Les brèves

Version radio
Des Larmes sur Nostalgie
Pochette single Des Larmes
Photo inédite
Nouveau single Des Larmes
Des Larmes

Mylène Farmer - Interview - La vie à pleines dents - FR3 Midi Pyrénées - 28 mai 1986



  • Date
    28 mai 1986
  • Média / TV
    La vie à pleines dents - FR3 Midi Pyrénées
  • Interview par
    Pierre Nicolas
  • Fichiers
  • Catégories interviews



Pierre Nicolas : Aujourd'hui, je me suis habillé en Pierrot, je me suis dit : "Ça va faire plaisir à notre invitée". Bonjour Mylène. Vous allez bien ?
Mylène Farmer : Bonjour. Très bien.


Pierre Nicolas : C'est Mylène Farmer notre invitée, aujourd'hui. Alors, Mylène, et bien on est partis ensemble tous les deux pour trois quarts d'heure de musique, de cinéma. Mylène a été très sympa : elle nous a apporté ses vidéo-clips, ça nous fera du bien d'en voir, parce que c'est vrai qu'actuellement on n'en voit pas trop, trop sur les chaînes de la télévision publique...
Mylène Farmer : Ne le dites pas trop fort ! (rires) 


Pierre Nicolas : On va faire tout ça ensemble avec Mylène. Vous vous installez tranquillement Mylène. (...) Mylène, vous êtes bien installée ?
Mylène Farmer : Très bien. Très confortable.


Pierre Nicolas : Un peu particulier le mobilier de Jean-Luc Labourit...
Mylène Farmer : C'est un peu étroit


Pierre Nicolas :  Mylène, je ne vous ai jamais vue, je ne vous ai guère entendue vous répandre en grandes déclarations. Est-ce que vous êtes quelqu'un de secret, de discret ?

Mylène Farmer : J'ai certainement beaucoup de pudeur, mais, en l'occurrence vous m'avez dit de faire des réponses très concises parce que c'était des petites séquences, donc je vais faire très rapide.


Pierre Nicolas : Est-ce que vous vous méfiez des journalistes, d'une façon générale ?
Mylène Farmer : Ça dépend. C'est comme dans tous les métiers. Il y a des personnes qui sont douées, et puis d'autres effectivement dont il faut se méfier, parce qu'ils n'ont pas une plume très développée et souvent un peu maladroite.


Pierre Nicolas : Lorsque vous lisez un article où on parle de vous, où on parle de votre travail, où on parle de vos disques, est-ce que vous vous reconnaissez toujours dans cet article ?
Mylène Farmer : Il y en a certains. J'ai notamment vu une critique de l'album qui était assez réaliste et plutôt sympathique, d'ailleurs. Sinon, il y a toujours quelques termes qui reviennent systématiquement et qui sont peut-être pas tout à fait le reflet de moi-même mais, peu importe !

Mylène Farmer - La vie à pleines dents - FR3 Midi Pyrénées - 28 mai 1986

Pierre Nicolas : Peu importe... Dans l'album, il y a une chanson qui s'appelle Maman a tort...
Mylène Farmer : Oui, c'était le premier.


Pierre Nicolas : C'était le premier, la première chanson. On l'écoute ensemble ?
Mylène Farmer : Oui !


Pierre Nicolas : Maman a tort. C'est la première chanson de Mylène Farmer. Maman a tort.


Diffusion du clip Maman a tort.


Pierre Nicolas : Mylène Farmer, Maman a tort. Vous avez peut-être remarqué qu'en commençant l'émission avec Mylène, tous les deux, on a installé quelque chose qui n'est pas habituel dans "La Vie à Pleines Dents", on a installé le vouvoiement. Alors c'est moi qui l'ai fait exprès, je vais vous dire pourquoi : parce que Mylène lorsqu'elle est arrivée ce matin, elle m'a dit : "Moi j'ai un peu de pudeur, un peu de timidité". Et, Mylène vous vouvoyez ?
Mylène Farmer : C'est parce qu'on ne se connaissait pas, mais, maintenant ça fait cinq minutes qu'on se connaît, on va se tutoyer ! (rires)


Pierre Nicolas : Voilà, on va se tutoyer, on va continuer l'émission en se tutoyant. Alors je te dis 'tu' maintenant, Mylène...
Mylène Farmer : D'accord...

