Les brèves

Sun'Hit - Journée MF le 7 j...
Nathalie Rheims malade
Karen Nimereala Instagram
Version remix Les Larmes
Classements SNEP de la sema...
stade de France dvd réediti...
Recherche vidéos 

Mylène Farmer - Pourvu qu'elles soient douces - Clip



Pourvu qu'elles soient douces
  • Réalisateur
    Laurent Boutonnat
  • Lieu de tournage
    Forêt de Rambouillet (France)
  • Date de tournage
    Fin août 1988
  • Première diffusion
    06 octobre 1988 (cinéma)
  • Durée
    17'52





Crédits

Réalisateur : Laurent Boutonnat

Acteurs :
Ian Babilee..... Le Capitaine
Sophie Tellier..... La Rivale
Sandy Whitelaw..... Swift
David Sadler Hall..... Le petit tambour
Chris Ellis..... William
Frédérique Rousseau..... Officier français
Mario Luraschi..... 2è officier français
Peter Leroy..... 1er officier anglais

Les ribaudes :
Marie Akar
Christine Julien
Isabelle Gureghian
Corinne Barsey
Corinne Faïon
Carole Alima
Valérie Escuriol
Frédérique Abdelmalek

Scénario : Gilles Laurent & Laurent Boutonnat
Adaptation anglaise : Sandy Whitelaw

Directeur de la photographie : Jean-Pierre Sauvaire

Directeur de production : Olivier Bourdon / Guy Péchard

Premier assistant réalisateur : Driss Tahri

Costumes : Carine Sarfati

Décorateur : Franck Lagache

Maquillage : Pascal Thiollier

Coiffure : Rosa Perez Casais

Montage : Agnès Mouchel

2è assistant réalisateur : Elise Crosnier

Script : Christine Raffa

Stagiaire réalisation : Eric Grand Jean

Assistante de production : Sandra Benhamou

Assistant décorateur : David Lagache

Régisseurs : Jean-Pascal Giraud, Pierre Jean

Régisseur adjoint : Hervé Lys

Stagiaires régie : Marie-Christine Régnier, Marie-Stéphanie Lohner

Casting : Nadine Siméon

1er assistant opérateur : Roland Querry, Christophe Bidot

2è assistant opérateur : Erwan Elies

Photographe de plateau : Marianne Rosenstiehl (Sygma)

Ingénieur du son : Gérard Barra

Mixage : Thierry Rogen

Perchman : Philippe Morel

Bruiteur : Julien Naudin

Techniciens effets spéciaux : Georges de Metreau / Olivier Zenenski / Pierre Foury

Responsable cascades : Mario Luraschi

Conseiller historique : Jean-Louis Viau

Habilleuses : Andrée Leblanc, Anne-Catherine Dufour, Marie-Lise Trehiou

Assistant maquilleur : Véronique Hallery

Assistant coiffeur : Lise Provin

Chef machiniste : Jean-Mac Pacaud

Machinistes : Félix Touret / Maurice Briclair

Chef électricien : Bernard Gemahling

Electriciens : Pierre Vignon, Michel Sabourdy

Groupman : Patrick Slamani

Etalonneur : Lionnel Kopp

Stagiaires : Pierre Maeght, Fabrice Delbarre, Jean-Marc Lecerf

Doublures :
Mylène Farmer - Leslie Goranson
Sophie Tellier - Joelle Balland

Management : Bertrand Lepage

Assistant de Laurent Boutonnat : Paul van Parys

Costumes : Aristide Boyer

Coiffure perruques : Denis Poulain

Copyright Toutankhamon 1988



Interviews

Ian Babilee (acteur - le Captaine anglais)

Franck Lagache (chef décorateur)

Sophie Tellier (actrice - la Rivale)

Jean-Louis Viau (conseiller historique)

Sandy Whitelaw (acteur et adapteur du scénario en anglais)



Infos & Anecdotes

Records
Le clip de tous les records:
budget de près de 3 millions de francs (plus de 530 000 euros)
"Certains nous disent: où avez-vous trouvé l'argent pour mener à bien une telle production? Nous investissons nos propres deniers préférant manger des pâtes tous les jours et s'offrir ce genre de création." (Mylène Farmer - L'Est Républicain - 30/10/1988)
durée d'environ 18 minutes (dont le générique de 2'50)
plus de 600 figurants choisis dans l'armée française
50 techniciens


