MF 24/7 : les brèves

DECRYPTAGE GENERIQUE
Collector Lyon Bellecour
Classements Amazon
Vents contraires. J-R Lemoi...
Soirée spéciale sur NRJ Hit...
Nagui

Mylène Farmer - Chanson Je m'ennuie



Je m'ennuie est une chanson de l'album Point de Suture (2008).


Paroles & Influences

Paroles de Mylène Farmer.

Lire les paroles de Je m'ennuie

Le saviez-vous ?

L'ennui est un thème important pour Mylène à l'époque de l'album Point de suture. Elle l'évoque en interview citant le philosophe Pascal :

"Je m'ennuie! J'ai besoin de réinventer ma vie... Pascal a dit: "Rien n'est si insupportable à l'homme que d'être dans un plein repos, sans divertissements, sans passions, sans affaires..." Ma raison de vivre est mon métier, le spectacle, le partage." (Mylène Farmer - "Paris Match" - 20/03/2008)

Mylène met en ligne à cette époque le site lonelylisa.com, "le site communautaire de l'ennui" sur lequel, cachée derrière le petit personnage de Lisa, elle partagera pendant quelques mois avec son public essentiellement des dessins de sa création.


Pour le texte de cette chanson, les potentielles références littéraires semblent multiples.
Tout d'abord, Baudelaire et son poème Spleen (issu du recueil Les fleurs du mal) que l'on retrouve dans la chanson : "Le spleen / C'est l'hymne / À l'ennui d'être".

Madame Bovary de Gustave Flaubert est directement citée par Mylène : "De l'ennui à Bovary".

Dans Les amis trop d'accord publié en 1719, Antoine Houdar de la Motte écrit : "L'ennui naquit un jour de l'uniformité". Dans le premier couplet de Je m'ennuie, on peut lire : "L'ennui naquit un jour gris / D'une uniformité que je / Sais invincible".

Le début de la chanson : "La vie oscille à l'envi / Comme un pendule rouillé / Me balancer / De la tourmente à l'ennui" pourrait avoir été inspiré par ces lignes de Schopenhauer dans Le Monde comme volonté et comme représentation (1819) : "la vie donc oscille, comme un pendule, de droite à gauche, de la souffrance à l'ennui".

Une analyse des paroles de Je m'ennuie



Musique & Versions

Musique composée par Laurent Boutonnat.
Arrangements, programmation, claviers et production : Laurent Boutonnat
Guitares : Sébastien Chouard
Choeurs : Mylène Farmer, Alexia Waku, Desta Hailé, Mamido Bomboko
Editions : Isiaka
Copyright : ℗ 2008 Stuffed Monkey


Trois versions

Album Version (2008)

Live Version Tour 2009 / N°5 on Tour (2009)

Live Version Tour 2009 / Stade de France (2010) (inclus "Outro Haka")

Plus de détails dans la remixographie Je m'ennuie



Médias

Aucune prestation télévisée sur Je m'ennuie.


Critiques
"Point de Suture se révèle enfin efficace quand il accélère le rythme, monte le son, se laisse envahir par les pulsations électro sans se poser de questions. [...] Elle arrive même à nous faire avaler son spleen sur Je m'ennuie, petite bombe techno d'un disque plus à danser qu'à penser.." (Le Parisien - 21/08/2008)

"Sur des rythmes électro, Je m'ennuie ennuie rapidement". (Le Matin - 24/08/2008)

"Dégénération, premier single, ouvre aussi l'album. Il donne le ton électro-pop d'une partie du disque avec pour mot d'ordre "faut qu'ça bouge". En arrangements plutôt minimalistes, dans une sécheresse de ton à laquelle il faut s'acclimater. Même climat dans Je m'ennuie, Sextonik (ode au godemichet "d'ivoire ou de jade") ou C'est dans l'air. Autant de titres développés par le duo Mylène Farmer-Laurent Boutonnat dans une efficacité rythmique dansante mais auxquels il manque un rien d'ambition formelle."" (Le Monde - 27/08/2008)

"On ne peut tout de même pas renier à Laurent Boutonnat un talent pour la ritournelle qui va marquer les esprits. À ce niveau-là, on n'imagine pas une seconde que l'album sera dépourvu de tubes. Appelle mon numéro et Je m'ennuie, au moins, ont toutes les raisons de séduire le public radio." (La Meuse - 27/08/2008)