Mylène Farmer - La vie à pleines dents - FR3 Midi Pyrénées - 28 mai 1986

Pierre Nicolas : Alors, est-ce que tu as déjà fait du cinéma et du théâtre ? Je connais déjà une partie de la réponse, c'est pour ça que je pose la question !
Mylène Farmer : Oui, j'ai suivi des cours de théâtre pendant deux ans. Et quant au cinéma, non je n'ai jamais participé... Non !


Pierre Nicolas : Tu n'as jamais fait de cinéma ?
Mylène Farmer : Pour le clip vidéo, c'est peut-être aussi, oui, une partie cinématographique. Voilà, c'est la seule expérience que j'ai eue.


Pierre Nicolas : Un clip extraordinaire qu'on va voir tout à l'heure dans le cours de "La Vie à Pleine Dents" qui s'appelle Plus Grandir. Vous allez voir, ça va peut-être être une découverte pour certains d'entre vous. C'est superbe, il y a une superbe mise en scène. Mais ça, c'est pour tout à l'heure. On parlait de cinéma. On va regarder un extrait d'un film qui vient de sortir sur les écrans qui a été présenté à Cannes, je ne sais pas si tu l'as vu... le film s'appelle Runaway Train...
Mylène Farmer : Non pas encore…


Pierre Nicolas : L'histoire d'un train fou qui roule sans conducteur à travers les steppes glacées de l'Asie soviétique. (...) Le film est signé Andrei Konchalovski. (...)


Diffusion d'un extrait du film Runaway Train.


Pierre Nicolas : Il est très, très énervé, effectivement !  Je crois que tu préfères les gens calmes, toi, non Mylène ?
Mylène Farmer : Du tout. Moi, je suis une grande nerveuse !


Pierre Nicolas : Une grande nerveuse ? Et tu aimes t'entourer de gens calmes alors puisque tu es nerveuse ? En général, quand on est nerveux on aime s'entourer de gens calmes, non ?
Mylène Farmer : Je ne sais pas. Je n'ai pas bien réfléchi à la question mais j'aime bien les grands nerveux aussi !


Pierre Nicolas : Tu as été mannequin, je crois.
Mylène Farmer : J'ai été mannequin, oui j'ai… Ben voilà ! (rires)


Pierre Nicolas : La question arrive. Ne t'inquiète pas. Est-ce que tu en as gardé un goût immodéré pour ce qu'on appelle les fringues, aujourd'hui... un petit peu ?
Mylène Farmer : Oui, j'ai toujours aimé les habits. D'ailleurs c'est un très joli habit, ça aussi  (elle parle du costume de Pierrot du présentateur, ndlr).


Pierre Nicolas: Oui c'est très joli ce que tu portes effectivement, d'ailleurs on aurait presque pu changer tous les deux (...)


Diffusion du clip de Egon Kragel, Bella Vita.


Pierre Nicolas : Finalement, Mylène tu le connaissais. Au début, tu m'as dit : "Je ne connais pas" et, en écoutant et en le regardant...
Mylène Farmer : Oui, je l'ai rencontré une fois sur un plateau de télévision aussi et il racontait qu'il avait fait beaucoup de mime avec un monsieur...


Pierre Nicolas : Ça se voit je crois dans sa chanson qu'il a fait du mime.
Mylène Farmer : Il me semble oui ! (rires)

Mylène Farmer - La vie à pleines dents - FR3 Midi Pyrénées - 28 mai 1986

Pierre Nicolas : J'ai cru remarquer quelque chose comme ça. Tiens, puisqu'on parle un peu de mise en scène, il va se passer quelque chose maintenant. Elle est pas venue les mains vides, Mylène Farmer. Elle nous a amené le vidéo-clip qu'on a vu tout à l'heure, Maman a tort, mais, tu nous as aussi amené le vidéo-clip de ton titre Plus Grandir.
Mylène Farmer : Apporté... Oui... Plus Grandir...


