Les années Interstellaires

Gala, le 04/11/2015

Une troisième vie, dites-vous ? C’est un peu exagéré… Je pense plutôt à une continuité dans… le changement ? Il est toujours si difficile de parler de soi.

Gala, le 04/11/2015

Le temps peut encombrer l’esprit. Heureusement, la mémoire sélective nous permet d’échapper à la sédimentation de certaines émotions. Il est essentiel de « désapprendre » pour se remettre en question, rompre avec les peurs qui paralysent et qui gangrènent, accueillir tout ce qui se présente à vous et le transformer. Nous sommes tous des alchimistes avec ce pouvoir d’améliorer les choses. Bon, parfois, on s’emmêle un peu les pinceaux !

Gala, le 04/11/2015

La peur n’est pas un moteur chez moi. Par contre, l’ennui, ou la crainte de l’ennui, est bien souvent ce qui me fait évoluer vers d’autres mondes. J’ai aussi besoin de nourritures. Apprendre des autres est important.

Gala, le 04/11/2015

Mes proches ont essentiellement à cœur le respect de ma vie privée.

Gala, le 04/11/2015

Il faut une certaine dose de détermination, c’est vrai, mais aussi de fragilité, pour exercer ce métier. Je pense que cet étrange équilibre est là, en vous, dès le départ, et qu’il se renforce avec les années. La vie a ses angles durs qui vous mettent à l’épreuve, si ce n’est à terre. J’ai en tête la fable de Jean de La Fontaine, Le chaîne et le roseau, qui dit que le roseau plie et ne rompt pas. Mais vous n’avez pas tort, c’est aussi un réflexe de survie.

Gala, le 04/11/2015

Il ne suffit pas d’exiger la confiance de l’autre, il faut également s’en montrer digne. Si je ne sais pas faire confiance spontanément, en revanche, mon instinct m’indique immédiatement les personnes qu’il faut fuir !

Gala, le 04/11/2015

Il me semble que je suis très présente sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas de mon fait, certes. Mais je préfère laisser les gens s’exprimer librement, sans intervenir. Ce que j’ai à partager se trouve dans mes albums, mes concerts, mes clips et, plus rarement, dans quelques interviews. Les internautes se sont organisés autour de mon silence et je suis impressionnée par leur créativité et leur niveau d’exigence.

Gala, le 04/11/2015

J’essaie de répondre aux attentes de mon public en lui proposant un nouvel album, en restant moi-même et, je l’espère, en ne trahissant pas sa confiance.

Gala, le 04/11/2015

La sortie d’Interstellaires aux Etats-Unis est un alignement planétaire. Sting m’a fait l’honneur de partager son titre Stolen Car, revisité avec talent par Tristan Casara (The Avener), et Martin Kierszenbaum, en plus d’être un compositeur talentueux, est aussi le président du label américain Cherrytree Records. L’idée d’une distribution outre-Atlantique est amusante. Je la vis comme une jolie surprise et non pas comme un enjeu

Gala, le 04/11/2015

Je préfère sans hésitation les regrets aux remords. Si les regrets sont le signe d’un échec, ils témoignent aussi du mérite d’avoir essayé.