MF 24/7 : les brèves

Entourage de Mylène en Cors...
-14 places Des Larmes
Bfm et cinema
Alerte Youtube !
Photos du concert?
Ouverture Billetterie - Can...

Mylène Farmer - Influences - Chloé (Texte)




William Shakespeare
Hamlet (1603)
Mylène Farmer - Chloé (1985)
Ophélie est un personnage de fiction de la tragédie d'Hamlet, l'une des plus célèbres pièces de William Shakespeare.

 Ophélie est la fille de Polonius et la sœur de Laërte.

Ophélie et Hamlet partagent une idylle bien qu'ayant été implicitement mis en garde contre l'impossibilité d'un mariage. Hamlet l'éconduit pour accréditer sa propre folie. La mort de son père la fait sombrer dans la folie et elle est retrouvée mystérieusement morte noyée dans un ruisseau (Acte IV, Scène VII).
"Eh, oh, ce matin
Y a Chloé qui s'est noyée
Dans l'eau du ruisseau
J'ai vu ses cheveux flotter
Là-bas sous les chênes
On aurait dit une fontaine
Quand Chloé a crié
Quand sa p'tite tête a cogné"

Texte de Laurent Boutonnat

William Shalespeare a également inspiré Mylène et Laurent Boutonnat pour l'introduction de Libertine sur les concerts du Tour 89.



Arthur Rimbaud
Ophélie (1870)
Mylène Farmer - Chloé (1985)
Le poème Ophélie est extrait du recueil Poésies.

Arthur Rimbaud reprend le personnage d'Ophélie et se concentre sur son destin. Rimbaud  reprend les thèmes de la folie et de la noyade ainsi que le lieu ("grands monts de Norwège"). Ce poème se concentre sur la relation entre le personnage de Shakespeare et la Nature.

Au XIXè siècle naît une fascination autour du personnage d'Ophélie qui est repris par des écrivains ou des peintres et devient l'objet d'un mythe.

 I

Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélia flotte comme un grand lys,
Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles...
- On entend dans les bois lointains des hallalis.

Voici plus de mille ans que la triste Ophélie
Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir.
Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir.

Le vent baise ses seins et déploie en corolle
Ses grands voiles bercés mollement par les eaux ;
Les saules frissonnants pleurent sur son épaule,
Sur son grand front rêveur s'inclinent les roseaux.

Les nénuphars froissés soupirent autour d'elle ;
Elle éveille parfois, dans un aune qui dort,
Quelque nid, d'où s'échappe un petit frisson d'aile :
- Un chant mystérieux tombe des astres d'or.

II

Ô pâle Ophélia ! belle comme la neige !
Oui tu mourus, enfant, par un fleuve emporté !
- C'est que les vents tombant des grands monts de Norwège
T'avaient parlé tout bas de l'âpre liberté ;

C'est qu'un souffle, tordant ta grande chevelure,
A ton esprit rêveur portait d'étranges bruits ;
Que ton coeur écoutait le chant de la Nature
Dans les plaintes de l'arbre et les soupirs des nuits ;

C'est que la voix des mers folles, immense râle,
Brisait ton sein d'enfant, trop humain et trop doux ;
C'est qu'un matin d'avril, un beau cavalier pâle,
Un pauvre fou, s'assit muet à tes genoux !

Ciel ! Amour ! Liberté ! Quel rêve, ô pauvre Folle !
Tu te fondais à lui comme une neige au feu :
Tes grandes visions étranglaient ta parole
- Et l'Infini terrible effara ton oeil bleu !

III

- Et le Poète dit qu'aux rayons des étoiles
Tu viens chercher, la nuit, les fleurs que tu cueillis ;
Et qu'il a vu sur l'eau, couchée en ses longs voiles,
La blanche Ophélia flotter, comme un grand lys.
"Eh, oh, ce matin
Y a Chloé qui s'est noyée
Dans l'eau du ruisseau
J'ai vu ses cheveux flotter
Là-bas sous les chênes
On aurait dit une fontaine
Quand Chloé a crié
Quand sa p'tite tête a cogné"

Texte de Laurent Boutonnat


Arthur Rimbaud a également inspiré Mylène pour les paroles des chansons C'est une belle journée (2001) et Oui mais... Non (2010).



John Everett Millais
Eugène Delacroix
Alexandre Cabanel...
Mylène Farmer - Chloé (1985)
Une représentation de la pièce en France en 1827 va inspirer les peintres Achille Devéria et Eugène Delacroix.

D'autres peintres ont été inspirés par le personnages d'Ophélie : Heinrich Füssli (1780-5), Thomas Lawrence (1802), John Everett Millais (1850), Gustave Moreau, Mikhaïl Vroubel (1883), Edwin Austin Abbey (1897)...

John Everett Millais - Ophélia  
John Everett Millais - Ophélia (1851-1852) - Huile sur toile représentant Ophélie chantant avant sa noyade - Conservée à la Tate Britain, à Londres.

Eugène Delacroix - Ophélie
Eugène Delacroix - La mort d'Ophélie (1853) - Conservée au Musée du Louvre, à Paris.

Alexandre Cabanel - Ophélia  
Alexandre Cabanel - Ophélia (1883)
"Eh, oh, ce matin
Y a Chloé qui s'est noyée
Dans l'eau du ruisseau
J'ai vu ses cheveux flotter
Là-bas sous les chênes
On aurait dit une fontaine
Quand Chloé a crié
Quand sa p'tite tête a cogné"

Texte de Laurent Boutonnat



MF 24/7

Entourage de Mylène en Cors...
-14 places Des Larmes
Bfm et cinema
Alerte Youtube !

Duel singles

Voter
1993
Que mon coeur lâche
Voter
1996
Comme j'ai mal

Résultat du vote

48%
52%

Vidéos

Nouvelles images officielles inédites des concerts 2019

11/06/2019

20h30 le dimanche - France 2

09/06/2019

JT de 13 heures - TF1

09/06/2019

Culture et Vous - BFMTV - Un come-back spectaculaire !

09/06/2019

L'Instant Culture - LCI - L'événement Mylène Farmer

09/06/2019

Culture et Vous - BFMTV - Concerts événements

07/06/2019

Teaser concerts 2019 J-1

07/06/2019

La chronique culture - France Info TV

04/06/2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019

Dernière presse

VSD - 28 février 2019
Le Parisien - 18 février 2019
CNews - 5 février 2019
France Dimanche - 8 Février 2019
Gala - 31 janvier 2019

Dernières photos

Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018Mylène Farmer - Photographe : Jean-Baptiste Mondino - 2018

Dernières photos