Mylène Farmer - Anamorphosée - Histoire

Après l’échec commercial du film Giorgino (" Une sanction inhumaine... Ce film, je l'avais attendu dix ans ! " - Angeline's - automne 1996), Mylène s’exile à Los Angeles pendant plus de neuf mois.
C’est dans cette ville qu’elle écrira les paroles de son nouvel album.

"J'avais besoin de cette idée d'espace, de perte d'identité pour pouvoir me retrouver. Vivre comme tout le monde." 
(7 extra - 31/10/1995)

Une période évidemment douloureuse pour Mylène, marquée par cet échec, le premier de sa carrière.

"Je n'exclus pas l'idée que je suis partie pour me reconstruire" 
(Libération - 07/11/1995)

Avant de se consacrer à son nouvel album, Mylène n'a pas chômé.

Tout d'abord, elle passe son permis de conduire !

En 1994, elle produit (avec Thierry Rogen) un album pour Henry Biggs (le prof d'anglais de Mylène).
"Shade: Underbelly" contient six chansons co-composées par Mylène. Un album aux tonalités très hip-hop.
Les textes sont écrits par Henry Biggs qui résume ainsi son travail avec Mylène:
" Une fusion entre la musique et les paroles qui serait alternative: des messages profonds mêlés à une approche différente de la musique, ou alors des chansons composées comme des puzzles."
Sorti en 1994, il passe totalement inaperçu.
Shade Underbelly
En 2003, Thierry Rogen l'évoque brièvement et sans le citer directement dans son interview à "L'Instant Mag":
"Mylène a eu un coup de coeur pour un Américain, son prof d'anglais, je crois, qui faisait des chansons de rap formidables. Elle est venue avec les bandes de ce gars, et m'a demandé si je voulais qu'on le produise ensemble. On a fait l'album, en un mois, mais il n'est pas sorti, je ne sais pas pourquoi. C'était super sympa, on aurait dit une sorte d'Eminem avant l'heure, avec des fonds de rap assez mélodiques, grâce à l'intervention de Mylène, qui y avait mis son grain de sel. C'était pendant le grand trou après le tournage de Giorgino. Mylène a fait d'autres essais musicaux, certains avec Jeff Dahlgren, et c'est là où l'on a vu naître son côté 'Mylène productrice."
En 2006, l'album est proposé sur les plateformes de téléchargement en France ce qui permet aux fans de le découvrir (il est d'ailleurs toujours disponible sur iTunes).
On pourra noter que la mélodie de la chanson "Madeleine" sera en partie réutilisée par Mylène pour Et si vieillir m'était conté sur l'album Innamoramento en 1999.




Les premières rumeurs autour d'un nouvel album commencent à se propager dès le printemps 1995.
Laurent Boutonnat a rejoint Mylène et Jeff Dahlgren à Los Angeles pour travailler sur les nouvelles chansons.
On a souvent écrit que Mylène avait commencé à travailler sur son nouvel album avec Jeff Dahlgren seul mais que l'absence de Laurent Boutonnat s'est vite fait ressentir.
Version différente pour Mylène:
" Aller voir ailleurs (à propos de Laurent Boutonnat, ndlr) ne m'a même pas effleurée".
(Télé 7 Jours - 30 octobre 1995)

Mylène Farmer Enregistrement de l'album "Anamorphosée"

L'album est intégralement enregistré à Los Angeles (Mylène enregistre pour la première fois aux Etats-Unis)  aux studios A&M puis aux studios Record One sur Ocean Way.

Les coulisses de l'enregistrement seront dévoilées dans "MF Confidential" réalisé par François Hanss et proposé en bonus du DVD Music Videos II & III

Laurent Boutonnat, Mylène et Jeff Dahlgren à la guitare sont accompagnés de musiciens et d'ingénieurs du son américains.

Thierry Rogen initialement présent quittera l'aventure après quelques semaines et sera remplacé par Bertrand Châtenet pour le mixage.

