Les brèves

Duel

Souviens-toi

MF 24/7 : les brèves

Nouvelle date à Nice ?!
A partir de 55 euros sur Fn...
Début Affichage Nevermore 2...
Nevermore
Audiences pas terribles
Boomerang - Rheims - indici...

Souviens-toi du jour

le 25/09/2006

il y a 15 ans

Sortie du single "Slipping away (Crier la vie)" (avec Moby)

Duel chansons

Voter
1986
We'll never die
Voter
2015
C'est pas moi

Résultat du vote

44%
56%
X

Mylène Farmer - Et si vieillir m'était conté


Et si vieillir m'était conté est une chanson du cinquième album studio de Mylène Farmer, Innamoramento (1999).


Paroles & Influences

Les paroles de Et si vieillir m'était conté ont été écrites par Mylène Farmer.
"Vieillir, ça fait partie des angoisses que j’ai. Le temps qui dépose sur votre visage… Mais pas uniquement sur le visage ! Sur l’âme, sur les sentiments… Oui, ça fait partie de mes obsessions !"(Mylène Farmer - Radio Alouette - 16/04/1999)

Influences
Mylène fait référence dans ce texte à l'un de ses poètes préférés, Pierre Reverdy et plus précisément au poème Chute extrait du recueil Flaques de verre (1929) dans lequel on peut lire les vers suivants : "la longue main gantée de la nuit / nous pousse et nous relâche" alors que Mylène chante de son côté : " "La nuit de ses doigts gantés / Image inachevée".


Musique & Versions

Musique composée par Mylène Farmer.
Arrangements et production : Laurent Boutonnat
Mixage : Bertrand Châtenet
Editions : Requiem Publishing
℗ 1999 Stuffed Monkey

Le saviez-vous ?

Pour Et si vieillir m'était conté, Mylène reprend et adapte (avec de nouveaux arrangements de Laurent Boutonnat) la musique qu'elle avait composé en 1994 pour la chanson Madeleine de Headmess figurant sur le LP Shade Underbelly.


Deux versions

Album Version (1999)

Version Instrumentale (2021)

  • Plus de détails dans la remixographie Et si vieillir m'était conté



    Médias

    Aucune prestation télévisée sur Et si vieillir m'était conté.

    Critiques
    "Dans ce registre poético-passionnel qui fait la part belle aux révoltes de l'adolescence (Et si vieillir m'était conté) et aux voluptés du vertige, la rousse Mylène est dans son élément, plus ange que démon cette fois." (Madame Figaro - 15/05/1999)

    "L'harmonie est parfaite entre la partition et le mot pour installer de troublantes ambiances. Mylène Farmer cultive une écriture de poète, loin des formules apprêtées, prédigérées de la traditionnelle bluette. Elle sait, pour évoquer la langueur des jours, recourir à l'image sans jamais forcer sa plume. La chanson Et si vieillir m'était conté est un pur chef d'oeuvre, comparable à certains titres majeurs de Gérard Manset, seul capable, jusque là, de mettre en musique de tels sujets sans tomber dans la niaiserie ou le mélo surfait." L'Est Républicain


    Concerts

    Et si vieillir m'était conté n'a jamais été interprétée en concert.