Les brèves

Un camionneur fan de Mylène...
TOP FRANCE
Fin du montage
Interview de Julia
Coup coeur MF Défense Arena...
MF 2019

Mylène Farmer - Interview - Les années tubes - TF1 - 02 avril 1999






Mylène n'est pas apparue à la télévision depuis le 06 septembre 1997 ("Les enfants de la Une" sur TF1).
C'est donc cette émission qui signe son come-back.
Elle interprète pour la première fois son nouveau single L'Âme-Stram-Gram (sorti depuis le 09 mars) accompagnée par huit danseurs dont certains seront présents sur la future tournée, le Mylenium Tour. On découvre une chorégraphie très efficace qui sera également proposée lors des concerts.
C'est également la première fois qu'elle évoque à la télévision son nouvel album, Innamoramento qui sortira quelques jours plus tard (le 07 avril).
"Les années tubes" étaient une émission très populaire diffusée en prime time les vendredis sur TF1


Mylène Farmer : (après avoir interprété L'Âme-Stram-Gram) Merci.


Jean-Pierre Foucault : Bonsoir Mylène.
Mylène Farmer : Bonsoir.


Jean-Pierre Foucault : Quatre ans, c'est long, hein ? Quatre ans c'est long ! Alors, est-ce que c'est un rythme qui vous satisfait, comme ça, de prendre le temps, de laisser mûrir les choses et de présenter un album parfaitement terminé, parfaitement fini ? Ça ne vous manque pas, ça, Mylène ?
Mylène Farmer : Ça me manque, c'est pourquoi j'ai décidé de monter sur scène plus rapidement, donc en septembre !


Jean-Pierre Foucault : On en reparlera. Ce sera à partir du 24 septembre. Alors, ces quatre ans de gestation : qu'est-ce qu'il a de différent par rapport à l'album que vous étiez venue présenter ici au mois d'octobre 1995 ? (Mylène n'avait pourtant pas fait la promotion de l'album Anamorphosée dans une émission de Jean-Pierre Foucault en octobre 1995, ndlr)
Mylène Farmer : Essayer de vivre différemment, lire, voyager, rencontrer d'autres personnes. Et puis, la réécriture, donc se nourrir au maximum pour pouvoir donner d'autres choses.


Jean-Pierre Foucault : Et la Chine ? Parce qu'elle a une place importante dans les images qu'on va voir dans un instant. La Chine, vous l'avez découverte quand, dites-moi, Mylène ?
Mylène Farmer : Ecoutez, j'étais allée à Hong Kong une seule fois, mais très brièvement, donc j'avais très peu de souvenirs. Et là, je suis restée à Hong Kong et Pékin, qu'ils appellent Beijing, trois semaines.


Jean-Pierre Foucault : Alors, vous avez rencontré un homme qui est un metteur en scène extrêmement talentueux.
Mylène Farmer : Oui, qui a fait quinze longs métrages.


Jean-Pierre Foucault : Quinze longs métrages. Et vous lui avez demandé, là aussi c'est une de vos particularités, c'est le soin que vous apportez aux images qui accompagnent vos chansons, vous lui avez demandé de mettre en scène votre clip, c'est ça ?
Mylène Farmer : Absolument, oui.


Jean-Pierre Foucault : On peut regarder un bout ?
Mylène Farmer : Bien sûr ! 


Jean-Pierre Foucault : Allez, on regarde un petit bout puisque nous allons parler cette langue universelle qu'est l'image. Alors, regardez bien : c'est ce clip tourné à Beijing, à Pékin, il y a quelques semaines de cela.


Diffusion d'un extrait du clip L'Âme-Stram-Gram


Jean-Pierre Foucault : On peut dire qu'à chaque fois, on n'est pas déçus, pour ce qui vous concerne, et en ce qui concerne vos clips, pour la créativité.  Surtout, ne me tirez pas la langue ! De grâce, ne me tirez pas... parce que si il se passe ce qui s'est passé dans le clip...  A Bercy, qu'est-ce qui va se passer ? Qu'est-ce que vous offrez à ceux qui vont venir remplir plusieurs soirs de suite, à partir du 24 septembre, la salle, Mylène ?
Mylène Farmer : Moi, il me semble que l'émotion est la chose primordiale et c'est ce que j'offre.


Jean-Pierre Foucault : Merci beaucoup, Mylène, d'être venue ce soir...
Mylène Farmer : Merci.


Jean-Pierre Foucault : ... nous réserver cet album...
Mylène Farmer : (au public) Merci à vous.


Jean-Pierre Foucault : ...cette chanson, un extrait de ce clip. Et, à très bientôt !
Mylène Farmer : Merci. Au revoir.


Jean-Pierre Foucault : En tout cas, le 24 septembre à Bercy.


Recherche Interviews

Rechercher dans les interviews
de Mylène Farmer