MF 24/7 : les brèves

1000 chansons préférées
Top albulm
WEBRADIO MYLENE FARMER
news remix ame dans l'eau
MYLENE FARMER EN PRESSE
Promo Hashtag NP

Mylène Farmer - A quoi je sers... - Histoire du single


À quoi je sers... est une chanson ne figurant sur aucun album studio de Mylène Farmer. Elle sort en single le 17 juillet 1989 avec en face B un second titre inédit, La veuve noire.


Paroles & Influences

Les paroles de la chanson À quoi je sers... ont été écrites par Mylène Farmer.

Un texte très sombre que Mylène a rédigé après les premiers concerts de sa carrière, troublée par cet échange si fort, cette communion inattendue avec son public.
"J'ai écrit A quoi je sers...un peu après le début du Palais des sports (en mai 1989, ndlr). Parce que c'est la question que je me suis posée. (...) Justement à cela : à crier ce que les autres n'osent pas crier.(Mylène Farmer - Télé 7 Jours - 27/11/1989)

"
C’était si gigantesque. Les jeunes, souvent encombrés de tabous, ont tellement besoin d’être compris… Et moi j’ai le sentiment de leur dire, comme Brel dans sa chanson : "Non Jeff, t’es pas tout seul". Sans aucune prétention, je sais à présent que c’est à cela que je sers. A leur dire qu’il n’y a pas à avoir honte du sexe. Tout est normal dans l’amour. Je n’aurais jamais cru un jour faire partie de ces artistes qui subliment leur public." (Mylène Farmer - France Soir - 07/12/1989)

Ce texte aurait été écrit précisément au mois de juin, après la fin de la première partie de la tournée, en même temps que celui de La veuve noire, dans une villa louée près de Nice, villa à l'ambiance, disait-on, "mystérieuse et indicible".

On aurait pu imaginer Mylène écrire ces paroles, seule dans sa loge, lors de minutes probablement douloureuses et fort déstabilisantes, après avoir reçu pendant deux heures l'amour de milliers de spectateurs.
Des instants presque cruels durant lesquels l'artiste se retrouve seule face à son destin et à tous les doutes qui peuvent alors émerger.
"Très sincèrement je ne pense être utile à personne. Ce serait très prétentieux de ma part. Je pense qu’on peut réunir des personnes autour d’une émotion. Maintenant avoir des gens aussi chaleureux en face de moi chaque soir, ça ne m’empêche pas de me demander à quoi je sers" (Mylène Farmer - Salut - 10/04/1991)

Influences

Mylène a été fortement influencée par la lecture de l'oeuvre de Luc Dietrich qui va lui offrir sur un plateau l'expression "poussière vivante" qui ouvre cette chanson dont le thème semble lui-même inspiré de deux vers du poème L'Apprentissage de la ville : "Si je ne sers à rien, ce n'était pas / La peine de m'empêcher de mourir."

Fascinée par cet auteur, sans doute parce qu'il n'a "jamais perdu ses yeux d'enfant", comme l'écrivait son ami Lanza del Vasto, Mylène a puisé chez lui d'autres pépites.
"Et même si je parvenais à me redresser, pour quoi, pour qui ?", trouve-t-on chez Dietrich. Des mots que la chanteuse reprend à sa façon : "Chaque heure demande / Pour qui, pour quoi se redresser." (source : Hugues Royer - "Mylène" - Editions Flammarion)



Musique & Remixes

La musique de la chanson À quoi je sers... a été composée par Laurent Boutonnat.

Le saviez-vous ?

Le riff de guitare d'introduction joué par Slim Pezin servira de base musicale à la face B du 45 tours, la chanson également inédite, La veuve noire.



Un remix de la chanson, le "Club Remix" est créé par Laurent Boutonnat et Thierry Rogen.

Le saviez-vous ?

Il existe une version rare d'À quoi je sers..., "Orchestral Version", proche d'un instrumental que l'on ne retrouvait que sur le Maxi Vinyle Promo (à écouter dans la remixographie A quoi je sers...)




Sortie & Parcours

En juin 1989, après sa première rencontre sur scène avec son public au Palais des Sports à Paris, Mylène retourne en studio avec Laurent Boutonnat pour enregistrer deux titres inédits, À quoi je sers... et La veuve noire.

