Les brèves

Interview de Julia
Coup coeur MF Défense Arena...
MF 2019
Naître pas, FARMER vs NOVAR...
Shay
alizee enceinte

Mylène Farmer - Interview - Le 12/13 - FR3 Aquitaine - 30 mai 1984



  • Date
    30 mai 1984
  • Média / TV
    Le 12/13 - FR3 Aquitaine
  • Interview par
    Gérard Berliet
  • Fichier
  • Catégories interviews



Mylène est l'invitée du journal de la mi-journée sur FR3 Aquitaine et est interviewée à la fin de ce journal.


Gérard Berliet : Lorsqu'on est toute jeune et que l'on veut démarrer dans la chanson, ça ne doit pas être tellement facile. Alors, je ne sais pas ce qu'en pense notre dernière invitée, Mylène Palmer (sic !), mais vous en êtes à votre premier disque...
Mylène Farmer : Oui...


Gérard Berliet : C'est donc le tout début. Ce n'est pas votre première télévision...
Mylène Farmer : Non. J'en ai déjà fait plusieurs.


Gérard Berliet : Déjà fait plusieurs, donc vous êtes déjà une ancienne dans le métier ?
Mylène Farmer : Non, pas une ancienne, une débutante ! Mais j'espère continuer.


Gérard Berliet : Pourquoi avoir essayé de tenter l'aventure ? Parce que c'est une aventure !
Mylène Farmer : Oui. Enfin j'ai surtout eu la chance, je crois, de rencontrer des musiciens et compositeurs. Avant ça, j'avais suivi des cours de théâtre, donc il y a quand même un parallèle. Et puis, donc j'ai rencontré ces deux personnes qui m'ont proposé cette chanson. Et grâce à ça, je pense que ça m'ouvrira des portes pour autre chose, aussi.

Mylène Farmer - Le 12/13 - FR3 Aquitaine - 30 mai 1984

(…)


Diffusion du clip Maman a tort en intégralité


Gérard Berliet : Alain (le journaliste, romancier et historien Alain Pujol, autre invité du journal, ndlr), alors maintenant vous avez vu, vous avez entendu...
Alain Pujol  : J'ai vu et je suis pratiquement convaincu ! D'abord, vous savez que j'ai fait un magazine qui s'appelait Voir et je suis très sensible à l'image. Et alors, le clip maintenant va révolutionner un petit peu la mise en scène au niveau des plans variétés. Je suis frappé par le fait qu'en trois minutes et quelques, la durée d'un disque, on puisse avoir autant d'idées. Y a un côté un peu fou des photos de David Hamilton, y a tout. (A Mylène) Bon, vous êtes très télégénique, c'est un premier compliment...
Mylène Farmer : Merci !

Alain Pujol : J'aime votre chanson, et j'aime aussi toute cette jeune chanson qui arrive, parce qu'on nous rebat souvent les oreilles avec la chanson d'autrefois, les Tchi-tchi, Marinella, etc. C'étaient quand même pas des trouvailles extraordinaires. Je pense que vous avez beaucoup de choses pour... beaucoup d'atouts mais, parallèlement à la chanson, mais peut-être aussi la comédie, un téléfilm, etc. Une seule petite restriction, y a un peu trop de glycérine sur les pleurs, ça doit être beaucoup plus somptueux quand vous pleurez d'amour ! (rires de Mylène)

Gérard Berliet : D'accord. En quelques secondes, ce que vient de vous dire Alain Pujol, ça vous tente le cinéma, le théâtre ?
Mylène Farmer : Bien sûr que ça me tente, absolument ! Mais je pense que je le ferai, de toute façon. Je suis une gagnante, donc je pense que j'espère y arriver.

Recherche Interviews

Rechercher dans les interviews
de Mylène Farmer