Thierry Rogen se souvient:
"Le coté rock d’Anamorphosée, c’est Mylène et Jeff Dahlgren qui l'ont amené et l'ont souhaité. Cette évolution nette a vraiment été le fait de la volonté de Mylène. Elle était très
présente dans la production, ce qui n'était pas le cas auparavant. Il faut quand même savoir que, même pour les albums précédents, certains gimmicks et certaines mélodies venaient d'elle. Elle a un vrai talentpour trouver les mélodies. La présence de Mylène à la réalisation a donc été officialisée sur Anamorphosée, où elle a également commencé la composition. C'est sûrement l'endroit, Los Angeles, qui a aussi provoqué ce virage positif, cette couleur. 
Je n'ai pas terminé l'album Anamorphosée, je n'ai pas trop envie de dire pourquoi. Cela a signé la fin de notre collaboration, même si après il y a eu les Live. Mais c'était différent. Anamorphosée a été très difficile à faire, parce que Laurent était toujours dans l'état d'esprit de l' "après Giorgino", et qu'il allait très mal.
Mylène et Laurent ne voulaient plus rester en France, et s'ils ont enregistré à Los Angeles, c'est qu'ils voulaient oublier tout ça. Au
départ, ils étaient dans un studio qui n'était pas très bien, je les ai donc emmenés à Ocean Way, là où enregistrait, entre autres, Michael Jackson."
(Thierry Rogen - L'Instant Mag - N°15 - Automne 2003)


Il est aussi important de souligner que pour la première fois, Mylène compose la musique de l'un des titres, Tomber 7 fois.

Mylène Farmer 1995 Enregistrement de l'album "Anamorphosée"

Très symbolique de la nouvelle ère qui débute, la première chanson enregistrée est Laisse le vent emporter tout.

Les plus folles rumeurs (finalement fausses) ayant précédé la sortie de l'album

Album d'abord annoncé pour mai / juin
Mylène travaille seule avec Jeff Dahlgren
Carole Fredericks participe aux choeurs
Une collaboration avec Elton John
Album en deux parties: une partie en anglais destinée à la version internationale et une partie en français
Bercy réservé pour janvier 1996 avant une tournée

L'enregistrement de l'album prend fin en août. 

Mylène enchaîne avec une séance photos pour le célèbre photographe Herb Ritts.

"Cette envie que d'avoir un nouveau regard. (...) Une fois de plus, en parlant de ce photographe, je savais que lui pouvait m'amener, non pas dans mon univers, mais, en tout cas photographiquement, amener quelque chose qui était propre à lui et, peut-être, enrichir le mien."
(Radio 21 - 21 octobre 1995)

"Je savais qu'il pouvait m'emmener vers une certaine sensualité sans me donner l'impression d'être dénudée. Peut-être y a-t-il aussi le mot FEMME qui me fait moins peur et que j'accepte totalement. Ces photos sont peut-être plus femme."
(Jeune et Jolie - Mars 1996)


Le premier single, XXL, diffusé sur les radios dès août 1995 semble annoncer un virage rock. 
Ce titre, qui est commercialisé le 19 Septembre va diviser les fans. 

Mylène Farmer XXL

Bien que bénéficiant de très nombreuses diffusions en radio et entrant directement à la première place du top singles, il ne se vendra qu'à environ 120 000 exemplaires ce qui est assez faible pour un retour si attendu.

Le clip, en noir et blanc, réalisé au mois d'août dans le sud de la Californie par Marcus Nispel est diffusé en exclusivité sur M6 le 18 septembre: il montre Mylène en figure de proue, attachée à l'avant d'une locomotive à vapeur.

"Avec Marcus Nispel, c'est un petit peu différent. C'est vrai que je lui donne la chanson, et la nouveauté, c'est que je lui demande "Quelle idée avez-vous par rapport à ça ?". J'avais besoin, en tous cas envie, que quelqu'un m'amène quelque chose de l'extérieur, un nouveau regard."
(Studio Gabriel - France 2 - 14 décembre 1995) 

Mylène Farmer Photographe Claude Gassian 1995 Tournage du clip "XXL"
Mylène Farmer - Photographe: Claude Gassian - Tournage du clip XXL (1995)

Anamorphosée sort le 17 octobre

Un titre pour le moins original.