Scénario
Ce court-métrage est la suite de Libertine réalisé en 1986. Il débute par l'image qui concluait le clip Libertine.
"Pourvu qu'elle soient douces est la suite de Libertine. D'ailleurs, sous l'affiche, en sous-titre, on a rajouté "Libertine II" (Mylène Farmer - OK ! - 03/10/1988)
Durant la guerre de Sept Ans, un officier britanique est séduit par le personnage interprété par Mylène
Dès le début du clip, ces quelques phrases plantent le décor:
"18 août 1757. Un détachementde l'armée de Sa gracieuse majesté George II, commandé par le courageux Capitaine Alec Parker, débarque aux Pays-Bas et entre en Prusse. Il vole au secours de Frédéric II qui est assiégé par la coalition Franco-Austro-Russe. Hélas pour nous...ce jour là..."


Scénario - Petits arrangements avec l'histoire
Gilles Laurent et Laurent Boutonnat décident que le clip de Pourvu qu'elles soient douces sera la suite de Libertine et choisissent de lui donner pour toile de fond la Guerre de 7 ans. Il est prévu que le clip débute par la découverte de Libertine inanimée aux côtés de son amant par des soldats anglais venus combattre auprès de l'armée prusse.
"Je collabore, c'est vrai souvent avec Laurent, que ce soit pour les musiques, le studios ou les scénarios précédents. Cette fois j'ai liassé faire. Ils y ont travaillé à deux; A trois tout se serait compliqué." (Mylène Farmer - L'Est Républicain - 30/10/1988)
Perfectionnistes, les deux scénaristes décident de demander l'avis d'un expert historien qui leur révèle que les soldats anglais n'ont jamais réussi à pénétrer sur le sol français entre 1756 et 1763 toute tentavie d'intrusion étant restée vaine.
Gilles Laurent et Laurent Boutonnat vont alors user d'une petite astuce : les soldats anglais seront donc arrivés par erreur en France et c'est seulement en entendant Libertine parler français qu'ils en prendront conscience.


Tournage
Le tournage s'est déroulé dans la forêt de Rambouillet sur une durée d'environ huit jours.
Le lieu n'a été trouvé que deux semaines avant le début du tournage. Il fallait un lieu sans trace de modernité et avec suffisamment d'espace pour organiser les batailles.

Le saviez-vous ?

Des pompiers étaientt présents pendant toute la durée du tournage pour la sécurité d'autant que des feux de camp étaient organisés. La gendarmerie était aussi présente afin d'éloigner des inconnus, la foret étant accessible au public.



Pour le tournage, Mylène confiait :
 
"Nous nous levions tous les matins à 5 heures et nous couchions le lendemain à 1 heure."
Parmi les figurants, on retrouve une majorité d'appelés de l'Armée française et également des engagés. Il y avait au total 150 figurants chaque jour soit 500 à 600 figurants au total.

Un conseiller historique a été présent durant tout le tournage.

Le rôle du capitaine est interprété par un acteur anglais, Yann (Ian) Babilee, qui a confié ses souvenirs de tournage au magazine "Super" en 1989 (à lire ici) Il reprendra son rôle en 1989 dans le clip À quoi je sers...

On retrouve dans cette vidéo Sophie Tellier qui jouait déjà une rivale de Libertine dans le clip Libertine de 1986.

Le saviez-vous ?

Pour la scène de la bagarre de Libertine avec la Rivale, un bassin spécial a dû être creusé et dans lequel l'eau boueuse était chaufée.

La grenouille du générique du début est un clin d'oeil voulu par Laurent Boutonnat car c'est ainsi (frog, grenouille en anglais) que les Anglais surnomment les Français. Laurent Boutonnat souhaitant une grenouille particulièrement expressive quand elle croasse, elle est venue spécialement d'un éleveur américain pour le clip.

La scène d'amour entre Libertine et le Capitaine anglais a été tournée en comité très restreint (réalisateur, chef op, caméraman) à Minuit. Elle a cependant nécessité de trouver une tente plusq grande que celle initialement prévue afin notamment de pouvoir effectuer les travellings.


