Les brèves

Duel

Souviens-toi

MF 24/7 : les brèves

Nouvelle date à Nice ?!
A partir de 55 euros sur Fn...
Début Affichage Nevermore 2...
Nevermore
Audiences pas terribles
Boomerang - Rheims - indici...

Souviens-toi du jour

le 25/09/2006

il y a 15 ans

Sortie du single "Slipping away (Crier la vie)" (avec Moby)

Duel chansons

Voter
1986
We'll never die
Voter
2015
C'est pas moi

Résultat du vote

45%
55%
X

Mylène Farmer - Les mots - Textes



Retrouvez les paroles de toutes les chansons du best of Les mots dans la rubrique Paroles du site.



Les influences littéraires de Mylène pour les textes des trois chansons inédites de ce best of :


Pour Les mots, Mylène s'inspire directement pour la première fois de l'auteure anglais Emily Dickinson et particulièrement ici de certains de ses poèmes :
"I will tell you how the sun rose" est le titre du poème 318, "I'll tell you how the sun" et les expressions "To lives that stoop to notice mine" et "But a fraction of this life" sont repsectivement inspirés des poèmes 273 ("And deal occasional smiles/ To live that stroop to notice mine") et 275 ("Why, God, would be content / Why but a fraction of the Life"). (source : "Mylène Farmer Influences" - Benoît Cachin - Editions Tournon)



Pour C'est une belle journée, référence à l'un des auteurs préférés de Mylène, Pierre Reverdy :

"Allongé le corps est mort / Pour des milliers / C'est un homme qui dort..." est inspiré du poème "Esprit pesant" du recueil "La lucarne ovale" : "Il est allongé et il dort. C'est un corps mort. Un dernier rayon éclaire son visage calme où brillent des dents sans éclat. Les heures sonnent doucement autour de sa tête; il ne les entend pas."


Pour Pardonne-moi, influence aussi de poèmes de Pierre Reverdy :
Cette partie d'un couplet de la chanson, "Prince hongrois / L'on descend de l'autre / Coté du monde" peut être inspirée par, "On descend l'autre côté du monde / On glisse dans un trou qui n'a pas de fond"