Les brèves

Interview de Julia
Coup coeur MF Défense Arena...
MF 2019
Naître pas, FARMER vs NOVAR...
Shay
alizee enceinte

Mylène Farmer - Interview - La Une est à vous - TF1 - 22 octobre 1988



  • Date
    22 octobre 1988
  • Média /TV
    La Une est à vous - TF1
  • Interview par
    Bernard Montiel
  • Fichiers
  • Catégories interviews



Bernard Montiel : Alors Mylène Farmer, on peut pas parler avec vous de choses très... Ce que vous dites dans vos chansons, en général c'est toujours très fort, y a toujours des messages, y a un style de vie, y a un style qui vous correspond bien, qui vous va bien, que vous menez depuis le départ et ça, c'est bien d'avoir gardé cette même image, cette sincérité, certainement, de l'honnêteté. Mais alors tout de même j'ai envie quand même de parler un tout petit peu avec vous de vos clips, qui sont tout de même absolument superbes et c'est Laurent Boutonnat qui les fait, je crois.
Mylène Farmer : C'est vrai, c'est le réalisateur, oui. C'est celui aussi qui compose à mes côtés.


Bernard Montiel : Alors, quelle est la participation de Laurent dans les clips ? Je crois que lui écrit les musiques, c'est ça ? Et dans vos chansons ?
Mylène Farmer : Dans les clips ou dans les chansons ?


Bernard Montiel : D'abord dans les chansons, si vous voulez, et après les clips.
Mylène Farmer : Dans les disques, en premier lieu il est compositeur, donc c'est avant tout la musique. Et moi, sur le dernier album Ainsi soit je..., j'ai fait quasiment l'intégralité des textes, si ce n'est Baudelaire - le poème de Baudelaire (L'Horloge, ndlr) - et puis une reprise de Déshabillez-moi. Et quant aux clips, c'est lui qui écrit la plupart du temps les scénarios, et c'est toujours une collaboration.


Bernard Montiel : Dans ces clips, justement, Mylène Farmer, on vous sent très, très, très bien. Alors, est-ce que vous avez envie un jour d'interpréter un grand rôle au cinéma ? De quoi vous avez envie en fait quand vous...
Mylène Farmer : (elle l'interrompt) Ça fait partie des projets que j'ai et des souhaits que j'ai, oui.


Bernard Montiel : Et alors le moyen, comme ça, d'avoir un rôle au cinéma, ça veut dire quoi pour Mylène Farmer ? Et puis de s'impliquer autant dans vos clips...
Mylène Farmer : D'avoir un rôle au cinéma, ça voudrait dire peut-être s'oublier un peu et puis avoir une autre vie, très certainement.


Bernard Montiel : Avoir une autre vie...
Mylène Farmer : Le temps d'une heure, c'est vrai ! Ce sera six mois de tournage mais c'est une heure de pellicule.


Bernard Montiel : Est-ce que quand on joue des rôles comme ça, Mylène - et puis on va s'arrêter là parce qu'on va présenter les séries aux téléspectateurs - est-ce que quand on joue des rôles comme ça aussi bien comme vous le faites, que ce soit d'ailleurs sur scène, que ce soit dans vos clips, est-ce que c'est pas aussi un moyen de s'évader d'une certaine réalité ?
Mylène Farmer : J'ai besoin de ça sinon je crois que j'en mourrais. C'est vrai que j'ai besoin de m'évader de la réalité, oui. 


Bernard Montiel : J'ai lu quelque part dans la presse qu'elle avait des yeux d'ange déchu, et ça j'aime beaucoup ! Je la regarde et c'est vrai ! (petit rire gêné de Mylène)


Dans cette émission, les télespectateurs devaiet télphoner pour élire dans plusieurs catégories la série qu'ils souhaitaient voie diffuser. Bernard Montiel présente les séries dans la catégorie Aventure (Le nouvel homme invisibleL'aventure est au bout de la route et L'Ouest aux deux visages).


Bernard Montiel : Alors Mylène, laquelle des trois séries éventuellement aimeriez-vous voir cet après-midi ?
Mylène Farmer : Si je vous réponds aucune... (rires)


Bernard Montiel : Aucune ! Ça, j'en étais sûr ! D'ailleurs, j'avais dit : "Elle va dire aucune" ! (rires) Une des trois ? Aucune ?
Mylène Farmer : Euh... Probablement le western, alors !


Bernard Montiel : Ça, je m'en doutais ! Bon, très bien, elle regardera pas, Mylène, le western ! (rires)


Présentation de la catégorie Comédie avec : La croisière s'amuse, Marie Pervenche et Fame.


Bernard Montiel : Alors attention à la réponse de Mylène Farmer : laquelle des trois séries aimeriez-vous voir, Mylène ?
Mylène Farmer : S'il faut en choisir une, je crois la dernière série, parce que je trouve Marie Pervenche consternante ! (rires)


Bernard Montiel : C'est gentil, ça lui fera plaisir ! (rires)


Présentation de la catégorie Policier avec : MannixMac Gruder et Loud et Cher Inspecteur.


Bernard Montiel : Alors, Mylène ? (rire)
Mylène Farmer : (sourire) Je choisis Chapeau melon et bottes de cuir !


Bernard Montiel : (rires) Parfait ! Pourtant la violence, en général ça vous fait pas peur, Mylène, parce que dans vos clips y a beaucoup de violence !
Mylène Farmer : Oui, de la violence et du sang, mais quand bien même ! (rires)


Présentation de la dernière catégorie, Fiction, avec les séries Loin de ce mondeLa quatrième dimensionLe sixième sens.


Bernard Montiel : Alors, Mylène ? Qui a l'air tout à fait étonnée par ce qui se passe... (rires)
Mylène Farmer : Non, sans hésiter : La quatrième dimension. C'est toujours très bien filmé, intéressant, cohérent. Là, oui ! Je vote pour La quatrième dimension !


Bernard Montiel : Alors ça, ça me fait plaisir ! Enfin elle aime quelque chose dans l'émission ! Très, très bien. Merci Mylène !
Mylène Farmer : Merci !


Bernard Montiel : De toute façon, on se retrouve tout à l'heure : vous allez chanter Pourvu qu'elles soient douces, tiré de votre dernier album.


Mylène interprète plus tard dans l'émission, Pourvu qu'elles soient douces accompagnée par ses deux danseuses.


Source retranscription Référentiel des TV - Editions Why Not

Recherche Interviews

Rechercher dans les interviews
de Mylène Farmer