"L'anamorphose est un phénomène optique qui rassemble les rayonnements épars."  
(Télé 7 Jours - N°1849) 

"Je vais plutôt vous donner l'explication que moi, j'ai bien voulu lui donner (...) Ma perception du monde a probablement changé, en tout cas s'est élargie, et l'idée de l'anamorphose... Cette idée que j'ai eu besoin de l'anamorphose pour "reconcentrer" toutes ces idées, toutes ces impressions et ces sensations pour n'en faire plus qu'une."
(Radio Contact - 15 novembre 1995)

Sur la pochette, une photo de Herb Ritts, la silhouette de Mylène, sans la tête:

"L'idée que la tête étant inexistante, l'esprit s'échappe. C'est un peu le parcours que j'ai eue pendant quatre années, de l'esprit qui voyage."
("Déjà le retour" - France 2 - 17 décembre 1995)

Mylène Farmer Photographe: Herb Ritts 1995
Mylène Farmer - Photographe: Herb Ritts (1995)

On découvre un album pop-rock avec une présence plus importante des guitares par rapport aux précédents albums.

"Faire appel à des instruments live donne toujours cette connotation rock'n roll mais en aucun cas, ce n'est ma revendication. Non, j'avais réellement le souhait que de travailler... avoir des guitares, avoir une batterie live, une basse donc, toutes ces choses font que le climat est un peu différent. Mais en aucun cas une revendication, non."
(Radio 21 - 15 octobre 1995)

Mylène Farmer 1995

" (Les guitares) portent la violence, plus que les mots... Violence n'est pas le mot juste;  c'est plutôt d'énergie qu'il s'agit."
(Télérama - 25 octobre 1995)



Les textes semblent empreints d'un optimisme assez inhabituel.

"Je suis apaisée à l'idée qu'il y ait une vie après la mort. L'idée de la mort m'a longtemps attirée, impressionnée et oppressée. Aujourd'hui, je me suis libérée de cette hantise."
(Télé 7 Jours - 30 octobre 1995 - N°1849)


Mylène évoquera fréquemment dans ses interviews le rôle important qu'a eu pour elle la découverte d'un livre:
"Ma route a croisé un auteur, Sogyal Rinpoché, une philosophie, "Le livre tibétain de la vie et de la mort" (...) L'idée que pour apprivoiser la vie, il faut d'abord accepter la mort."

(L'Express - 02 novembre 1995 - N°2313)



C'est le début de l'influence du bouddhisme dans l'oeuvre et la vie de Mylène.

"Il s'agit plus d'une philosophie de la vie. Celle qui vous enseigne qu'il ne faut pas s'attacher de façon négative aux gens ou aux choses. Le bouddhisme est un pansement pour l'âme."
(VSD - 05 décembre 1996)

"Je n’appréhende plus la mort de la même façon. A savoir j’ai peut-être aujourd’hui accepté la mort, j’ai probablement accepté une vie après la mort, ce qui me permet aujourd’hui, de vivre et d’accepter la vie, tout simplement. Donc je pense que c’est le vrai changement en moi."
(NRJ - 15 octobre 1995)

"L'esprit bouddhiste en moi, je ne l'évoque jamais, mais il est important dans mon quotidien.(...)

 (Télé 7 Jours - 11 novembre 1996)


Autre influence découlant de ses lectures:
"J’ai été beaucoup touchée par "L'Alchimiste" de Coelho qui traite d’un sujet merveilleux. Indépendamment, j’aime l’histoire de ce livre qui voyage dans le monde entier, c’est un objet qu’on offre en cadeau à quelqu’un. Ce voyage, également spirituel, est justement le sujet principal de ce livre."
(Le Soir - 25 octobre 1995)


Mylène semble avoir été également influencée par le poète Pierre Reverdy:
"Nous ne marcherons plus ensemble" correspond au dernier vers d'un poème intitulé "Dans le monde étranger".
"Dansent les flammes, les bras se lèvent / Là où il va, il fait un froid mortel" est inspiré par les poèmes "Esprit pesant": " À droite dansent quelques flammes qui n'iront pas plus haut, et si les bras se lèvent ils touchent le plafond." et "Poème": "Mais là où je m'en vais il fait un froid mortel").
Enfin, les paroles "Suspendu pour l'éternité / Le monde comme une pendule / Qui s'est arrêtée"  sont quant à elles inspirées par le poème "Toujours là":
"Le monde comme une pendule s'est arrêté / Les gans sont suspendus pour l'éternité").

