MF 24/7 : les brèves

Top Physique
100 000
45 ans du loto/MF pub
Nostalgie WE MF
Pub loto
Julia OUT...comme elle sait

Mylène Farmer - Dégénération - Histoire (chanson & single)


Dégénération est une chanson du septième album studio de Mylène Farmer, Point de Suture (2008). Elle en est le premier single extrait.


Paroles & Influences

Les paroles de Dégénération ont été écrites par Mylène Farmer.

Mylène a expliqué succintement le sens qu'elle a voulu donner à ce texte, lors d'une interview au JT de 20 heures de Claire Chazal le 31 août 2008 sur TF1, faisant notamment référence à la chanson Désenchantée :
"J'ai surtout le sentiment que la nouvelle génération d'aujourd'hui est dans un monde d'une ultraviolence et que c'est  un monde très très difficile. Est-ce une "dégénération", je ne sais pas. Je me suis un peu amusée aussi, en toute humilité, avec le mot "dégénération" puisqu'il y avait eu "génération désenchantée".

Analyse

Un texte qui a dérouté les fans par son apparente simplicité.
Une analyse du texte Dégénération.

Influences

À noter une référence au fleuve mythique le Styx que l'on retrouvait déjà dans les paroles des chansons On est tous des imbéciles et L'Instant X (plus d'infos sur Le Styx)



Musique & Remixes

La musique de Dégénération a été composée par Laurent Boutonnat.

Les remixes sont nombreux : le célèbre Martin Solveig remixe pour la première fois une chanson de Mylène. D'autres remixeurs déjà connus par les fans font leur retour : Tomer G qui avait remixé Sextonik en 2009 propose le "Tomer G Sexy Club Mix" et Manhattan Clique qui avaient produit et remixé Slipping Away (Crier la vie) le duo avec Moby en 2006 créent également des remixes de la chanson.

Les remixes vont connaître un gros succès permettant à Dégénération d'atteindre au mois de juillet la 10ème place du classement Yacast des titres les plus diffusés dans les clubs en France, le meilleur classement pour un single de Mylène depuis de nombreuses années.

Plus de détails dans la remixographie Dégénération



Sortie & Parcours
 

Rumeurs, buzz et imprévus, c'est ainsi que l'on pourrait résumer les jours précédant la sortie de Dégénération.

C'est dans le quotidien "Ouest France" le 21 mai 2008 que l'on apprend le nom du nouveau single de Mylène Farmer : Dégénération. Thierry Suc précise également au journal que les premières diffusions radios sont prévues pour le 19 juin 2008.
Mylène Farmer Presse - Ouest France 21 mai 2008

Les jours suivants, la presse se fait l'écho de ce nouveau single ("Public", "Voici"...).
Mylène Farmer - Presse - Public - 31 mai 2008   Mylène Farmer - Presse - Public - 02 juin 2008

Thierry Suc donne plusieurs interviews à la PQR (presse quotidienne régionale) au sujet de la mise en vente des places de la tournée 2009, et il ne manque jamais de rappeler la date du 19 juin pour Dégénération.
Les "fakes" (musiques ou textes créés par des fans inventifs et impatients) vont par ailleurs se multiplier sur le net.

Le 07 juin 2008, le site musicme propose le premier le visuel du nouveau single, Dégénération.
Une photo totalement inédite de Simon Hawk (alias John Nollet).
Mylène Farmer Dégénération
Le site musicme propose également le même jour deux extraits de 30 secondes de Dégénération (qui sont vite retirés).

Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 juin 2008, le site ecompil (site de téléchargement d'Universal Music) propose de télécharger (légalement) l'intégralité de Dégénération. Le titre est disponible plusieurs heures avant d'être retiré. Les sites universalmsuic et ecompil seront ensuite inaccessibles ("en maintenance") jusqu'au mardi 17 juin.
Cet imprévu suscite des interrogations.
S'agit-il d'une fuite volontaire pour créer un buzz ? La réponse semble être non, le risque de perte en nombre de téléchargements légaux étant beaucoup trop important. On peut conclure à une probable erreur (peut-être une errreur de programmation) inhérente aux sites universalmusic et ecompil.
Cette fuite induit un autre débat chez les fans jusqu'au 19 juin. Certains, déroutés par ce titre aux sonorités électro inhabituelles se demandent s'il s'agit d'un remix ou de la version originale.

