Les citations liées à "Stolen Car – Clip"

Rolling Stone, le 23/09/2015

Le clip, c’est un réalisateur français, Bruno Aveillan, qui est un homme très talentueux et l’un de mes amis. Il a fait de nombreuses publicités pour Cartier, Guerlain, etc. Il fait les choses magnifiquement et cela ressemble à des tableaux. J’ai montré son travail à Sting parce que je pensais que ce serait adapté à l’histoire, parce que cette chanson est déjà comme un petit film. Et il a été d’accord. Et nous avons tourné – je crois deux jours ? Sting a travaillé beaucoup plus que moi parce qu’il jouait deux rôles

Rolling Stone, le 23/09/2015

Je me suis cassée la jambe en deux morceaux il y a cinq mois, et c’est presque réparé à présent. Mais je devais porter des talons hauts (dans le clip) et a j’ai dû être très prudente. (Sting) était très gentil avec moi et très attentionné parce que je ne pouvais pas marcher. Il a dû me tenir très serrée.

Agence QMI, le 13/11/2015

C’est Martin (Kierszenbaum, ndlr) qui a demandé à Sting quelle chanson il souhaitait interpréter avec moi ; il a tout de suite pensé à Stolen Car. L’idée était de créer un dialogue avec ce voleur de voiture, ce supposé mari-amant, et c’était un exercice très intéressant pour moi que de pouvoir y mettre ma patte. Cette chimie s’est très vite imposée à moi. Nous sommes devenus amis, c’est quelqu’un que j’apprécie énormément, donc il n’a pas été très difficile de faire transparaître nos deux caractères dans le clip. Sting est très généreux, très sensible, il vous accompagne, donc c’est très agréable de travailler avec lui