Quant au refrain "j'irai cracher sur vos tombeaux" il fait directement référence au livre de Vernon Sullivan (alias Boris Vian), "J'irai crache sur vos tombes".
("Mylène Farmer Influences" - Editions Tournon)


Dans California clin d'oeil évident à Guillaume Appolinaire et "Le Pont Mirabeau":
" Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine.
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure".
Mylène en exil en Californie semble vouloir aussi nous faire comprendre que la France reste bien présente en elle.



Séjour prolongé aux Etats-Unis oblige l'anglais a une place un peu plus importante dans les textes (California, L'Instant X).
Un journaliste l'interrogeant: " ID (Identity document, ndlr), LAPD (Los Angeles Police Department, ndlr), n'y a-t-il pas du snobisme dans ces allusions indéchiffrables pour qui ne connaît pas Los Angeles ?", Mylène répond:
"Au contraire. J'espère que les gens s'amuseront à aller chercher. C'est ludique."
(Télé 7 Jours - 30 octobre 1995)



Lors de différentes interviews, Mylène explique partiellement certaines chansons:

Le titre Vertige:
"Vertige" est un mot clé. J'ai, fatalement, changé. J'ai grandi. Je me suis ouverte à la vie."
(L'Express - 02 novembre 1995)



Pour California:
" Vivre neuf mois dans un pays ou dans une ville, c'est un moment qui est important dans la vie. Et, c'était un moment important pour moi. Donc California, cette chanson, est née effectivement de ce passage."
(Radio 21 - 21 octobre 1995)


Pour Mylène s'en fout:
" L’évocation du jade qui évoque effectivement la pureté, l’idée aussi d’un matériau brut, d’un matériau qui n’est pas précieux mais qui devient avec le temps quelque chose de précieux - mais là je ne m’évoquais pas moi précisément."

(Radio Nostalgie - 30 novembre 1996)


Pour L'Instant X et le jeu de mots "Zoprack": "J'ai été obligée. (...) On n’a pas le droit de faire la publicité d’un médicament. Donc, plutôt que de l’enlever et de le tuer, j’ai préféré le mutiler et m’en amuser."
Une chanson "d’une certaine manière (autobiographique). Il est toujours difficile de s’extraire de son texte. Maintenant, je parle de moi et je peux parler aussi de l’autre, dans ces moments-là."

(NRJ - 16 octobre 1995) 
A propos de ces mots:  "L'An 2000 sera spirituel, c'est écrit dans Elle."
"Le manque de spiritualité est probablement dangereux. Je pense qu'il faut élever l'esprit, changer les comportements, faire don de soi, mais sans forcément célébrer un dieu ou une religion."

(L'Express - 02 novembre 1995)


Eaunanisme serait moins coquin qu'on ne pourrait le penser ?
"Plus sensuel que sexe, je pense. J’avais envie de l’élément eau. Maintenant l’onanisme c’est effectivement la recherche du plaisir par soi-même. Moi, quand j’ai écrit cette chanson, je pensais à l’écriture, donc je pense qu’il y aura des milliers de lectures quant à cette chanson. J’ai essayé d’évoquer l’écriture. L’écriture est aussi un plaisir solitaire. En tout cas dans un premier temps. Et, j’avais envie d’écrire comme un petit conte, en évoquant un personnage."

(NRJ - 16 octobre 1995)
"La liberté de la poésie, du lecteur qui essaie de puiser plus des sensations qu’une réelle explication sur un sujet."
(Le Soir - 25 octobre 1995)


La chanson Et tournoie...
"Bien sûr, dans une chanson, il y a forcément de soi. Mais parlons plutôt de l'artiste..."