Pierre Nicolas : Alors, c'est quelque chose d'extraordinaire. C'est un vidéo clip assez long avec une superbe mise en scène. Explique-nous un petit peu...
Mylène Farmer : C'est en Cinémascope. On a mis cinq jours de tournage. C'est du décor non naturel. Et puis, ma foi, il faut le regarder !


Pierre Nicolas : Oui. Il faut le regarder ! Simplement, on peut préciser que dedans il va y avoir tout un tas de transformations. Toi, tu subis un tas de transformations.
Mylène Farmer : Oui, je termine en vieille femme. Donc là, il y avait tout un maquillage à faire, aussi. C'était intéressant.


Pierre Nicolas : On parlera du maquillage juste après. Ce qu'on va faire, on va se faire plaisir maintenant et on écoute et on regarde le clip de Mylène Farmer, Plus Grandir. Mylène Farmer.


Diffusion du clip Plus Grandir.


Pierre Nicolas : Mylène Farmer, Plus Grandir. C'est extraordinaire, il y a vraiment beaucoup, beaucoup de choses !
Mylène Farmer : Oui. C'est dommage parce qu'il y a un petit problème de son. On peut s'apercevoir, je crois, que la bande tourne trop vite.


Pierre Nicolas : Ce n'est pas de notre faute !
Mylène Farmer : Non. C'est de la mienne ! (rires)


Pierre Nicolas : C'est de la tienne... C'est les gens qui ont mis la musique sur les images ! Il y a d'abord la poupée... Tu crois que l'enfance, toi, est une période de la vie un petit peu privilégiée, comme ça ?
Mylène Farmer : Privilégiée ? Non, c'est pas tout à fait ce qu'on a démontré dans le clip ! Je crois que c'est une période qui est... bon, chacun la vit différemment, mais, c'est une période qui est excessivement difficile, le passage de l'adolescence à l'âge dit d'adulte. Oui...


Pierre Nicolas : Oui. C'est peut-être ce passage-là qui est difficile...
Mylène Farmer : Oui . C'est un traumatisme.


Pierre Nicolas : Oui, oui... Il y a aussi ce passage extraordinaire où on voit la vierge qui se cache comme ça (l'animateur reproduit le mouvement fait dans le clip, ndlr) et qui détourne le regard.
Mylène Farmer : Oui. Une vierge qui a été fait en latex, avec un manipulateur.


Pierre Nicolas : Il y a même la poupée qui est animée à la fin...
Mylène Farmer : La poupée est animée et la poupée a été réalisée par moi-même ! (rires)


Pierre Nicolas: Bon. On va continuer avec du cinéma parce que c'était un petit peu du cinéma ce qu'on vient de voir (...)


Diffusion d'un extrait du film Etats d'ame réalisé par Jacques Fansten.


Pierre Nicolas : (...) Tu as fait une chanson il y a quelques mois qui s'appelait On est tous des imbéciles. Je voudrais savoir si avec cette chanson tu voulais prouver que dans la vie il faut pas se prendre au sérieux ?
Mylène Farmer : Je ne sais pas... Les chansons à message, je m'en méfie toujours un peu mais c'est vrai que...


Pierre Nicolas : Beaucoup de chanteurs s'en méfient !
Mylène Farmer : Oui ! (rires) Et pour cause ! Mais, non... Ce qui était à extraire de la chanson, c'était : "Ce qui nous sauve, c'est le style". Effectivement voilà, le style peut sauver beaucoup de choses.

Mylène Farmer - La vie à pleines dents - FR3 Midi Pyrénées - 28 mai 1986

Pierre Nicolas : Alors, moi, je suis un Pierrot, un Pierrot c'est toujours très romantique. Je voudrais parler un petit peu d'amour avec toi. Admettons que l'amour, dans la vie, ce soit un paysage ou un pays très lointain. Je voudrais que tu me dises si tu penses qu'en amour il faut atteindre ce paysage et y rester, ou si ce qui t'intéresse dans l'amour c'est d'arriver, c'est le voyage qui mène à ce paysage ou à ce pays.
Mylène Farmer : C'est tout le voyage qui m'intéresse.


