Les brèves

Interview de Julia
Coup coeur MF Défense Arena...
MF 2019
Naître pas, FARMER vs NOVAR...
Shay
alizee enceinte

Mylène Farmer - Interview - Quel Avenir Madame - Septembre 1987



  • Date
    Septembre 1987
  • Média / Presse
    Quel Avenir Madame
  • Interview par
    Christian Dureau
  • Fichier
    Mylène Farmer Presse Quel Avenir Madame Septembre 1987 Mylène Farmer Presse Quel Avenir Madame Septembre 1987   Mylène Farmer Presse Quel Avenir Madame Septembre 1987
  • Catégories interviews



Quel Avenir Madame : Tristana  est votre cinquième 45 tours mais vous n'avez connu véritablement le succès que l'an dernier grâce à Libertine. Vous aviez alors vingt-quatre ans. Cette gloire soudaine a-t-elle changé votre existence ?
Mylène Farmer : Je ne crois pas. Bien sûr, sur le plan pratique il est plus intéressant d'être connu et d'avoir du succès. Les portes s'ouvrent plus facilement, on a un semblant de respect et on en éprouve une certaine fierté. Par ailleurs, je n'ai plus besoin de faire des galas plus ou moins minables, de me produire dans des clubs entre deux disques ringards. Je me suis jurée de ne plus jamais faire ça. Enfin, financièrement, ce n'est pas mal non plus, puisque chaque matin je peux m'acheter trois croissants au lieu de deux !


Quel Avenir madame : Qu'attendez-vous de l'existence ? Comment rêvez-vous l'avenir ?
Mylène Farmer : Je ne me suis jamais posée la question. Je vis au présent et pas tellement dans le futur ni le passé. Ce qui est certain, c'est que je ne pense pas au mariage, aux hommes, aux enfants... Je peux même dire que j'occulte totalement le sujet des enfants. Je préfère nettement les animaux ! (Rires)... Mais cela changera peut-être un jour...


Quel Avenir Madame : Vous êtes née le 12 septembre 1961 à 5h17 du matin, à Montréal. Vous êtes donc du signe de la Vierge, ascendant Vierge. Avez-vous conscience de l'influence de votre thème astral sur votre caractère ?
Mylène Farmer : D'assez loin, je dois l'avouer. L'astrologie m'intéresse par personne interposée. Je veux dire par là qu'un ami, Bertrand Lepage, qui travaille à mes côtés, est passionné par le sujet et m'en parle souvent. Son approche est très intelligente et je la respecte totalement, bien que n'étant pas influencée pour autant. Il m'a un jour établi mon thème et m'a révélé des choses assez étonnantes. Il m'a prédit des événements auxquels je ne pouvais absolument pas m'attendre et qui sont réellement arrivés peu après. Il m'a prédit aussi le succès de Libertine. De là à consulter des voyants, il y a un grand pas que je n'ai pas encore franchi. Je pense que le fait d'être du signe de la Vierge m'en a attribué quelques grands traits de caractère, mais je ne suis pas assez calée pour vous dire si je suis une Vierge typique.


Quel Avenir madame : Quels sont donc alors vos défauts et vos qualités ?
Mylène Farmer : J'ai beaucoup de défauts mais je ne vous en citerai que trois, les plus marquants : mauvais caractère, trop de cynisme, et beaucoup d'intolérance. Quant à mes qualités... disons la rigueur et l'intégrité !


Êtes-vous superstitieuse ?
Mylène Farmer : Non, vraiment pas ! J'aime les chats noirs plus que les autres et je ne vois pas pourquoi la couleur verte ou le fait de passer sous une échelle m'attirerait les foudres de l'au-delà.


A propos de l'au-delà, croyez-vous à une autre existence après la mort ?
Mylène Farmer : Je suis dans une phase d'interrogation. Je me sens attirée par ce domaine, mais je reste pour l'instant incrédule. Je n'ai jamais essayé, même par jeu, d'entrer en communication avec les esprits. En revanche, j'ai entendu les témoignages de nombreux amis en qui j'ai toute confiance et qui ont été très troublés par des séances de spiritisme. J'aimerais essayer un jour mais à condition de le faire avec des personnes très sérieuses et très documentées. Pour l'heure, je préfère m'intéresser à l'esprit plutôt qu'aux esprits.

Recherche Interviews

Rechercher dans les interviews
de Mylène Farmer