(L'Express - 02 novembre 1995)

L'Express précisait que le texte de cette chanson lui a été inspire par le cône de lumière de Jérôme Bosch, l'un de ses peintres préférés avec Basquiat, Ernst, Schiele.

"Là, je pensais à l'évocation du bouddhisme et toutes ces choses qui sont très belles et très reposantes mais malgré tout on se lève le matin et on peut toujours avoir cette notion du mal qu'on a  en soi, cette capacité à faire
la mal, cette négation de soi et toutes ces choses qui font que ça perturbe votre esprit et c'est là où c'est difficile, parce que c'est là où vous décidez, vous êtes réellement maître ou de votre vie ou de votre journée et décidez que non, ça va aller mieux parce que ça vaut le coup."

(Radio Nostalgie - 30 novembre 1996)


A propos de la petite araignée Alice:
"J'ai une phobie des araignées  mais j'ai toujours eu en mémoire l'histoire d'une petite araignée dans une cellule et qui était le compagnon et le seul compagnon du prisonnier, ce qui n'a rien à voir avec le thème d' Alice, mais... mais je peux apprivoiser aussi une petite araignée ! (...)
L'araignée… vous savez, parfois, on a des choses qui vous viennent, vous ne savez pas pourquoi... et c'est vrai, quand j'ai entendu cette musique, il y a cette boucle, cette répétition et j'y voyais bien le... la marche d'un petit animal. (...) Alice est devenue l'artiste et la représentation du mal-être de l'artiste."

(Radio Contact - 15 novembre 1995)


Le proverbe japonais, "Tomber 7 fois, toujours se relever 8"
"Je ne me donne pas le droit de tomber. En tout cas, pas plus bas que terre. De plus, j'ai toujours cette volonté de relever la tête. "Tomber sept fois, se relever huit", c'est une belle image. Cette notion de résurrection, cette envie de repartir."

(7 Extra - 31 octobre 1995)






Le retour d'une nouvelle Mylène, différente, moins sombre, moins tourmentée... anamorphosée.



Herb Ritts signe les clichés du livret de l'album. Mylène y apparaît plus sexy et femme fatale que jamais.

Mylène a changé: en profondeur mais aussi en "superficie".

"Le choix d'Herb Ritts n'était pas innocent. Je savais qu'il pouvait m'emmener vers une certaine sensualité sans me donner l'impression d'être dénudée. Peut-être y a-t-il aussi le mot FEMME qui me fait moins peur et que j'accepte totalement. Ces photos sont peut-être plus femme."
(Jeune & Jolie - Mars 1996)

C'est aussi une Mylène plus souriante que l'on va découvrir au fil des mois.
Certes, elle lit toujours Cioran mais " je porte désormais sur la vie un autre regard où l'humour a sa place."
(Gala - 30 mai 1996)

Mylène Farmer Photographe Herb Ritts 1995
Mylène Farmer - Photographe: Herb Ritts (1995)




L'accueil de l'album par les critiques est plutôt mitigé (comme à chaque sortie d'un album de Mylène d'ailleurs...)

Fait rarissime, "Télérama" est sous le charme: "L'image a changé. Aux Cendres de lune du premier album répond ici une lumière plus solaire:; aux programmations systématiques de naguère des guitares plus charnues." (lire l'intégralité)

"Le Monde" note que "Laurent Boutonnat a essayé de renouveler son registre musical. (...) Mais le détournement de mélodies du groupe Nirvana, transformées en Instant X ou Tomber 7 fois, fait hésiter entre l'indignation et la franche rigolade." (lire l'intégralité)

Pour "Week-end": "Mylène Farmer délaisse l'image de nymphette rouquine et tente le passage à l'âge adulte. (...) Pourqu oi dire au juste ? Question cruelle tant le conformisme des mélodies ne saurait sauver des textes aussi convenus."