Pierre Nicolas : C'est tout le voyage ? Donc tu es la femme... tu fais confiance aux rencontres ?
Mylène Farmer : Je ne sais pas si je peux parler dans ces termes-là. J'adore les rencontres.


Pierre Nicolas : Et les coups de foudre, tu y crois ?
Mylène Farmer : Je pense que dans sa vie, on rencontre une ou deux personnes pour qui, oui, on va voir une adoration, même, sublimée. Mais ça n'arrive pas tout le temps, non.


Pierre Nicolas : C'est trop perso comme question si je te demande si tu en as déjà eu, des coups de foudre ?
Mylène Farmer : C'est un sujet que je n'aime pas aborder ! (rires)


(...)


Pierre Nicolas : Mylène. Moi je croyais que c'était les garçons qui faisaient voler les fusées... (en référence à une lycéenne, Marie-Laurence, invitée évoquant la fête de la science, ndlr)
Mylène Farmer : Non. Moi je jouais aux petites voitures quand j'étais petite !


(...)


Pierre Nicolas : Tu aimes bien, toi, la musique classique ?
Mylène Farmer : J'adore, oui y a des très, très belles chansons. Enfin chansons... musiques...


(...)


Pierre Nicolas : On trouve énormément de choses dans la musique classique.
Mylène Farmer : Absolument !


Pierre Nicolas : Alors, tu as reconnu les titres des films ? (en rapport avec le concours de l'émission qui consiste à reconnaître les titres de films à partir de leur musique, ndlr).  Je crois que c'était pas très difficile...
Mylène Farmer : Oui. Je crois que j'ai vu la plupart de ces films.


Pierre Nicolas : Tu peux jouer si tu veux ! (...)
Mylène Farmer : Et je gagne un disque ?


Pierre Nicolas : Et tu gagnes un disque !
Mylène Farmer : Alors, oui ! (rires)


(...)


Pierre Nicolas : Tu m'as dit que ton prochain clip (Libertine, ndlr), il y aurait une ambiance comme celle qu'on a vu dans les extraits du film avec les bougies (Barry Lindon, ndlr)... On ne dit pas le titre... (rires de Mylène) Vous avez peut-être vu dans l'extrait qui vient de précéder, il y avait un passage très sombre avec des bougies, des messieurs avec des perruques et tout...
Mylène Farmer : Oui, ça va être une illustration, un peu, du libertinage...

Pierre Nicolas : Du libertinage... Ça tombe bien parce que le titre de la chanson, c'est Libertine. Alors, la chanson, on va se quitter avec.


(...)


Pierre Nicolas : On va se quitter Mylène. Maintenant qu'on se connaît bien, on peut peut-être s'embrasser pour se dire au revoir ! Je vais te mettre du bleu partout sur les joues peut-être.
Mylène Farmer : Oui.


Pierre Nicolas : Au revoir, Mylène ! (l'animateur fait la bise à Mylène, ndlr)
Mylène Farmer : Au revoir.


Pierre Nicolas : À bientôt. Tu reviens quand tu veux dans "La Vie à Pleines Dents".
Mylène Farmer : Avec plaisir !


Pierre Nicolas : Et on se quitte avec la chanson de Mylène Farmer qui s'appelle Libertine. Au revoir. Salut. Gros bisous. (...)
Mylène Farmer : Au revoir.


Prestation de Mylène sur Libertine

Mylène Farmer - La vie à pleines dents - FR3 Midi Pyrénées - 28 mai 1986

Recherche Interviews

Rechercher dans les interviews
de Mylène Farmer

MF 24/7

Version radio
Des Larmes sur Nostalgie
Pochette single Des Larmes
Photo inédite

Duel singles

Voter
2008
Dégénération
Voter
2010
Oui mais... Non

Résultat du vote

51%
49%

Vidéos

Publicité concerts 2019 - M6

18/02/2019

Publicité concerts 2019 - W9

18/02/2019

Teaser concerts 2019 Paris La Défense Arena

19/12/2018

La minute musique - TF1

02/12/2018

Clip "Désobéissance"

28/11/2018

50' Inside - La saga "Désenchantée"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Rolling Stone"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Sentimentale"

10/11/2018

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019