Le 17 juin 2008, le quotidien "Le Parisien - Aujourd'hui en France" annonce un remix de Dégénération par Martin Solveig.
Mylène Farmer - Presse - Le Parisien - 17 juin 2008

En avant-première et en exclusivité, le 19 juin 2008 le site de musique en ligne jiwa.fr propose d'écouter le titre dès minuit.
Jiwa  Jiwa  

Dans la nuit, le titre est disponible sur les plateformes de téléchargement légal (virginmega, iTunes, musicme, fnacmusic, ecompil, universalmusic..)
virginmega 19 juin 2008  virginmega 19 juin 2008  virginmega 19 juin 2008  virginmega 19 juin 2008  

Les radios peuvent télécharger le titre sur une plateforme dédiée dès 06h00.
Un CD promo monotitre est également envoyé (plus de détails dans le référentiel Dégénération).

NRJ diffuse Dégénération dès 07h30 ( le site nrj.fr laisse une large place à ce nouveau single : page d'accueil, page de téléchargement et Mylène apparait en fond de toutes les pages de la rubrique "Musik".)
nrj.fr le 19 juin 2008  nrj.fr le 19 juin 2008   nrj.fr le 19 juin 2008 

L'émission "Laissez-vous tenter" (panorama de l'actu culturelle) diffusée le matin à 09 heures sur RTL évoque ce nouveau titre de Mylène (écouter)
À noter que la version diffusée en radio et téléchargeable correspond bien à celle qui avait été mise en ligne malencontreusement sur ecompil quelques jours auparavant. Il s'agit de la version Radio Edit du titre d'une durée de 04'05.

Pour sa première journée, Dégénération est numéro 1, le 20 juin 2008, des ventes de titres pour les plateformes proposant des classements avec mise à jour quotidienne (virginmega, iTunes, musicme).
Mylène Farmer Dégénération sur virginmega
Sur le site musicme, Dégénération est en pôle position avec pour les écoutes un chiffre dix fois supérieur au deuxième titre du classement !

Le classement officiel des titres les plus téléchargés en France (ifop/snep) offre une nouvelle première place à Mylène. En seulement trois jours d'exploitation, Dégénération devance tous les autres titres avec 4998 téléchargements. Polydor précise qu'avec ces ventes en trois jours, Mylène établit un record.

Le 27 juin 2008, Tomer G propose un extrait d'une minute du "Tomer G Sexy Club Mix" sur son myspace. Excellent accueil chez les fans.

Le 18 août 2008, trois supports sont proposés : un CD Single, un Maxi CD Digipak en édition limitée et un Maxi Vinyle en édition limitée avec les remixes de Tomer G et de Manahattan Clique.
Mylène Farmer Dégénération CD 3 titres  Mylène Farmer Dégénération CD Maxi  Mylène Farmer Dégénération Maxi 33 Tours

Le saviez-vous ?

Dans les bonus de la vidéo Avant que l'ombre... à Bercy (sortie fin 2006), on note qu'Alain Escalle a déjà conçu une silhouette très proche de celle que l'on retrouve sur la photo de John Nollet (sous le pseudo Simon Hawk) choisie pour la pochette de Dégénération.
Aain Escalle dans les bonus du DVD Avant que l'ombre... à Bercy


Cette pochette évoque à la fois Le Violon d'Ingres de Man Ray (1924), le visuel du single de Mylène L'histoire d'une fée, c'est.... ou la photo de Sophie Ristelhueber "Everyone" (plus de détails)
Le Violon d'Ingres de Man Ray    Mylène Farmer - L'histoire d'une fée, c'est...  Photo de Sophie Ristelhueber "Everyone"

Le saviez-vous ?

Concernant la cicatrice de la photo de la pochette :

Mylène Farmer Dégénération cicatrice

On voit apparaitre les lettres IYH, ou plus exactement IY/H. Ce qui signifie en hébreu "Avec la volonté de Dieu". Voici donc une autre pierre ajoutée à l'édifice des références religieuses de Mylène.