Même sévérité de "Télé Moustique": "Malgré les studios américains et les photos de Herb Ritts, tu ne réussis pas à rendre une virginité à ton monde intérieur qui résonne à l'infini des échos de son propre vide. (...) Une écriture baclée et une interprétation de mauvaise comédienne qui est incapable de nuance." (lire l'intégralité)

Enfin, la critique de l'hebdo "L'événement du jeudi", "Mylène Fermière ne se sent plus", se voulant drôle ou sarcastique mais donnant plutôt un sentiment d'acharnement facile frôlant parfois l'injure a indigné beaucoup de fans (lire l'intégralité).

Durant l'été 2007, l'hebdomadaire "Voici" classera l'album Anamorphosée parmi les meilleurs albums de tous les temps (lire l'article).




Pour la sortie de l'album, la promotion reste très discrète: aucune prestation en télévision de Mylène, quelques interviews en radio et des entretiens pour la presse illustrés par les clichés de Herb Ritts ainsi que ceux de Claude Gassian également réalisés aux Etats-Unis.

"Rencontrer les médias est un exercice qui m'est toujours aussi difficile. Et puis la télévision est de plus en plus anecdotique et inintéressante. Je n'ai pas la prétention de me prétendre au-dessus de cela, mais, si je vais à une émission, je veux toujours y trouver mon intérêt."
(Télé 7 Jours - 30 octobre 1995)



Anamorphosée entre à la deuxième place du top albums mais va très vite chuter. 

A ce stade, le retour de Mylène est en demie-teinte : le nouveau son, les paroles moins tourmentées, le nouveau look de Mylène pourtant si bien mis en valeur par Herb Ritts, l'absence d'une promotion d'envergure, le clip non scénarisé de XXL vont provoquer le désarroi ou le départ certains fans ; mais d'autres restent et surtout, certains vont se laisser envoûter par la magie Farmer à cette époque de renouveau et de probable remise en question pour l'artiste.

Le deuxième extrait, L'Instant X sort le 12 décembre.

Mylène Farmer L'Instant X

C'est avec ce single que la promo pour l'album va se renforcer.
Première émission de télévison pour Mylène enregistrée le même jour que la sortie de ce single. Dans "Studio Gabriel" sur France 2, Mylène accorde une longue interview.

Mylène Farmer Studio Gabirel 14 décembre 1995 France 2
Mylène Farmer dans "Studio Gabriel" diffusée le 14/12/1995

D'autres émissions  suivront en décembre 1995 et janvier 1996. Mylène rencontre l'écrivain et psychologue Marie de Hennezel  dans "Déjà le retour" diffusé le 17 décembre sur France 2.
Elle évoquent le livre "Le mort intime" qui a également beaucoup influencé Mylène.
"La mort est un sujet qui me passionne, qui m'a hantée de nombreuses années, et qui aujourd'hui me…j'oserais dire, ne m'obsède plus de la même façon, et, c'est aussi grâce à cette lecture."


Mylène Farmer Déjà le retour France 2 17 décembre 1995
Mylène Farmer dans "Déjà le retour" le 17/12/1995

En janvier puis, en mars, elle interprète L'Instant X dans deux grandes émissions de variétés en prime time sur TF1. Dans "Top aux Carpentier", une séquence culte, avec un discret baiser, sur la bouche, de Mylène à l'une de ses danseuses. Petit clin d'oeil à son nombreux et fidèle public gay.

Mylène Farmer Top aux Carpentier 09 mars 1996 TF1
Mylène Farmer dans "Top aux Carpentier" le 09/03/1996

Le 28 décembre est le jour de la rencontre au Crillon à Paris de Mylène avec Amélie Nothomb. Le magazine "Vogue", allemand, proposera dans son numéro de mars 1996 de larges extraits de cette entrevue qui dura un après-midi entier avant de se poursuivre par un dîner le soir même. Des clichés de Marianne Rosenstiehl ont immortalisé cette rencontre.

Amélie Nothom et Mylène Farmer Photographe Marianne Rosenstiehl
Amélie Nothomb et Mylène Farmer - Photographe: Marianne Rosenstiehl


L'Instant X sera le plus gros succès single en terme de chiffres de ventes pour cet album : il se vendra à environ 200 000 exemplaires et sera certifié disque d'argent en France.
Il permettra également au disque de remonter jusqu'à la deuxième place du top albums français en janvier et février.