Les fans ont la surprise de découvrir À quoi je sers... en radio à partir du mois de juillet après la fin de l'exploitation du dernier single extrait de l'album Ainsi soit je..., Sans logique.

Trois supports sont disponibles à partir du 17 juillet 1989 : un 45 tours, un maxi cd (les anciens maxi cd étaient dans des pochettes en carton, pas encore dans des boîtiers cristal ou digipak) et un maxi 45 tours.
Mylène Farmer A quoi je sers... 45 Tours  Mylène Farmer - A quoi je sers... - CD Maxi  Mylène Farmer - A quoi je sers... - Maxi 45 Tours

La photo de Marianne Rosenstiehl illustrant les supports a été prise dans une loge après un concert, à l'insu de Mylène.
Mylène Farmer - Backstage Tour 89 - Photo : Marianne Rosenstiehl
"C'est Marianne Rosenstiehl qui l’a prise dans ma loge au Palais des Sports… Je l’adore." (Mylène Farmer - Télé Moustique - 12/10/1989)

Le titre atteint la 16ème place du top 50 français et il va s'écouler à environ 120 000 exemplaires. Il connaît également un très grand succès en radios se hissant jusqu'à la 2ème place de l'airplay en France au mois d'octobre.

Le 02 février 2018 sortie d'une réédition du maxi 45 tours.

Le saviez-vous ?

Sur les supports vinyles de ce single, on peut noter une faute dans les paroles de la chanson : "Je ris sans rire, je fais n'importe quoi" au lieu de : "Je ris sans rire, je vis, je fais n'importe quoi". Petite erreur qui n'a pas été rectifiée sur la réédition du maxi vinyle.


Le 08 février 2019, sortie d'un maxi 45 tours orange proposé en édition limitée exclusivement sur le site internet d'Universal Music Store.



Clip

Le clip est réalisé par Laurent Boutonnat et semble vouloir refléter la fin d'une ère. Il est diffusé à partir du mois d'août 1989.
Mylène Farmer - A quoi je sers... - Clip




Promotion

Mylène interprète A quoi je sers trois fois dans des émissions diffusées à la rentrée, avant de partir sur les routes pour sa tournée : le 02 septembre 1989 dans "J'y crois dur comme Terre", le 05 septembre dans "Sacrée Soirée" et le 15 septembre dans "Avis de recherche", à chaque fois sur TF1.

Le saviez-vous ?

Pour ces trois passages télévisés (enregistrés avant que Mylène ne parte vers Grenoble pour les répétitions de la seconde partie du Tour 89), Mylène est accompagnée à la guitare de Slim Pezin (alors guitariste sur le Tour 89). Le musicien a raconté en interview que c'est Mylène qui avait insisté pour qu'il accepte d'être payé.



On retrouve À quoi je sers... sur les albums En concert (1989) en version live, Dance Remixes (1992) en version remixée, Les mots (2001), N°5 on tour (2009) en version live et Best Of Volume 1 / Volume 2 (2011).



Concerts

TOUR 89
Mylène a interprété À quoi je sers... sur la seconde partie du Tour 89 du 19 septembre au 08 décembre 1989. Le titre est ajouté à la setlist apèrs Allan (Mylène garde d'ailleurs exactement le même costume pour interpréter ces deux chansons)
Arrangements pour la scène : Laurent Boutonnat et Bruno Fontaine.

Audio

Extrait de l'album En Concert (1989)




Le saviez-vous ?

En 1999, il est initialement prévu d'intégrer À quoi je sers... à la setlist du Mylenium Tour mais le titre est écarté au profit de Rêver.



TOUR 2009
À la grande surprise des fans, Mylène chante à nouveau A quoi je sers... lors des concerts indoor en France du Tour 2009 du 02 mai au 22 juin 2009.
Pour les deux concerts en Russie de St Pétersbourg et Moscou, la chanson est écartée au profit de L'Amour n'est rien..., énorme tube dans ce pays.
La chanson n'est pas retenue pour la setlist des concerts en stades du Tour 2009.
Arrangements pour la scène :Yvan Cassar.

Vidéo
À quoi je sers... Tour 2009
À quoi je sers... - Bonus coffret collector N°5 on Tour - 2009 (vidéo enregistrée lors des concerts à la Halle Tony Garnier de Lyon)

Audio

Extrait de l'album N°5 on Tour (2009)









5 vidéos associées

10 objets associés