"Reste encore à sauver l'entêtant Appelle mon numéro dont la frâicheur fait presque oublier le refrain ("Appelle mon numéro,fais-moi l'hallali, appale mon numéro, donne-moi le lalala")." (Télé Moustique - 27/08/2008)

"Le communiqué officiel annonçait des accents "plus éléctroniques" et "des ballades mélancoliques dont elle seule détient le secret". Le communiqué officiel ne ment pas. Sauf que l'électro sonne comme du sous-Mylène (Sextonik trois crans en-dessous de Désenchantée), voire comme du sous-Kate Ryan (Je m'ennuie)." (Télé Moustique - 27/08/2009)

"Avec Sextonik, Je m'ennuie, Appelle mon numéro et Point de suture, elle tient entre ses cordes vocales quatre tubes qui seront sur toutes les lèvres d'ici sa tournée des stades de l'automne 2009." (Paris Match - 28/08/2008)

"Troisième titre, Je m'ennuie résume notre sentiment". (Le Matin - 30/08/2008)

"La suite est résolument plus électro avec Je m'ennuie et son refrain qui nous rappelle celui de Comme j'ai mal." (20 Minutes Suisse - 02/09/2018)

"Passons sur Dégénération à destination des dancefloors, et Je m'ennuie qui... ennuie rapidement." (Ciné Télé Revue - 04/09/2008)

"Le contenu s'avère pourtant plus spleenétique et doucereux que macabre, tirant sur le fil rouge d'un mal-être que l'on n'hésitera pas à qualifer d'adolescent, tant les thèmes relèvent toujours d'une mauvaise dissertation scolaire sur des idées baudelairiennes (Je m'ennuie et Paradis Inanimé en ressassent les pires clichés). Pauvre Charles qui subit là une nouvelle crise de "bovarysme"." (Ciné Télé Revue - 04/09/2008)

"Certains textes (Je m'ennuie, Sextonik, C'est dans l'air) sont d'une platitude désarmante. Baudelaire peut dormir tranquille." (L'Echo Républicain - 05/09/2008)

"Trois ou quatre titres comme Appelle mon numéro, Je m'ennuie ou Sextonik se démarquent vraiment, contrairement au terrible Dégénération, premier extrait du disque qui aurait pu servir de bande-son à un contreversé film érotique (comme ceux que diffusait M6 le dimanche soir il y a quelques années). Une ambiance moderne avec des sonorités électro... pour un résultat moyen." (purepeople.com - 21/08/2008)

"Je m'ennuie porte très bien son nom et pourrait même porter le sous-titre J'insupporte." (citegay.fr - 21/08/2008)

"Je m'ennuie, troisième plage, est du Farmer pur jus. Que l'on aime ou pas le personnage, pour le coup il faut lui laisser l'efficacité d'une mélodie hyperdansante, qui rejoint des tubes comme Sans contrefaçon, par exemple." (dh.be - 21/08/2008)

"Je m'ennuie : retour aux sonorités électroniques pour un hit efficace, clair, et dance dont les arrangements font totalement abstraction du désenchantement paroxysmal des paroles (comme souvent chez l'artiste). Ode à l'oisiveté, à la désillusion. Virage musical bien opéré à travers ce titre moderne et entraînant, empreint de doute et de solitude profonde, nous renvoyant au bovarysme. Un futur single à n'en point douter." (discordance.fr - 24/08/2008)

"Entraîné par les spectaculaires allitérations du refrain de Dégénération [...], l'album propose le compte habituel de mantras collectifs (C'est dans l'air) et de confessions à partager avec ses fans (Je m'ennuie, Si j'avais au moins...)." (rfi.fr - 25/08/2008)

"Le choix de ce premier extrait (Dégénération) [...] a surpris les fans qui vont peut-être préférer la chanson plus romantique Appelle mon numéro ou la ballade mélancolique et mélodique Point de suture. Au final, ils seront certainement convaincus par les textes anticonformistes, sensuels et provocateurs de chansons comme Sextonik où il est question ou encore Je m'ennuie évoquant l'un de ses thèmes de prédilection : la solitude." (nouvelobs.com - 28/08/2008)



Concerts


Tour 2009
Je m'ennuie a été chantée sur toutes les dates du Tour 2009 (concerts indoor puis concert en stades).
Arrangements pour la scène : Laurent Boutonnat.
Chorégraphie : Mylène Farmer.