Evolution aussi pour les remixes puisque L'Instant X devient le premier titre de la carrière de Mylène a ne pas être remixé exclusivement par Laurent Boutonnat.
Ramon Zenker propose deux remixes. Il remixera également California (également remixé par d'autres DJ) avant que Laurent Boutonnat ne reprenne la main pour Comme j'ai mal et Rêver.

.
Le clip, également réalisé par Marcus Nispel est tourné à New-York. A nouveau un clip sans réel scénario mettant en scène Mylène, peu vêtue, dans un univers semblant proche de l'apocalypse et, qui va finir enseveli sous de la mousse.

Mylène Farmer Photographe Claude Gassian 1995
Mylène Farmer - Photographe: Claude Gassian - Tournage du clip L'Instant X (1995)

Le troisième single extrait est la ballade jazzy California qui ouvre l'album. 

Mylène Farmer California

Il sort le 26 Mars 1996, aura un classement décevant n'atteignant que la 7ème place du top français et ne s'écoulant qu'à environ 110 000 exemplaires. Mais, la chanson est un vrai carton en radio  arrivant même à devenir le titre français le plus diffusé en mai.


Le clip, tourné à Los Angeles par Abel Ferrara met en scène deux Mylène, l'une bourgeoise et l'autre prostituée, toutes deux sous l'emprise impitoyable du même homme : le mari pour la première, le proxénète pour la seconde.

"C'est mon idée. Elle me trottait dans la tête depuis longtemps. La liberté, pour moi, ça peut être une pute qui fait le trottoir sur Hollywood Boulevard. Je voulais en savoir plus avant de tourner. Je les ai rencontrées. Certaines m'ont dit qu'elles prenaient un vrai plaisir à faire ce métier. (...) On a tous en nous un côté vulgaire qu'on refoule. Le sexe fait partie intégrante de notre vie. Moi, j'accepte sa violence. «Histoire de l'œil» de Georges Bataille, est un de mes livres préférés. Ça ne veut rien dire. J'adore aussi lire Sade. Pourtant je hais la torture. Simplement, je refuse de me censurer."
(Paris Match - 30 mai 1996) 

Mylène Farmer Photographe: Marianne Rosenstiehl 1996
Mylène Farmer - Photographe: Marianne Rosentiehl - Tournage du clip California (1996)

Un des clips les plus chers de la carrière de Mylène avec un budget estimé de plus de 600 000 euros.

Les tractations auront été longues et difficiles pour convaincre Abel Ferrara de s'engager dans la réalisation de cette vidéo mais, Mylène parviendra à le décider à mettre en scène cette "Libertine" des années 90.

En mai, Mylène accorde une interview passionnante d'une heure à Paul Amar sur Paris Première.

Mylène Farmer 1996 Tournage de "20 heures Paris Première"
Mylène Farmer - Tournage de l'émission "20 heures Paris Première" (1996)


Le Tour1996 débute le 25 Mai à Toulon.

"J'avais envie d'un show impressionnant, et j'espère qu'il le sera. Je préfère l'idée de mégashow plutôt que quelque chose de plus intimiste. J'y viendrai peut-être, mais, pour l'instant j'ai envie de grand spectacle."
(Var Matin - 24 mai 1996)
 



Le 15 Juin, lors de l'interprétation du titre XXL à Lyon, Mylène fait une chute; diagnostic : fracture ouverte du poignet nécessitant l'interruption de la tournée.

Mylène Farmer Tour 1996

Pendant ce temps, l'album se porte bien (et même, finalement mieux que Mylène). Grâce au carton radio de California et à la promo du Tour 1996 (spots tv, presse, interviews en télé...), il réintègre le top 10 et même, pendant deux semaines en juin, le top 5 des meilleures ventes d'albums en France.



Le quatrième single Comme j'ai mal (titre devenant un brin ironique étant données les circonstances), sort en août.