Pour la semaine du 17 au 23 août 2008, Dégénération entre directement à la 1ère place du top singles en France avec 27 401 exemplaires vendus. C'est le plus gros démarrage de l'année 2008 pour un single.
Cinquième single de Mylène numéro 1 en France, un record alors partagé avec Céline Dion.

Le single se vendra au final à environ 80 000 exemplaires avec les téléchargements.
Un joli score pour un single très atypique qui a dérouté un grand nombre de fans par le son très électro et le côté "destructuré" de la chanson (l'absence du classique : couplets - refrains) la faisant même qualifier par certains "d'ovni" de l'album. Le titre est assez peu diffusé en radios (il ne dépassera pas la 51ème place de l'airplay radio yacast).



Clip

Tournage du clip dans les environs de Prague au mois de juin 2008.

Le site musique.sfr.fr propose le 26 juin 2008 dès 00h01 un premier teaser de 22 secondes du clip. Deux autres teasers sont mis en ligne le 30 juin. La diffusion du clip en intégralité est prévue pour le 10 juillet.

Le 01er juillet 2008 Polydor annonce dans un communiqué : "Le premier extrait (de l'album) s'intitule Dégénération et sera mis en images par le talentueux Bruno Aveillan. Ce clip tourné à Prague s’inscrit dans la grande tradition farmérienne et renoue avec le genre cinématographique de ses débuts. Mylène Farmer y joue le rôle d’un personnage aux pouvoirs exceptionnels... à l'image de sa carrière musicale."

Publication dans "Paris Match" le 03 juillet 2008 d'un article sur le clip avec des photos inédites du tournage signées Claude Gassian (plus de détails dans la rubrique clip)
 

Le site SFR Music propose la diffusion du clip en intégralité et en exclu le 10 juillet 2008 à 12h45.
Les fans se ruent sur le site qui indique quelques secondes après la mise en ligne un problème inhérent à "une utilisation correcte de la bande passante", le clip devant être "momentanément retiré avant une nouvelle mise en ligne".
Il est à nouveau vite disponible quelques minutes plus tard. Les sites tf1.fr, universalmusic.fr puis nrj.fr proposent aussi peu après la diffusion du clip en intégralité sur leurs pages.
Pour les télés, c'est la chaîne NRJ Hits qui est la première à diffuser le clip (dès 15h45 pour être précis). Virgin 17 puis d'autres chaînes musicales le programment dans la soirée ou le lendemain.



Promotion

Aucune prestation télévisée pour la chanson Dégénération.

Pas de publicité TV pour ce single mais diffusion d'extraits du clip dans les spots de pub pour l'album Point de Suture .

Mylène accorde deux interviews pour la sortie de l'album (qui est dans les bacs une semaine après les supports physiques de Dégénération) au magazine "Têtu" et au JT de 20h sur TF1 dans lesquelles elle évoque la chanson et le clip Dégénération.

Critiques
"Le très commercial single Dégénération avait donné depuis quelques jours la tonalité du disque : rythmique puissante, voix très avant, texte imperturbablement farmerien." (Le Figaro - 21/08/2008)

"Dégénération, premier single coup de poing, remixé par Martin Solveig, DJ star, est un des tubes de l'été. Parions que d'autres titres de Miss Farmer suivront le même chemin au sommet des hit-parades." (Télé Top Matin - 24/08/2008)

"C'est un album plutôt décousu, sans véritable surprise, mais contenant quelques tubes potentiels. Dégénération, qui ouvre l'album, fait dans l'électro bien lourd. Mylène annonce la couleur : "Faut qu'ça bouge", dit-elle. Avant de susurrer "Appelle mon numéro, j'ai le sang chaud", sur le titre suivant." (La Dernière Heure - 25/08/2008)

"Mylène Farmer, 46 ans, conjugue son aura de soufre éthérée avec quelques exercices de style néogainsbourien. C'est le premier single, Dégénération : "Coma t'es sexe, t'es styx / T'es statique / Coma, t'es sexe, t'es styx / Extatique." Bien sûr, il faut imaginer cela dans un stade avec les notes de son mentor, Laurent Boutonnat, tout en sons compressés de basses et gros beats... Il faut voir aussi le clip, une variation probable assez réussie de Libertine en milieu hospitalier avec irruption de casqués se roulant des pelles. Clientélisme gay ?" (Libération - 26/08/2008)"