Le saviez-vous ?

Pour les images de scène de Je m'ennuie, Alain Escalle crée des écorchés (à l'image des costumes de Jean Paul Gaultier) qui effectuent une chorégraphie synchrone à celle proposée par les danseurs sur scène. Il a fallu, pour créer ces personnages animés que Mylène s'équipe de capteurs électroniques et soit filmée afin de reproduire ses mouvements et pouvoir les adapter ensuite sur des personnages en 3D.

"Je m'ennuie, c'est Mylène qui a créé cette chorégaphie qui était parfaitement adaptée à l'esprit du costume. En fait, elle avait créé quelque chose d'assez statique mais de très précis dans les bras, une gestuelle très, très particulière que je trouvais très intéressante sur scène parce que c'était un tableau visuellement où tout s'intégrait, c'est à dire la chorégraphie, le costume, la musique où, tout était très présent. Mylène a enregistré avec des capteurs sur son corps la chorégraphie. Je l'ai fait aussi sur d'autres petits passages. Mais, je n'avais pas la vision d'ensemble et la puissance scénique que ça a eu à l'arrivée. Je suis toujours très admiratif de voir que Mylène peut en amont créer des choses en sachant, finalement, ce que ça va donner. Elle visualise très bien les choses, et, elle est capable d'en parler de façon très claire." (Christophe Danchaud - Bonus Stade de France - 2010)


Pour les concerts en stades de septembre, un moment est offert aux danseurs : l'Outro Haka qui fait immédiatement suite à Je m'ennuie. La chorégraphie a été créée par Christophe Danchaud et c'est Yvan Cassar qui compose la musique :
"Laurent m'a demandé de créer un moment de chorégraphie. J'ai trouvé intéressant qu'on utilise les danseurs seuls ce qui est toujours un peu risqué parce que les gens sont habitués à voir Mylène danser avec les danseurs et, c'est rare aussi qu'on donne comme ça un cadeau aux danseurs d'être seuls sur scène, et, elle nous l'a offert. J'ai trouvé qu'il s'intégrait bien dans le show. Tou se liait très, très bien." (Christophe Danchaud - Bonus Stade de France - 2010)

"L'idée est venue pour les stades de faire un moment chorégraphié avec beaucoup de rendez-vous extrêmement découpés, avec beaucoup de stop, beaucoup de progression. J'ai décidé de faire quelque chose qui soit un tout petit peu oriental. Très discrètement, c'est une espèce de brume et tout d'un coup ce monde puissant, organique est là, qui vous saute à la figure. Que justement ça inspire quelque chose à la danse et que ça inspire plein de contratses et plein d'idées." (Yvan Cassar - Bonus Stade de France - 2010)


  • Mylène Farmer - Je m'ennuie Tour 2009

  • MF 24/7

    DECRYPTAGE GENERIQUE
    Collector Lyon Bellecour
    Classements Amazon
    Vents contraires. J-R Lemoi...

    Duel Live

    Voter
    2006
    California
    Voter
    2019
    California

    Résultat du vote

    33%
    67%

    Vidéos

    Teaser J-1 "Live 2019 Le Film"

    05/12/2019

    Images de scène "Je te rends ton amour" (Live 2019)

    29/11/2019

    Publicité album "Live 2019" - Spot de 15 secondes

    18/10/2019

    Teaser J-1 Album "Live 2019"

    17/10/2019

    "Audrey & Co" - LCI - "Show XXL au cinéma !"

    16/10/2019

    Basique - France 2 - Annonce l'album "Live 2019"

    10/10/2019

    Clip "M'effondre" (Live 2019)

    10/10/2019

    "Télématin" - France 2

    12/09/2019

    Dernière presse

    VSD - 28 février 2019
    Le Parisien - 18 février 2019
    CNews - 5 février 2019
    France Dimanche - 8 Février 2019

    Dernière presse

    VSD - 28 février 2019
    Le Parisien - 18 février 2019
    CNews - 5 février 2019
    France Dimanche - 8 Février 2019
    Gala - 31 janvier 2019

    Dernières photos

    Mylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie DelépineMylène Farmer - Paris La Défense Arena - Juin 2019 - Photographe : Nathalie Delépine

    Dernières photos