"Ce qui est incroyable, c'est qu'on venait juste de décider de sortir ce single quand l'accident (celui du 15 juin à Lyon, ndlr) est arrivé"
(Ciné Télé Revue - 26 novembre 1996)

Mylène Farmer Comme j'ai mal

Une sortie attendue par beaucoup de fans, cette chanson étant probablement l'une de celles rappelant plus l'ambiance des anciens albums de la "Mylène d'antan": une thématique sombre sur une musique de Laurent Boutonnat plus "classique" .

Il s'agira du single extrait de l'album qui passera le plus inaperçu en radio et dans les charts, n'atteignant que la 11ème place du top français et se vendant à environ 90 000 exemplaires.
Il ne parviendra pas à enrayer la chute de l'album dans les classements qui quittera le top 20 en septembre puis le top 50 en novembre.
Rien d'alarmant puisque Anamorphosée s'est déjà vendu à plus de 570 000 exemplaires au milieu du mois d'octobre 1996.


Le clip de Comme j'ai mal réalisé à Los Angeles en août met en scène parallèlement une petite fille maltraitée par son père se réfugiant dans un monde peuplé d'insectes et Mylène muant de l'état de chrysalide à celui d'un superbe papillon.

Mylène Farmer Clip Comme j'ai mal
Mylène Farmer - Clip Comme j'ai mal - Capture


La tournée redémarre en Novembre et cette interruption va nécessiter la sortie d'un cinquième single : ce sera 
Rêver qui est commercialisé le 16 Novembre.

Mylène Farmer Rêver

Au-delà de ses classements ou ventes assez modestes ( le titre atteindra la 7ème place du top et se vendra à 110 000 exemplaires), Rêver, à l'instar de California est un énorme carton en radios qui le multidiffusent.
Enfin et surtout, Rêver donnera à Anamorphosée une "seconde vie" lui permettant même d'atteindre pour la première fois, plus d'un an après sa sortie, en janvier 1997, la première position du Top albums pendant deux semaines consécutives.


Le clip Rêver est un extrait du concert, une version live également présente sur le single. Habile transition entre 
Anamorphosée et le futur album live qui sera disponible en mai 1997 en même temps que la vidéo des concerts.


Anamorphosée remporte le prix de l'album le plus exporté lors de la douzième édition des "Victoires de la Musique" en 1997.

Ce n'est étrangement que le 29 octobre 2009 que cet album sera certifié disque de diamant en France (devenant alors le cinquième album de diamant pour Mylène).



Anamorphosée est un réel virage dans la carrière de Mylène.
Un démarrage difficile puis un triomphe commercial mais aussi artistique pour cet album qui, on peut le dire avec plusieurs années de recul, aura donné naissance à quatre tubes ou classiques dans le répertoire de Mylène (XXL, L'Instant X, California, Rêver).


Pari risqué, pari gagné!

 

MF 24/7

Pure chart JTRTA
Nathalie Rheims ,TMC
PRESSE
Top DVD musicaux

rechercher

Dernières photos

Mylène Farmer - Photographe : Andre Rau - 1999Mylène Farmer - Photographe Claude Gassian -  Août 1995 - CalifornieMylène Farmer - Photographe : Marianne Rosenstiehl - 1991Mylène Farmer - NRJ Music Awards 2003 - 18 janvier 2003 - Palais des Festivals, Cannes - Montée des marchesMylène Farmer - NRJ Music Awards 2000 - 22 janvier 2000 - Palais des Festivals, Cannes - Montée des marchesMylène Farmer - NRJ Music Awards 2000 - 22 janvier 2000 - Palais des Festivals, Cannes - Montée des marches

Dernières vidéos

Les 30 ans du Top 50 - M6

ajouté le 28/10/2014

Dessin animé - 30 ans de carrière

ajouté le 07/09/2014

Hervé Lewis parle de Mylène Farmer - Cherie 25

ajouté le 25/08/2014

Backdrop Timeless 2013 - Slipping away / Crier la vie

ajouté le 21/08/2014

Backdrop Timeless 2013 - Oui mais... Non

ajouté le 14/08/2014

Nagui - France 2

ajouté le 10/08/2014

Dernière presse

Voici - 15 août 2014
Gala - 23 juillet 2014
Le Parisien - 22 juillet 2014

memento