Dégénération, premier single, ouvre aussi l'album. Il donne le ton électro-pop d'une partie du disque avec pour mot d'ordre "faut qu'ça bouge". En arrangements plutôt minimalistes, dans une sécheresse de ton à laquelle il faut s'acclimater. Même climat dans Je m'ennuie, Sextonik (ode au godemichet "d'ivoire ou de jade") ou C'est dans l'air. Autant de titres développés par le duo Mylène Farmer-Laurent Boutonnat dans une efficacité rythmique dansante mais auxquels il manque un rien d'ambition formelle."" (Le Monde - 27/08/2008)

"On connaît les obsessions farmeriennes : mélancolie, mysticisme, mort, érotisme, libertinage... Elle les décline cette fois encore avec des vers allusifs comme "Coma t'es sexe, t'es Styx" (pour rappel chez les Grecs, le Styx est le fleuve des enfers)"."(La Meuse - 27/08/2008)

"Le single Dégénération et son clip-partouze dans une clinique cyber de Prague avaient déjà un goût de déjà-vu." (Télé Moustique - 27/08/2008)

"Avec ses beats glacés eighties tout droits sortis d'un vieux Depeche Mode, Dégénération prouve qu'à défaut d'être chez Björk, on n'est pas non plus chez Céline Dion." (Le Matin - 30/08/2018)

"Cette fois, le virage dance qu'elle a amorcé durant cette décennie se transforme en longue autoroute électro-pop qui donne le ton de l'album. Dégnération préfigure la tendance électronique amorcée sur cet album." (Célébrité Magazine - Septembre / Octobre 2008)

"On ne se refait pas. Dans son dernier clip Dégénération, Mylène Farmer en fait des tonnes. Dans un décor digne du Cinquième élément de Luc Besson, elle est sanglée sur une table. Une fois libérée, la chanteuse diffuse alors d'étranges rayons qui attisent la libido de son entourage. Bref, on n'y compred rien. Mais il y a fort à parier que les inconditionnels de Mylène s'y reconnaîtront." (Télé Loisirs - 01/09/2008)

"Passé le technoïsant Dégénération et ses paroles en berne, on retrouve, ô surprise, une Mylène à la voix plus intelligible dans ses fantasmes sur l'ennui, le sexe, l'absence. (...) Dégénération, C'est dans l'air : des rimes faciles aux relents no future un brin benêts." (Télé Star - 01/09/2018)

"L'album ouvre avec le premier single aseptisé et répétitif Dégénération." (20 Minutes Suisse - 02/09/2008)

"Passons sur Dégénération, à destination des dancefloors" (Ciné Télé Revue - 04/09/2008)

"On y trouve bien sûr le puissant single technoïde (Dégénération)" (L'Echo Républicain - 05/09/2008)

"L'album s'ouvre comme les six précédents avec un single dans lequel il est question de "(dé)génération", d'être "sexy" et "extatique". Le titre est assez efficace avec son piano électrique un peu rêche et sa rythmique big beat, d'où les exégètes déduisent un possible virage "électro" de leur diva rouquine. "Faut qu'ça bouge" intime la chanteuse avec une voix qui évoque curieusement Catherine Ringer ("faut qo'on s'mouve"). On aurait bien aimé !" (Var Matin - 05/09/2008)

"Mylène Farmer et son producteur de toujours, Laurent Boutonnat, ont misé sur une électro-pop puissante et efficace. L'opus s'ouvre sur le très dancefloor Dégénération, premier extrait de l'album sur les ondes et support d'un clip brûlant." (Le Télégramme - 11/09/2008)

"Le premier extrait de l'album, Dégénération, est une véritable bombe techno. À la fois sexy et violent, le titre décoiffe, grâce entre autres à une réalisation en béton signée Laurent Boutonnat." (Métro (Canada) - 19/09/2008)

"Mylène Farmer n'a pas une grande voix, tout le monde le sait. Son talent est surtout de créer des chansons percutantes qui enflamment les pistes de danse. Sur ce plan, Point de Suture est réussi grâce à des pièces aussi dansantes que Dégénération, Sextonik et Appelle mon numéro. [...] À 47 ans, elle ne révolutionne plus rien et, malheureusement, ne prend plus aucun risque. Par exemple, la pièce Appelle mon numéro est d'une platitude consternante." (Star Système - 26/09/2008)

La presse sur Dégénération.



