Les brèves

Duel

Souviens-toi

MF 24/7 : les brèves

Pub pour l'intégrale des cl...
Appelle Mon Numéro - Making...
BR Les clips l'integrale
Tout le monde en parle....
Message répondeur Mylene 2...
Dereck reacts France Inter

Souviens-toi du jour

le 18/06/1986

il y a 35 ans

Avant-première du clip "Libertine" au cinéma

Duel clips

Voter
1991
Je t'aime mélancolie
Voter
2008
The Farmer Project

Résultat du vote

43%
57%
X

Mylène Farmer - Influences - Bleu Noir (album)


Mylène Farmer - Album Monkey Me
Huitième album studio de Mylène Farmer
Dates de sortie
29 novembre 2010 (sortie digitale)
06 décembre 2010 (sortie physique)
Ventes France
# 440 000 exemplaires
Certifications
Diamant (France), Platine (Belgique), Or (Suisse), Platine (Russie)
Trois auteurs semblent avoir influencé Mylène Farmer lors de l'écriture des textes de l'album Bleu Noir.


Pierre Reverdy

C'est avant tout (et à nouveau) dans l'oeuvre de Pierre Reverdy que Mylène semble avoir trouvé l'inspiration.

On retrouve dans les textes de différentes chansons de multiples références à l'ouvrage "Poèmes en Prose" publié par Pierre Reverdy en 1915.

Pierre Reverdy a été une source régulière d'inspiration pour Mylène depuis le texte Regrets en 1991.


Bleu Noir


Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Le vent et l'esprit" - p29

"La tête parle et je n'entends rien, le vent disperse tout."

Mylène Farmer - "Bleu Noir"

"La bataille est belle
Celle de l’amour
Disperse tout "



Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Les cornes du vent" - p33

"Je te dédie ma mort, colle ton oeil à la serrure de cette chambre, vide et lugubre comme un drame, tu connaîtras l'homme qui l'habite."
Mylène Farmer - "Bleu Noir"

"Et qui peut se mouvoir
Dans ce convoi de larmes
Je te dédie ma mort
Et je saigne, saigne encore Mais… "



Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Hotels" - p33

"C'est un autre soupir et la rue me devient moins hostile ; mais quand viendront, enfin, la délivrance et le repos tranquille ? "
Mylène Farmer - "Bleu Noir"

"Je tombe en défaillance
Vienne ma délivrance"



Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Une apparence médiocre" - p39

"C'est un long convoi de larmes et sur chaque quai où l'on se sépare de nouveaux bras agitent des mouchoirs"

Mylène Farmer - "Bleu Noir"

" Et qui peut se mouvoir
Dans ce convoi de larmes
Je te dédie ma mort
Et je saigne, saigne encore Mais… "


Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Le vent et l'esprit" - p29

"C'est une étonnante chimère. La tête, plus haut que cet étage, se place entre les deux fils de fer et se cale et se tient ; rien ne bouge."

Mylène Farmer - "Diabolique mon ange"

" Ne reste que les rêves
Étonnante chimère
Qui garde son empreinte
A fuit dans son étreinte"



Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Marche forcée" - p32

"Jamais désirable, cette âme t'a conduit où tu es mieux, où tu es mal, ce que tu seras toujours avec les mêmes fatigues de toi même, en arrière."

Mylène Farmer - "Diabolique mon ange"

"Allons ailleurs si tu veux
Conduis-moi où tu es mieux
Et plus jamais la même…
Le vent fait sourde oreille  "



Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Les cornes du vent" - p33

"Les murs ont gardé son empreinte."

Mylène Farmer - "Diabolique mon ange"

"Ne reste que les rêves
Étonnante chimère
Qui garde son empreinte
A fuit dans son étreinte "



Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Hotels" - p33

" Je vais passer devant l'ennemi, redoutable plus que la pluie, plus que le froid. Il dort et ma main tremble"

"mais quand viendront, enfin, la délivrance et le repos tranquille ?"

"Il n'en reste plus que les rêves."


Mylène Farmer - "Diabolique mon ange"

"Repos tranquille
Heure inutile
Dans cette chambre
La main qui tremble

Ne reste que les rêves

Étonnante chimère
Qui garde son empreinte
A fuit dans son étreinte"



Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Traits et figures" - p35

"Dans ma tête des lignes, rien que des lignes ; si je pouvais y mettre un peu d'ordre seulement."

Mylène Farmer - "Diabolique mon ange"

" Dans ma tête un désordre
Y remettre un peu d’ordre
N’a jamais vu ma fièvre
N’a jamais dit je t’aime"


Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Toujours seul" - p30

" J'ai préféré le coin plus aigu de cette chambre pour être seul ; et la fenêtre d'en face s'est ouverte."

"On a peur de tous les cris, les cheminées s'éteignent. Il fait si noir."


Mylène Farmer - "Diabolique mon ange"

"Dans ma mémoire qui dérape
Gardera le dur de l’asphalte
Tu préfères les angles plus aigus
D’un destin qui semble perdu "

"Mais il fait si noir
Détourne-toi de moi
Tu l’as fait déjà
Tu l’as fait déjà
"


Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -
"Le vent et l'esprit" - p29

" Je suis toujours sur le trottoir d'en face et je regarde ; je regarde les mots qu'emporte le vent, les mots qu'il va jeter plus loin."

Mylène Farmer - "Lonely Lisa"

"Mélancolie
Par la porte opposée elle voit
Sa folie
Qu’elle va jeter plus loin
De toi"



Toi l'amour


Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -  Tome 2 - p38


La terre épuise les secondes
L'ombre tourne au nombre des doigts
Ce n'est que la moitié du ciel et l'autre monde
Qui s'en va"

Mylène Farmer - "Toi l'amour"

"Et l’autre monde qui s’en va
Dans la pénombre glissent des pas
Et l’on sait à peine d’où tu viens… tu vas
L’on sait bien quand même dire
Faut pas qu’tu t’en ailles
Jamais"



Pierre Reverdy - "Poèmes en prose" -  Tome 2 - p38


"Tout ce qui s'est passé glisse dans la pénombre"

Mylène Farmer - "Toi l'amour"

"Et l’autre monde qui s’en va
Dans la pénombre glissent des pas
Et l’on sait à peine d’où tu viens… tu vas
L’on sait bien quand même dire
Faut pas qu’tu t’en ailles
Jamais"






Aristote

Aristote pour Lonely Lisa


Aristote (citation)


"Il n'y a point de génie sans un grain de folie"

Mylène Farmer - "Lonely Lisa"

"Il nous faut une révolution
Pour créer l’envie
L’âme est ainsi
Y a pas de génie sans grain de fo…
Sans grain de folie !"






Rimbaud

Enfin, dans Oui mais... Non possible référence à Rimbaud


Rimbaud

"Le bateau ivre"

Poème de 1871

Mylène Farmer - "Oui mais... Non"

"Tout pas tout dit
Si la vie est gaie
Tout va à l eau Oo
Ô bateau ivre
Et joie de vivre
Me fait défaut"