Mylène sera doublée pour certaines scène à cheval (les plus dangereuses) mais c'est bien elle qui se bat dans la boue avec sa rivale dans le clip, Sophie Tellier. Elle restait parfois dans l'eau jusqu'à Minuit tremblante de froid.
"Pas facile physiquement mais c'était tellement exaltant. Je me souviens d'une scène de bagarre en particulier, qui se termine dans la boue. C'était en fin de journée, j'ai passé des heures trempée, épuisée. Mais lorsque j'ai vu le résultat à l'écran j'ai su que cela en valait la peine." (Mylène Farmer - OK ! - 03/10/1988)

"J’ai dû me rouler dans la boue comme des enfants et j’ai adoré ça" (Mylène Farmer - OK ! - 24/10/1988)


Costumes
Laurent Boutonnat est confronté à une pénurie de costumes du XVIIè siècle lors de la préparation du clip du fait des préparatifs simultané de la commémoration du bicenenaire de la Révolution française.
"A cause des costumes quelques jours à peine avant le premier tour de manivelle on a failli tout annuler. Figurez-vous qu'à cause du bicentenaire de la Révolution française en 1989, il y a eu au moins 20 films qui se tournent en ce moment sur ce sujet et on a eu un mal inouï à trouver des habits de l'époque." (Mylène Farmer - OK ! - 03/10/1988) 
Il faudra aller jusqu'à Marseille pour trouver des costumes d'époque.
Toujours perfectionniste, Laurent Boutonnat emprunte au décorateur Hubert Monloup - qui créera les décors du Tour 89 - des livres sur les costumes de cette époque.


Chevaux
Mylène et Laurent Boutonnat ont fait appel à Mario Luraschi pour les chevaux. C'est d'ailleurs lui qui a effectué les cascades les plus dangereuses à cheval.
"J’ai renoué avec le cheval. Cela faisait longtemps que je n’en avais pas fait. C’était une monte plus instinctive, moins académique que ce qu’on m’a appris." (Mylène Farmer - OK ! - 24/10/1988) 


Influences
On évoque souvent Barry Lindon de Stanley Kubrick ou Fanfan la tulipe mais la principale influence semble être autre :
"Il voulait faire du cinéma dans le style de Sergio Léone, mais pour un clip. Il avait des souhaits de grandes batailles, de chevaux." (Franck Lagache - 2006)


Montage
Le montage du clip dure cinq semaines (ce qui est très, très long pour un clip !) et est effectué par Laurent Boutonnat et Agnès Mouchel. Il s'est déroulé à S.I.S. à la Garenne Colombe. Le clip contient près de cinq cents plans.

Le saviez-vous ?

Certaines scènes ont été coupées au montage notamment celle de la mort de Swift interprété par Sandy Whitelaw.

Les voix du début entre le Capitaine anglais et Swift ont dû être réenregistrées en sutdio après le tournage.



Première diffusion
Le clip sera diffusé en avant-première le 06 octobre 1988 dans un cinéma des Champs-Élysées (UGC Normandie) ne présence de la presse, des professionnels et de l'équipe du clip.

Invitation avant-première clip Pourvu qu'elles soient douces

Le clip est diffusé en boucle pendant deux heures.
Il a été salué par de très nombreux applaudissements.



Video

Mylène Farmer - Making of clip Pourvu qu'elles soient douces Making of - Sur le tournage de Pourvu qu'elles soient douces



Photos

La photographe de plateau était Marianne Rosenstiehl.

Photos du tournage du clip Pourvu qu'elles soient douces



Où regarder le clip ?

Les Clips Vol II
The Videos
Music Videos I

Les Clips Vol 1   The Videos   Mylène Farmer Music Vidéos I


Plus de clips

Sans contrefaçon

1987

Ainsi soit je...

1988

Sans Logique

1989

À quoi je sers...

1989

Allan (Live)

1990

Plus Grandir (Live)

1990

recherche vidéos

Votre outil de recherche des vidéos de Mylène Farmer.

Vidéos

Clip "Des larmes"

10/05/2019

Publicité concerts 2019 - M6

18/02/2019

Publicité concerts 2019 - W9

18/02/2019

Teaser concerts 2019 Paris La Défense Arena

19/12/2018

La minute musique - TF1

02/12/2018

Clip "Désobéissance"

28/11/2018

50' Inside - La saga "Désenchantée"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Rolling Stone"

10/11/2018