Concerts

TOUR 2009
Mylène interprète Dégénération lors de tous les concerts in door puis en stades du Tour 2009 du 02 mai au 19 septembre 2009.
Arrangements pour la scène : Yvan Cassar.
Chorégraphie : Nataly Aveillan.

Le saviez-vous ?


Pour la chorégraphie de Dégénération, Mylène souhaitait un tableau de danse contemporaine dans l'esprit de ce qui avait été fait pour le clip de la chanson (sur une chorégraphie de Nataly Aveillan et Philippe Combes), sans chercher à reproduire le clip sur scène. 

La chanteuse a donc contacté Nataly Aveillan en novembre 2008. La chorégraphe a commencé à travailler en janvier 2009, totalement libre, initialement seule puis avec l'aide de son compagnon Philippe Combaes. Une première vidéo a été envoyée à Mylène qui a alors suggéré quelques modifications puis la chorégraphie a été validée.

La chorégraphe travaille alors pour la première fois sur un  concert :
"La démarche de Mylène est totalement innovante : demander pour un concert de cette envergure d'accompagner une chanson avec une chorégaphie de danse contemporaine relève du défi1.

Quand Nataly Aveillan crée cette chorégraphie, elle n'a alors aucune information précise sur la scénographie qui accompagnera cette chanson, et elle se dira d'ailleurs, au final, étonnée par la cohérence de l'ensemble du tableau :
"J'avais un peu peur par toute cette richesse autour. En fait, je me suis aperçue que tout s'imbriquait2."

Elle décrit cette chorégraphie comme "très écrite, très précise, plus de l'ordre du ballet1". Dès le début, Mylène avait décidé de ne pas danser sur ce titre, et selon l'aveu de la chorégraphe, il aurait été "extrêmement difficile de danser et chanter en même temps1".

Nataly Aveillan répète avec les danseurs à Paris puis à Nice. Très peu de changements sont effectués à l'exception de quelques adaptations pour la scène.

C'est Christophe Danchaud qui gère en revanche la prestation de Mylène sur cette chanson sur la plate forme et sur le fauteuil avec des poses très lascives. Un ensemble très cohérent pour Nataly Aveillan :
"J'ai fait une danse qui est un peu martiale. Je pense que ça contraste justement, ça se complète2."

Les images de scène créées par Alain Escalle sont inspirées par l'univers "de la radiographie, de l'imagerie médicale, de thermographie, de scanner1".

Lors du concert du 4 septembre 2009 au Stade de la Praille à Genève (premier concert en stades du Tour 2009), des images de pleine lune fimées en direct par Laurent Boutonnat sont intégrées au backdrop précédant Dégénération. Elle seront reproduites pour les concerts suivants.


  • Photos
    Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Robin Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Robin Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Claude Gassian Mylène Farmer chante "Dégénération" sur le "Tour 2009 - Photographe : Robin

  • Vidéo
    Dégénration - Stade de France - Vidéo
    Dégénération - Stade de France - 2010

    Audio

    Extrait de l'album N°5 on Tour (2009)



  • Vidéos de fans
    Nikaïa Nice - 02 mai 2009
    Dôme Marseille - 09 mai 2009
    Zénith de Toulouse - 16 mai 2009
    Zénith de Toulouse - 19 mai 2009
    Olimpiisky Moscou - 01er juillet 2009
    Stade de Genève - 04 septembre 2009
    Stade de Genève - 05 septembre 2009
    Stade de France - 12 septembre 2009
    Stade Roi Baudouin - 19 septembre 2009


  • Références
    1. "IAO" - Automne 2009
    2. Bonus vidéo Mylène Farmer Stade de France - 2010