. Son scénario est formidable. Me glisser dans la peau d'une mère prête à défendre ses enfants était un challenge, mais je l'ai finalement abordé de façon assez naturelle, instinctive. Quand le tournage a débuté à Winnipeg, j'étais une actrice parmi les autres.

J'ai travaillé (à propos de sa préparation pour son rôle dans Ghostland, ndlr). Claude Berri m'a dit un jour : "Mylène, si tu connais ton texte à la virgule près, ainsi que les répliques de tes partenaires, tu pourras tout oublier et t'abandonner." Depuis le Cours Florent, je suis amie avec Vincent Lindon, qui m'impressionne infiniment dans chacun de ses rôles. Son aide fut précieuse. Il m'a conseillé son coach. J'ai répété et puis... j'ai fait le grand saut dans le vide !

Etymologiquement, "jouer", c'est "s'amuser, se divertir". En se glissant dans la peau d'un personnage, cela devient "amuser et divertir". Il est important de s'oublier soi-même pour offrir aux autres. Quelles qu'elles soient, les émotions sont un transport, elles permettent à chacun de sortir du temps. C'est une promesse d'éternité. Un abandon, aussi. Ce fut le plus exigeant pour moi. Je suis habituée à construire, à mener à terme des aventures au long court. Là, il me fallait tout oublier, me déconstruire pour laisser le réalisateur réassembler son puzzle.


Pascal Laugier ("Mad Movies" - Janvier 2018)

Il s'agit d'une production franco-américaine tournée en langue anglaise.
Le budget serré - 4,2 millions d'euros - m'a garanti la même liberté artistique que sur mes films précédents. Nous avons tourné sept semaines au coeur de la province du Manitoba, région la plus froide du Canada, le tout dans une vraie maison complètement paumée au milieu de prairies désertiques. Il faisait moins 60 degrés quand nous avons fini le tournage. Ghostland est un pur thriller horrifique, tendance Stephen King. C'est mon long-métrage le plus sec, j'ai tenu à ce qu'il file "sans gras sur les os", en travaillant beaucoup sur la mise en scène et le rythme afin qu'il ne dépasse pas les 90 minutes, générique compris. Si le film n'est pas très sanglant, il est très noir, de plus en plus malaisant à mesure que l'histoire s'enfonce dans son énigme, et largement le plus effrayant de tous ceux que j'ai faits. Je le crois très imprévisible, très intense, tenu par un scénario qui réserve beaucoup de surprises. L'atmosphère de Ghostland est assez réaliste mais la direction artistique, à mesure qu'on avance, devient de plus en plus folle, de plus en plus baroque...pour finir par un climax de pure flippe, quasiment sans aucun dialogue pendant 25 minutes et qui, je l'espère, fait décoller le film vers quelque chose d'assez inédit. C'était ça le pari : jouer avec les archétypes connus du genre et les emmener ailleurs pour garantir au spectateur un ride émotionnel fort, quelque chose de très inconfortable qu'il garderait en lui après la projection. C'est bien sûr un film qui vient de mon amour pour le cinéma des années 70, époque de liberté et d'expérimentation sauvage, où une facture de cinéma classique pouvait dissimuler tout un tas d'éléments totalement inattendus.


Mylène Farmer (lepoint.fr - 19/01/2018)

Ce film est un thriller horrifique avec un vrai scénario et un cinéaste qui a un talent fou.
La France a de la chance de compter parmi ses réalisateurs de grand talent Pascal Laugier, qui signe ici son quatrième long-métrage. J'ai été bluffée par les actrices, mes filles jeunes et adultes. Une intensité rare régnait sur le plateau. Ce tournage restera pour moi un souvenir inoubliable.



MF 24/7

Préco FNAC
Diffusion clip ROLLING STON...
MF Maxi 45trs UNIVERSAL
Réédition maxis 45t

Duel singles

Voter
2005
Q.I
Voter
2008
Dégénération

Résultat du vote

50%
50%

Vidéos

Nouvel extrait de "Ghostland"

21/02/2018

Bande-annonce Ukraine du film "Ghostland"

21/02/2018

Bande annonce russe du film "Ghostland"

12/02/2018

Deuxième teaser clip "Rolling Stone"

11/02/2018

Abolument Stars - M6 - Extrait inédit "Ghostland"

11/02/2018

Bande annonce du film "Ghostland" VF

09/02/2018

12/13 Lorraine - Gérardmer, le palmarès

05/02/2018

Cérémonie de clôture du Festival de Gérardmer 2018

04/02/2018

Dernière presse

Public - 26 janvier 2018
Télé Poche - 22 janvier 2018
Mad Movies - Janvier 2018

Dernière presse

Public - 26 janvier 2018
Télé Poche - 22 janvier 2018
Mad Movies - Janvier 2018
France Dimanche - 19 janvier 2018
Paris Match - 03 janvier 2018